Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Énergies renouvables – Here comes the sun

Le Maroc a annoncé cette semaine le lancement d'un projet  de développement de l'énergie solaire, qui coûterait approximativement 9 milliards de dollars américains (environ 6 milliards d'euros) et dont le but est d'augmenter la part des ressources renouvelables dans la production énergétique du pays. Pour la plupart, ce sont  les blogueurs favorables au projet qui ont partagé leurs idées en ligne à ce propos.

I See the Light by si David on Flickr “I See the Light” photo de si David, sur Flickr

Ce projet a été dévoilé dans la ville de Ouarzazate, dans le sud marocain, lors d'une cérémonie à laquelle participaient le Roi Mohammed VI et la Secrétaire d'État américaine Hillary Clinton. Selon les agences locales de presse [en anglais] il permettra au pays, d'ici à  2020, de diviser de manière égale la production nationale d'énergies renouvelables, entre les ressources solaires, éoliennes et hydrauliques. A terme, les énergies renouvelables représenteront 38% de la production totale d'énergie du pays, selon cette même source.

Taha Balafrej, le blogueur de Vue du Maroc, explique que cette nouvelle politique se base sur des fondements économiques viables. Voilà ce qu'il écrit :

Dans le milieu des affaires, un intérêt grandissant est perceptible. Il faut reconnaître que l’effet Obama n’est pas étranger à cette prise de conscience, découlant des opportunités économiques qu’elle engendre. Un pays comme le Maroc, qui dépend presque entièrement des importations pour son énergie, et dont les ressources en eau se raréfient, a tout intérêt à rejoindre les pays qui y croient et y investissent.

Le projet solaire, financé par des fonds publics et privés, profitera des technologies solaires et thermiques américaines. Les États-Unis semblent avoir ravi ce marché aux investisseurs traditionnels au Maroc, principalement les Français, ce qu’approuve pleinement le blogueur the strategist qui blogue sur Genesis  Morocco [en anglais] :

Visiblement, les Européens sont hors du coup dans ce projet.  C'est un bon plan pour [les investisseurs américains]. Je suis complètement pour car les Européens ne peuvent pas rivaliser avec l'expertise américaine sur des projets à grande échelle…

thestrategist communique une lettre ouverte adressée au Roi du Maroc et puis explique son enthousiasme pour ce projet :

[Cette technologie pourrait] nous libérer des aléas de la pluviométrie en utilisant l'énergie abondante et renouvelable […], afin de dessaler l'eau de mer et approvisionner outre les besoins de l'industrie et des ménages, un système d'irrigation nationale en appoint, voire en remplacement, de la stratégie des barrages…

Tandis que la majorité des blogueurs est visiblement favorable à ce projet, tous ne sont pas impressionnés. Jebli, qui commente un billet publié par le journal d'informations en ligne, Hesspress [en arabe], trouve le coût trop élevé:

[C]e projet solaire va produire 2000Mega Watt/h, pour un coût de 9 milliards de dollars, ce qui est TROP TROP TROP cher.
Une centrale nucléaire, sa construction de bout en bout coute 1,5 milliard de dollars et produit 1000Mega watt/heure.
Ainsi, avec 9 milliards de dollars le Maroc aurait pu créer 6 centrales nucléaires, et aurait produit 6000Mega watt/heure.
Franchement, je ne comprend pas le choix de nos dirigeants, ils choisissent des technologies au hasard, sans réfléchir, vraiment ils gaspillent l'argent public.

Dans un commentaire faisant suite au même billet, Hay Bin Yaqdan considère ce projet [en arabe] comme la nouvelle mainmise d'une puissance étrangère  sur les ressources locales. Il écrit ceci :

نرجو أن لا يخصخص هذا المشروع و نصبح في رحمة شركة ما (في الغالب فرنسية).
لمذا انتظر الملك حتى زيارة كلنتون للإفتتاح صحبتها؟ نظرتي نحو هذا المشروع هو تكريس هيمنة الدول المتقدمة “أمريكا” مثلا
J'espère que ce projet ne sera jamais entièrement privatisé, afin que nous ne tombions pas aux mains des grandes sociétés (principalement françaises). Pourquoi le Roi a-t-il attendu la visite de Mme Clinton pour l'annoncer ? Je pense que ce projet est un instrument de domination pour les pays développés tels que les États-Unis.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site