Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Racisme ordinaire dans les médias

Ils représentent environ 20 pour cent de la population du pays, mais les citoyens palestiniens d'Israël (aussi appelés Arabes israéliens) se disent discriminés [en anglais] dans de nombreux aspects de leur vie. La couverture par les médias d'un récent accident de la circulation [en anglais] a amené un blogueur palestinien d'Israël à s'exprimer.

Le blogueur The Other Door écrit sur ce traitement médiatique, dans un billet intitulé “Un racisme très ordinaire” [en arabe] : 

عنصرية عادية جداً
حادث طرق عادي جداً, سيارة عادية جداً انحرفت عن مسارها بشكل عادي جداً, واصطدمت بشكل عادي جداً بسيارة تاكسي , عادية جداً.
سائق السيارة الخصوصية يهودي عادي جداً وصديقه العربي, العادي جداً, قتلا في الحادث بشكل عادي جداً, 5 من راكبي التاكسي اصيبوا بجراح متوسطة بشكل عادي جدا وأخرى اصيبت اصابات بالغة بصورة عادية جداً, ركاب التاكسي ممثلي مسرح يهود, عاديون جداً.
بعد تنظيف الشارع من الدم بشكل عادي جدا, أنتشر الخبر في جميع وسائل الاعلام بشكل عادي جداً.
فعلى سبيل المثال في نشرة اخبارقناة 10 الاسرائيلية, تم بث تقرير عن الحادث مدته 7:34 د, منها 1:08 د عن السائق اليهودي وعائلته,
والباقي عن الممثلة الاسرائيلية واصدقائها , اما القتيل العربي فأكتفوا بذكر اسمه وانه محامي يسكن في كريات شمونة , ولقطة قصيرة جداً لصورة بورتريت, وليس صدفة انني نسيت اسمه فور انتهاء التقرير…
Un accident de la route très ordinaire : une voiture très ordinaire a fait une embardée très ordinaire et s'est écrasée de façon très ordinaire dans un taxi collectif très ordinaire.
Le conducteur de la voiture particulière, un Juif très ordinaire, et son ami, un Arabe très ordinaire, ont été tués dans cet accident, de façon très ordinaire. Cinq des passagers du taxi ont été légèrement blessés, de façon très ordinaire, et les autres l'ont été grièvement, de façon très ordinaire. Les passagers du taxi étaient des acteurs de théâtre juifs, tout ce qu'il y a d'ordinaire.
Après que la rue a été nettoyée du sang de façon très ordinaire, la nouvelle s'est propagée dans les médias de façon très ordinaire.
Ainsi, sur les informations de la chaîne israélienne Channel 10 [en anglais], un reportage de 7:34 minutes a été diffusé sur l'accident, 1:08 minutes pour le conducteur juif et sa famille, et le reste sur l'actrice israélienne et ses amis. Quant à l'Arabe qui a été tué, ils se sont contentés de citer son nom et de dire que c'était un avocat qui habitait Kiryat Shmona, en montrant très rapidement une photo de lui. Rien d'étonnant à ce que j'aie oublié son nom sitôt le reportage terminé…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site