Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mozambique : campagne présidentielle en ligne

Le Mozambique votera pour élire son président dans quelques jours, le 28 octobre. Avant même le début officiel de cette campagne électorale, le nouveau parti d'opposition Movimento Democratico de Moçambique (Mouvement démocratique du Mozambique, ou MDM) a indiqué qu'il s’inspirerait du modèle « Obama » de mobilisation en ligne. Le parti qui a ouvert un site Wiki et un compte twitter, a commencé à poster des vidéos sur YouTube, et à utiliser le réseau social Hi-5. Nous avons signalé plus tôt cette année la manière dont MDM avait twitté une attaque contre Daviz Simango à Nacala.

Ensuite, le parti au pouvoir, le Frelimo, s’y est mis, créant un groupe sur Facebook, utilisant YouTube et créant un compte sur twitter. (Frelimo a également un groupe sur Hi-5) [pt].

Le blogueur Elísio Leonardo of InfoMoz résume [pt]

[No Hi-5] Daviz Simango – 1580 amigos e 250 comentários sobre o perfil […]

Frelimo – Tem um grupo no Hi5, com 440 membros […]

O Partido Frelimo possui vários grupos no Facebook, sendo que o primeiro retornado possui 134 membros. Além disso, o perfil do Partido Frelimo possui 142 amigos, e o evento campanha eleitoral da Frelimo possui 67 presenças confirmadas.

Não encontrei nenhum grupo reelevante referente ao Partido MDM, mas encontrei o perfil do MDMWIKI, que possui 19 amigos. Nenhum evento reelevante relacionado ao Partido MDM foi retornado.

[Hi-5] Sous le profil de Daviz Simango – 1580 amis et 250 commentaires […]

Le Frelimo – dispose d'un groupe sur Hi-5, qui compte 440 membres […]

Le parti Frelimo a plusieurs groupes sur Facebook, le plus important compte 134 membres. En plus, Frelimo compte 142 amis sous son profil, et l'événement de la campagne électorale à 67 participants confirmés.

Je n'ai trouvé aucun groupe lié au parti MDM, mais j'ai trouvé le profil du MDMWIKI, qui compte 19 amis. Aucun évènement lié au parti MDM n’est enregistré.

Le Frelimo a également créé un site professionnel « Frelimo ligne» [pt] qui contient des discours, des photos, et même une section de discussions. Fait intéressant, le blog du Frelimo « A Voz da Revolução» [pt] (« La voix de la Révolution ») contient des liens vers les blogs critiques et même les blogueurs de l'opposition.

Autre nouveauté dans le monde en ligne du Mozambique, le blog du président Armando Guebuza, qui brigue un second mandat. Son parti, le Frelimo dirige le Mozambique depuis l'indépendance en 1975. Hébergé sur blogspot, la photo de Guebuza apparaît en-tête du blog, il est vêtu de manière informelle, sans veste ni cravate.

Le blog a, à ce jour, deux entrées, la première intitulée « À la découverte d'autres formes de consolidation de la citoyenneté » et la seconde « Emploi : un problème transversal nécessitant des interventions multisectorielles ». Le blog comporte des commentaires ouverts, avec plus de 50 commentaires pour la première entrée et au moins 25 sur la seconde, y compris les commentaires signés par des intellectuels connus tel Edígio Vaz [pt].

Photo by Flickr user MaanskynCrédit photo sur Maanskyn Flickr   

Citation de la première entrée de Guebuza [pt]

No âmbito da Presidência Aberta e Inclusiva, visitei os Centros Multimédia Comunitários de Chitima, na Província, de Tete, de Chokwe, na Província de Gaza e da Catembe, na Cidade de Maputo. Os jovens gestores e beneficiários destes Centros, interpretando o sentimento de outros compatriotas nossos, pediram-me, na altura para fazer o uso das tecnologias de informação e comunicação para com eles e com outros compatriotas interagir.

[…] Na verdade, para além daqueles jovens, o nosso belo Moçambique orgulha-se hoje de possuir já uma massa crítica de internautas que, entre si, trocam informações e escalpelizam a Nação nas suas diferentes dimensões. Este é um grupo que dá conteúdo à grande capacidade crítica e analítica do heróico Povo Moçambicano.

Decidi pois avançar já em dar expressão ao conselho que me foi dado por aqueles jovens e juntar-me ao cada vez mais crescente círculo de debate virtual sobre esta Pérola do Índico. Sei que esta é uma forma de interagir também com internautas de todo o mundo que se interessam por Moçambique e pelo seu progresso e paz.

Dans le cadre d’une présidence ouverte et tolérante, j'ai visité les centres multimédia de Chitima, dans la province de Tete, de Chokwe dans la province de Gaza et de Catembe dans la ville de Maputo. Les jeunes qui gèrent et fréquentent ces centres, en exprimant les sentiments de nos compatriotes m'avaient demandé, à l'époque, de faire davantage usage des technologies de l'information et des communications et d’améliorer la communication entre eux et nos compatriotes.

[…] En réalité, au-delà de ces jeunes, notre belle Mozambique s'enorgueillit aujourd'hui d'avoir une masse importante d'internautes qui s’échangent des informations et qui réfléchissent vraiment sur aux différents aspects du pays. C’est un groupe qui ajoute du contenu à la grande capacité critique et analytique de l'héroïque peuple mozambicain.

