Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Oman : Réactions après la première “soirée Twitter”

Muscat Twestival

Le Sultanat d'Oman a connu sa première rencontre Twitter la nuit dernière [ndlt: jeudi 9 octobre] au Al Masa Mall. L'organisateur principal de cet événement était Sangeetha, le blogueur de Digital Oman, qui a coordonné les préparatifs et à organisé le programme de la soirée. Plus de 25 utilisateurs de Twitter, hommes et femmes, locaux et expatriés confondus, ont participé à la soirée. La soirée a commencé par une tombola et des pochettes-cadeaux ont été remises aux participants [les liens sont en anglais ou en arabe].

[R] qui blogue sur Dear Raed a écrit un billet à propos de l'événement :

dans l'ensemble, je dirai “3ashra 3alla 3ashra” (10/10)… la prochaine fois, je crois que les choses devraient être moins formelles et plus conviviales afin que les gens puissent se parler plus et apprendre à se connaître… cet évènement peut être le premier pas de ce qui pourrait devenir la communauté officielle des internautes d'Oman… ou peut-être pas …

Le blogueur Muawiyah décrit en arabe le déroulement de la soirée:

معظم الحاضرين كانت في أيديهم أجهزة الحاسوب الكفي، أو هواتف الآي فون وعن طريقها كانوا ينزلون آخر تحديثاتهم على تويتر، كنت قد حضرت وبي شوق للقاء بعض الأسماء التي أتابعها في النت إلا أن زحام المكان، وأيضا عدم تجانس الحاضرين على صعيد السن أو التعارف الجماعي جعلَ من الجلسة تعارفاً أكثر من نقاش، بعد الشاي جلسنا إلى طاولة وطفق العُمانيون يتحدثون عن الشؤون العُمانية. بالطبع كعادتي كنتُ فماً كبيراً ولم أتوقف عن الثرثرة، وغشرتُ عدائي الشديد للإعلام العُماني، كان البعض يتفق معي والبعض الآخر يتحدث بدبلوماسية، إلا أنني شعرتُ أن التحرّج يغلب على البعض الآخر. دخلنا في نقاشات عديدة حول مختلف المواضيع وبدأ الكل يعرِّف بنفسِه. هناك ربما أستطيع أن أقول أنني توقفت عن الشعور بالغربة ووجدت الكائن العُماني بداخل الجَميع
La plupart des participant avait des ordinateurs portables ou des iPhones, à partir desquels ils envoyaient régulièrement des micro-messages (tweets). A mon arrivée, j'étais excité de rencontrer certains de ceux que je suis sur Internet, cependant, la foule, la différence d'âge ainsi que la méconnaissance des personnes ont fait de l'occasion plus un événement mondain qu'une réelle discussion. Après le thé, nous nous sommes assis à table et les Omanis ont commencé à parler de sujets strictement omanais. Comme d'habitude, je me suis fait entendre et j'avais le crachoir. J'ai réaffirmé ma haine contre les médias omanais ; j'ai reçu le soutien de certains alors que d'autres ont parlé avec diplomatie mais j'ai bien senti que certains étaient très hésitants. Nous avons parlé de sujets nombreux et variés puis les participants ont commencé à se présenter. Je crois qu'à ce moment, je ne me sentais plus étranger et j'ai bien senti l'essence de l'identité omanaise chez tous.

Sur la plateforme de micro-blogging Twitter, Maithams écrit [en anglais] qu'il espère être plus à l'aise avec Twitter, maintenant qu'il connait l'identité des autres personnes qui sont sur internet.
Maitham Twitter

Je reviens tout juste du #muscattwestival. Cette rencontre était très intéressante, je dois dire. Il sera plus simple de tweeter avec vous maintenant…

Dans un tweet, Muscati a déclaré [en anglais] qu'il aimerait participer à d'autres rencontres de ce type :

Muscati Twitter

@blue_chi J'aimerais que les rencontres soient plus régulières, avec les blogueurs ou les tweeters. Peut-être chaque mois. une rencontre informelle.

Le mot-clé #MuscatTwestival a été associé à tous les messages publiés sur Twitter au sujet de cet événement, y compris les photos.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site