- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Yémen : Le projet AWAMT de mobilisation des femmes par les blogs et les réseaux sociaux

Catégories: Yémen, Cyber-activisme, Femmes et genre, Technologie

EWAMT 7th workshop participants [1]

Napoléon Bonaparte a dit un jour: “Que la France ait de bonnes mères, et elle aura de bons fils.” C'est vrai pour tous les pays. On peut nourrir l'espoir que le projet, soutenu au Yémen par Rising Voices, ‘Formation des Femmes militantes aux Techniques des Médias [2] (EWAMT)’ pourra avoir une telle influence [les liens sont en anglais, sauf mention contraire] . Ghaida'a al-Absi, en collaboration avec l'Initiative Main dans la Main, organise une formation aux nouveaux médias pour femmes politiques, militantes et travailleuses des droits humains au Yémen en vue d'amener plus de voix de femmes sur internet et de leur donner plus de pouvoir. Elle partage une expérience intéressante [3] recueillie lors du septième atelier du projet :

Jeudi 15 octobre 2009 nous tenons un atelier sur les blogs et les réseaux sociaux pour dix militantes. Celles-ci étaient vraiment volubiles et pleines d'énergie. C'est magique, chaque fois que vous formez de nouvelles militantes, vous recevez un peu de leur énergie.

Sadiq al-Samawi introducing Facebook [4]

Sadiq al-Samawi présente Facebook

L'atelier d'une journée, animé par Ghaida'a incluait des conseils, tels que comment bloguer par email, et lors de la séance de l'après-midi, Sadiq al-Samawi a appris aux participantes à se servir de facebook.

Regardons à présent quelques billets de blog publiés par les participantes du 7e atelier.

Safa écrit sur [5] un problème important : la diffusion de la toxicomanie au Yémen.

Smile To Life analyse [6] le développement effrayant du SIDA et des moyens d'accroître la prise de conscience pour prévenir  la maladie.

Dove creativity publie un poème intitulé ‘coeur silencieux [7]‘.

Lafraaaaacp adventure définit [8] l'amour :

L'amour, c'est quand tout ce qui vous intéresse, c'est le bonheur de votre bien-aimé sans penser à vous-même.

 

Et voici des fragments des blogs de quelques participantes des ateliers précédents :

Pearl, qui écrit sur le blog Shells dit comment une femme est forcée [9] à faire quelque chose contre son gré parce qu'elle est vouée à être plus faible dans la société. Elle s'exclame :

“Pourquoi ne comprenez-vouspas que nous avons le droit de choisir.”

Kholoud at Ambitious Project énumère [10] d'autres sortes de viol :

photo avec la permission de Kholoud

photo avec la permission de Kholoud

Il y a les idées violées .. le succès violé.. et même les sentiments violés .. l'usurpation de la terre et d'autres sortes de viols. Le viol le plus atroce, c'est celui de l'innocence .. le viol des enfants. Les enfants violés et dépouillés de tous leurs droits..
Le droit de jouer
d'apprendre
Le droit à une vie dans la dignité et la sécurité …et ils sont enfermés dans une caverne obscure, sur les bas-côtés de la vie
Seulement parce qu'ils n'ont été créés que pour se retrouver dans une vie d'épreuves.

Abeer Aeriqi raconte [11] ce que cela fait d'être trahi par sa soeur. Elle publie aussi [12] une intéressante histoire dont la morale est que “nous souffrons toujours de stupidité émotionnelle sévère, qui nous fait faire des erreurs de jugement.”

Eman partage ses réflexions [13] sur un échec amoureux et se demande s'il faut recommencer encore et encore avant de renoncer à l'amour.

La liste des blogs des participante au projet EWAMT se trouve sur ce site [14] [en arabe].