Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Visite de la blogosphère gastronomique marocaine

Quintessence de la gastronomie marocaine…le tajine !

Posez la question à quelqu'un qui n'a jamais été au Maroc, demandez-lui ce qu'il sait sur le Maroc, et il est probable que l'un des premiers mots qui sortira de sa bouche sera “couscous.” Le plat marocain phare est célèbre dans le monde entier, et pour certain, c’est un synonyme du pays lui-même.  Mais la cuisine marocaine va bien au-delà du couscous, offrant des délices à la fois sucrés et salés, de viandes ou végétariens. Et cette semaine, les blogueurs au Maroc nous mettent l'eau à la bouche avec tout cela!

Le blog The view from Fez [en anglais] s'intéresse au couscous à travers un portrait de la volontaire des Peace Corps (Corps de la paix) Cynthia Berning (elle aussi blogueuse), qui travaille avec l'association ENNAHDA pour mettre sur pied un programme d'éco-tourisme avec pour thème la gastronomie. La blogueuse écrit [en anglais] :

Maintenant, l'association a un projet d'éco-tourisme, où des groupes de visiteurs seront accueillis à Khoukhate pour apprendre les secrets d'un bon couscous marocain, et en même temps, pour faire l'expérience de la vie rurale traditionnelle. Les visiteurs rouleront leurs propres couscous à partir de zéro avec les femmes locales, puis le feront cuire et le mangeront pour le déjeuner.

(Note aux touristes :  Fes Food (Nourriture de Fez, en anglais) a fait équipe avec l'association ENNAHDA pour proposer la même expérience dans la ville de Fez.)

Couscous typique au sept légumes (photo de ukcider*)

En suivant la blogueuse américaine du blog 760 days in Morocco [en anglais], nous apprenons quels restaurants fast-food fréquenter dans la ville de Rabat. Elle partage avec les blogueurs son restaurant fast food favori et  écrit :

Notre lieu de prédilection pour des grands plats de poulet rôti est le restaurant Brador Pizza parce que leur riz est délicieusement dopé avec des légumes, des clous de girofle et des herbes. Ils  servent aussi de l'ail rôti et des pommes de terre aux herbes, en plus des frites, et leur sauce tomate est excellente. Tout les restes qui viennent de là sont rapidement consommés comme collation plus tard dans la soirée. L'un des meilleurs côtés de ce repas est le prix, généralement 20-25 Dirhams dans n'importe quel endroit, ce qui représente de  2,60 à 3,25 dollars au taux de change d'aujourd'hui –  pour toute cette quantité de nourriture !

La blogueuse partage également une recette de soupe tentante, accompagnée de photos du plat achevé.

Photo du blog "Mint tea and Tagine"

Après le couscous, le tajine est probablement le plat (ou la variété de plats) le plus connu, qui vient immédiatement à l'esprit.

Nommé d'après ce plat conique où il est cuit , un tajine peut prendre de nombreuses formes ; certains sont farcis de viande et d'œufs, tandis que d'autres combinent sucré et salé, du poulet et des pruneaux.

Le bien nommé blog Mint Tea Tagine (Thé à la menthe Tajine, en anglais) propose une recette qui semble délicieuse : un tajine au poulet et fenouil, accompagnés de photos (voir celle ci-dessus).

Et que serait une bonne gastronomie sans dessert ? Le blogueur qui publie le blog The Good Life in Morocco (la belle vie au Maroc, en anglais)  a publié quelques photos des pâtisseries fines marocaines dans ce billet.

Et bien sûr, que serait n'importe quel dessert sans l'obligatoire (la meilleure obligation qu'il existe !) tasse fumante de thé à la menthe chaud ? Christine Benlafquih, la rédactrice de  About.com pour tout ce qui touche à la gastronomie marocaine, a récemment expliqué le vocabulaire darija (marocain) pour le thé :

Atay est le mot arabe marocain pour le thé. Au Maroc, le thé vert est généralement trempé dans une berrad (théière marocaine) avec beaucoup de menthe (na'na ‘), puis sucré avec des quantités généreuses de sucre.

La boisson obtenue est le fameux thé à la menthe marocain, le atay avec na'na. Le blog The Moroccan Mint Tea Recipe [en anglais] explique comment le préparer, et vous pouvez trouver d'autres recettes de thé à la marocaine dans le glossaire, sous le mot Atay.

Pour les personnes qui aiment tout faire elles-même,  à la maison, la page web de Christine  Benlafquih est un excellent endroit pour trouver d'authentiques recettes marocaines. Et pour une occasion vraiment spéciale, vous pouvez suivre  la spécialiste de la cuisine méditerranéenne (auteur de livres de recettes) Paula Wolfert sur Twitter. Cuisinez bien !

Note du traducteur : le blogueur marocain Hisham a laissé ce commentaire sous la version anglaise de ce billet.

Je vis en France depuis un certain temps maintenant, et je peux vous dire (histoire vraie) que j'ai connu un sevrage lorsque je suis arrivé ici. Je ne pouvais pas affronter, accro comme je l'étais, le fait que je ne pourrais plus avoir un accès facile (loin du Maroc et ma mère, bonne cuisinière) à tous les plats que vous avez énumérés avec autant de détails ci-dessus. Billet très délicieux. Le problème : je suis A NOUVEAU en manque !

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site