Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Brésil : La joie en photos de Rio, ville olympique 2016

Les Brésiliens ont passé la semaine qui vient de s'écouler à célébrer leur victoire : Rio de Janeiro a été désignée ville hôte des Jeux Olympiques de 2016 [en anglais], qui auront lieu pour la première fois en Amérique du sud. Une récente enquête du magazine américain Forbes prouvait déjà que Rio était  la ville la plus heureuse du monde [en anglais], désormais, elle est aussi la cité la plus euphorique de la planète.

Ci-dessous, une sélection de photos sous licence Créative Commons publiées sur Flickr ou Twitpics, qui résument la joie des Brésiliens, leur sens de l'humour et aussi l'inquiétude que cette nouvelle a provoqué.

Des Brésiliens attendant que le Comité Olympique International (CIO) annonce sa décision, puis leur joie dans les rues de  Copenhague, au Danemark :

Copenhagen Countdown. Photo: comaweCopenhagen Countdown. Photo: comawe
Copenhagen Countdown. Photo: comaweCopenhagen Countdown. Photo: comawe

Au même moment, à Rio de Janeiro, une photo d'un sosie d'Obama tenant le drapeau blanc de la capitulation et une silhouette découpée de Michelle Obama portant une robe “Rio2016″ a été publiée sur Twitpic :

Photo by @SuzanaLinharesPhoto de @SuzanaLinhares

@sergiofonseca a commenté ainsi  sa propre photo de la même scène :

Obama saiu às pressas de Copenhagen. Mas tinha motivo. #RIO2016.

Obama évacué en urgence de Copenhagen. Mais il y avait une bonne raison à cela.#RIO2016

Des milliers de carioca ont célébré l'événement à Copacabana, sur le “pain de sucre” et sous la statue géante du Christ rédempteur de Rio, jusqu'aux petites heures du matin suivant, un samedi.

Twitpic: @sergiofonsecaTwitpic: @sergiofonseca

Des messages de soutien à la campagne “Rio ville olympique 2016″ ont été griffonés par les visiteurs de la grande roue  Rio 2016, installée au fort de Copacabana pour symboliser la candidature de Rio aux Jeux Olympique et paralympiques de  2016. Plus de 150 000 visiteurs ont pu admirer Rio de Janeiro du haut des 38 mètres de la grande roue, dans le seul mois qui a suivi son inauguration.

Photo: Marco PompeiPhoto: Marco Pompei

L'Empire vaincra et remportera les Jeux Olympiques 2016, selon l'utilisateur de Flickr user Stéfan, dans son cliché quotidien sur Stormtroopers:

Vader says: "2016 push-ups for Rio 2016". Photo: StéfanVador dit : “2016 pompes pour Rio 2016″. Photo: Stéfan

Le Comité Olympique vient juste d'annoncer que Rio de Janeiro hébergera les jeux olympiques en 2016. Parmi les quatre finalistes, Chicago a été la première ville éliminée, puis Tokyo. Le choix final était entre Madrid et Rio.

Félicitations au Brésil, premier pays d'Amérique du sud à obtenir les Jeux Olympiques !

Maintenant, que tout le monde se tienne prêt, car l'équipe impériale a déjà commencé son programme intense d'entrainement. Ces jeux vont être les leurs.

L'homme représenté dans l'affiche ci-dessous est Mussum, un humoriste brésilien décédé, membre de la troupe de quatre comédiens Os Trapalhões. “Créu” est un mot d'argot portugais, rendu populaire par les paroles de musique funk  et, dans ce contexte,  ‘créu’ saisit bien, et de façon très drôle, l'enjeu. En pastichant le slogan de la campagne de Barack Obama, ‘Yes We Can’, mais avec un sens tout à fait différent,”Yes, We Créu” est devenu l'un des mots clés les plus publiés sur Twitter durant les jours qui ont suivi l'annonce officielle.

Photo: ursonatePhoto: ursonate

Leodf explique ce jeux de mots bilingue sur un forum linguistique [en anglais] :

C'est une façon drôle de dire que vous l'avez  “bien eu”

Je suis sorti avec cette fille et je l'ai “créu” : ça veut dire que j'ai  *** avec elle
Je me suis présenté à cet examen et je l'ai “créu” :  signifie que j'ai répondu à la plupart des questions, que c'était facile
J'ai“créu” l'occasion : cela veut dire que j'ai été retenu pour une opportunité

ok, c'est surtout utilisé à Rio…Mais un musicien très célèbre de funk music l'a introduit dans la langue de tous les jours et il y a eu beaucoup de parodies de cette musique  […]

Je ne crois pas que ceux qui ont lancé “Yes We Créu” avaient l'intention d'offenser Obama ou les USA, c'est juste une plaisanterie, une bonne plaisanterie dans notre contexte, mais seuls les Brésiliens en saisiront l'esprit.

Le Brésil accueillera les deux plus importantes manifestations sportives de la prochaine décennie, car le pays sera aussi l'hôte de la Coupe du monde de football 2014. Beaucoup de critiques disent que le Brésil ne possèdent pas les équipements suffisants ou le niveau de sécurité requis, et doutent que le pays puisse offrir plus qu'un cadre spectaculaire, avec des plages magnifiques et des monuments célèbres, même si le Comité Olympique l'a évalué de façon positive dans son ultime rapport sur les quatre villes finalistes pour 2016. La série de photos Rio 2016: Nous sommes déjà prêts ! publiées par l'utilisateur de Twitpic @microcontoscos reflète cette inquiètude :

Cyclism: We are. Twitpic by @microcontoscosCyclisme. Nous sommes déjà prêts. Twitpic par @microcontoscos

Nelson Correa, sur Pomeu, rappelle l'extrême pauvreté dans laquelle beaucoup de cariocas – surnom des habitants de Rio – vivent [en portugais].

Panis et Circense. Photo: pomeu.Panis et Circense. Photo: pomeu.

Traduction de la légende imprimée sur la photo ci-dessus :

Copenhague, 2 octobre 2009

“…Rio choisie pour accueillir les Jeux Olympiques 2016 mettra un terme à cette manie brésilienne de croire que nous sommes petits” (Luis Inácio Lula da Silva)

Date : 30 septembre 2009

Heure : 13h30, par une après-midi pluvieuse

Lieu : Rio de Janeiro, dans une petite rue, au coin d'une avenue importante dans la partie sud de la ville, où les athlètes et les supporteurs passeront durant les Jeux Olympiques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site