Alors, j'ai décidé d'aller de l'avant et de concrétiser le conseil que ces jeunes m’ont donné en rejoignant le cercle sans cesse croissant du débat virtuel sur notre perle de l'océan indien. Je sais que c'est une forme d’échanges avec les internautes du monde entier qui s'intéressent à la paix et aux progrès du Mozambique.

Les commentaires sur le blog, très majoritairement enthousiastes, reflètent ce qui pour d'aucuns peut passer pour un certain formalisme, avec des commentateurs appelant le président « Votre Excellence », « M. Président de la République », « Illustre M. Guebuza ». D'autres optent pour « Camarade Président », faisant allusion aux origines socialistes du parti de Guebuza.

Le blogueur Nelson Livingstone de Meu Mundo écrit non sans ironie [pt]

Alguns dos comentários não tem nada a ver com nada. Uma auténtica “graxa”. Não se trata aqui de “proibir” que as pessoas opinem. Não se trata de concordar ou discordar com seja oque for ou seja lá quem for mas fazê-lo na “medida certa”. […]

Seria bom, muito bom que quem fosse lá(blog do Senhor Presidente) não o fizesse pura e simplesmente para “engraxar”, mas para estimular e amadurecer as ideias do Senhor Presidente que muitas vezes virão em forma de “raw material”.

Certains commentaires ne parlent de rien en particulier. Il s'agit d'un véritable « appel à la lèche ». Cela n'a rien à voir avec le fait d’« interdire » aux gens de partager leur opinion. Cela n’a également rien à avoir avec donner son accord ou son désaccord avec tout ou quiconque mais de seulement le faire « dans les clous ».

Ce serait bon, très bon, si les gens qui y sont allés (sur le blog de Monsieur le Président) l’avaient fait pas seulement pour « faire de la lèche » mais pour stimuler et faire mûrir les idées de M. le Président, que viendront souvent sous forme de « matière première ».

Il semble que les commentaires soient effectivement assez ouverts, car un commentateur anonyme a attaqué l'utilisation des fonds de la décentralisation, et le commentateur Artur Matavele défie la politique du Frelimo en matière d'assainissement et d'eau [pt]

O combate a pobreza pressupõe a satisfação das necessidades mais elementares das pessoas, em primeiro lugar, o acesso a água potável e saneamento adequado são parte desses serviços básicos. Sem água não há vida.

Todavia o manifesto do Partido não põe a devida ênfase neste elemento. Como combater a pobreza dos nossos compatriotas sem se satisfazer estas necessidades básicas? Como reter as raparigas na escola sem que elas tenham fácil acesso a água potável? Como dignificar as nossas mães, esposas, irmãs e filhas com o fecalismo a céu aberto-Saneamento inadequado?

Le combat contre la pauvreté suppose de subvenir aux besoins fondamentaux des peuples, pour commencer l'accès à l'eau potable et un assainissement adéquat font partie de ces services de base. Sans eau, il n'y a pas de vie.

Toutefois, le programme du parti ne met pas vraiment l'accent sur cet élément. Comment lutter contre la pauvreté de nos compatriotes sans satisfaire aux besoins de base? Comment pouvons-nous maintenir les filles à l'école si elles n'ont pas accès à l'eau potable? Comment pouvons-nous donner de la dignité à nos mères, épouses, sœurs et filles avec des excréments exposés dans égouts à ciel ouvert – un assainissement inadéquat ?

Guebuza semble avoir répondu à certains commentaires sur son blog, en disant qu'il attend plus « d’interventions, des enseignements et des conseils » de lecteurs.

Mis à part les débuts d'un débat en ligne, la campagne sur le terrain a connu plusieurs moments tendus et des conflits comme en atteste le Centro de Integridade Pública (Centre pour l’intégrité publique).

Un autre projet de surveillance en ligne a été mis en place par l’hebdomadaire gratuit A Verdade, utilisant Ushahidi, un logiciel externalisé [pt]. Le slogan du site dit “VOCE pode ajudar seja um Cidadão reporter!” « Vous pouvez aider,soyez journaliste citoyen ! » À quatre semaines du vote, le site avait déjà reçu près de 200 rapports d'intimidations venant de tout pays, dont la majorité était « confirmée ».

La véritable question à propos de cette activité en ligne est de savoir si elle aura une incidence sur les résultats de l'élection, dans un pays où, en 2007, seulement 9 à 10 personnes sur 1000 avaient accès à internet d'après la Banque mondiale [en anglais].

Une chose est certaine, l'appétit des habitants pour échanger avec les politiques est indéniable, et les blogueurs et les internautes continueront d'exiger que cela continue après l’élection présidentielle. Comme l'écrit Maguezzi dans un commentaire [pt]

Entrar na Internet é bom. Vai sempre encontrar gente aqui. Mas mais do que encontrar gente, é como responde a essas pessoas; é dar respostas aos anseios desses compatriotas.

Aller sur internet c’est bien. Vous y rencontrerez toujours du monde. Mais plus que des rencontres, c'est la façon dont vous répondez à ces gens, c’est la manière de répondre aux aspirations de ces compatriotes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site