Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Des inondations font 17 morts à Redeyef

Inondations à Redeyef

Inondations à Redeyef

Des crues subites ont frappé la Tunisie cette semaine, faisant au moins 15 morts et provoquant des dégâts matériels dans la ville de Redeyef [mise à jour : 17 au dimanche 27 sept. 09] au sud de la Tunisie.  Tunisia Online News vient de rapporter que trois avions-cargos ont été envoyés sur zone pour porter secours aux habitants ; une aide de la Tunisie a aussi été envoyée au Burkina Faso, qui subit également des inondations catastrophiques.

Des photos mises en ligne sur le forum Asslema Tunisie montrent des voitures quasi submergées par le courant, tandis que les commentateurs du forum déplorent la catastrophe. L'un d'eux, Quasimodo, écrit :

Des images terribles
Quand l'eau monte à ce niveau avec des infrastructures comme les nôtres,il faudrait imaginer le pire!!!!
je m'imagine dans ma voiture dans cette situation ,à moitié dans la boue
Et que dire des autres endroits ou régions plus défavorisées?
je trouve que c'est trop désolant

Bidi’ Niqat, Liba'd El-Horouf (ce qui veut dire “des points pour quelques lettres”) a lancé une campagne de solidarité pour les victimes des inondations.  Sur son blog, il propose un badge que ses lecteurs pourront apposer sur leurs blogs, et il indique :

حدادا على ضحايا الفيضانات التي تشهدها عديد مناطق الجمهورية…
وقفة تضامنية، مع عائلات و اهالي الضحايا… و احتراما لمشاعرهم، تقرر أن يكون يوما الخميس 24 و الجمعة 25 سبتمبر 2009 حدادا على مستوى الفضاءات الإفتراضية التونسية.

En hommage aux victimes des inondations qui ont lieu dans de nombreuses régions de la République … Pour se solidariser avec les victimes et les familles des victimes… Et en signe de respect pour ce qu'ils ressentent, nous déclarons jeudi 24 et vendredi 25  septembre 2009 journées à leur mémoire dans les espaces virtuels de Tunisie.

Le blogueur Carpe Diem, qui a ajouté ce badge à son blog, explique la tragédie de Redeyef:

A elle seule, cette ville de quelques milliers d'habitants concentre tous les maux d'un peuple : pauvreté, chômage, pollution, sous-développement économique, manque d'équipements et d'infrastructures, répression policière. Après la terreur d'état qui s'est abattue sur la ville il ya un an, c'est la nature qui s'est déchainé sur ses habitants.  Les inondations ont causé plus de 20 morts et plusieurs blessés, et la ville a été ravagée par les eaux qui ont tout emporté sur leur passage.

Certains blogueurs politisent la catastrophe. Parmi eux, le blogueur Subjectif écrit :

البارح دعاني ربي قلت نتفرج في اخبار تونس سبعة املا في اني نرى حال ناسنا واخويانا في الرديف, لكن دوويو ما ريت كان حديث على صانع التغيير و الطيارة الي بعثها غادي والناس لمساكن الي يشكرو فيه على هاللفته الكريمه

Hier soir j'ai fait l'erreur de regarder la chaîne nationale de télévision Tunis 7 dans l'espoir d'en savoir plus sur la situation de nos concitoyens à “Refdeyef.” Peine perdue, tout ce que j'ai vu, c'était des paroles et des reportages sur le “Faiseur de Changement”* et l'avion qu'il a envoyé dans la région et les pauvres gens qui le remerciaient de son aide généreuse.

Et d'ajouter :

وقتاش باش يصبح التونسي مواطن موش رقم ولا ضحية نطلبو منو يصفق للنظام قبل ما نمدولو يد المساعده.انا كي تفرجت في لاخبار متاع تونس سبعة قلت احنا موش عندنا كارثة في الرديف اما عندنا كارثه اخلاقية في تونس سبعه الي اتاجربمصايب الناس و ضعفهم باش تفتك منهم شكرلبن علي ودعم رخيص لحملتو النتخابية

Quand le citoyen tunisien sera-t-il considéré autrement que comme un numéro ou une victime à qui on demande d'applaudir le système avant de lui venir en aide. Quant à moi, en regardant la chaîne nationale de télévision Tunis 7 je me suis dit que nous n'avons pas une catastrophe en Tunisie mais une catastrophe morale sur notre chaîne nationale de télévision Tunis 7 qui troque les catastrophes et les faiblesses des gens contre leurs remerciements à Ben Ali et leur soutien à sa campagne électorale.

* “Faiseur de changement” est une allusion au président tunisien Zine Al Abedine ben Ali.

L'auteur remercie Lina Ben Mhenni pour sa contribution à ce billet.

1 commentaire

  • sandy

    bonjour je suis une femme français je viens tout les 3 mois a redeyef dans ma famille je suis très triste pour les personne qui on disparu je prie pour eux je voudrais savoir avez vous reçu de l’aide pour les blessés je suppose que non déjà quand je viens a redeyef je vois la vie que vous menez avec les mouches ;la seule chose qu ils font pour aider c est de cogner sur les jeune qui veulent travailler

    sandy

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site