Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Philippines : Un arbre sauve 36 vies lors des inondations

Le 26 septembre dernier, un dita d’une douzaine de mètres [en français] a servi de refuge à 36 membres de sept familles à Barangay Bagong Silangan [en anglais], dans le quartier de New East Village à Quezon City, une ville de la périphérie de Manille. La crue subite a été causée par les précipitations record accompagnant le passage du typhon Ketsana, également appelé Ondoy, qui a frappé les Philippines au mois de septembre. Il s’agit des inondations les plus importantes [en français] que le pays a connu au cours des quarante dernières années.

Il reste très peu de spécimens de cette espèce d'arbres dans la région de Manille. Barangay Bagong Silangan est un quartier urbain pauvre, situé au nord-est de la capitale des Philippines. Plus de trente personnes y ont perdu la vie lors des dernières inondations.

Le blog Arkibong Bayan donne plus d'informations :

36 membres de sept familles ont grimpé dans cet arbre au moment où les eaux sont montées, ce qui leur a permis d’avoir la vie sauve. Ils sont restés perchés sur les branches de l’arbre du samedi 26 à 10h au lendemain 3h. Ils sont redescendus alors que les eaux étaient encore hautes, poussés par le froid et la faim qui ont marqué leurs 17 heures d’attente. Le plus vieux d’entre eux a 60 ans et le plus jeune à peine deux semaines.

La leçon à tirer : ne coupez pas les arbres, il se peut qu'ils vous sauvent la vie un jour, littéralement.

Les survivants ont raconté que beaucoup de gros serpents avaient également trouvé refuge dans l’arbre.

Il semble que cet arbre ne soit pas le seul à avoir sauvé de certains habitants du village.

Selon certains villageois, il y a un autre arbre (un peu plus petit que le dita) qui a aussi servi de refuge temporaire à une famille. Un bébé de deux mois a été entraîné par le courant près de l’arbre, mais il a aussi pu être sauvé.

Les membres du blog TASK FORCE: children of the storm ont pu visiter le village en question et voir le fameux « arbre de vie ».

Nous avons eu l’occasion de voir cet arbre qui est maintenant appelé « Arbre de vie », le dita dans lequel se sont réfugiées sept familles (34 personnes) lors des inondations et qu’il a sauvé des eaux enragées.

Les habitants qui ont survécu à la catastrophe et surveillaient la réparation de leurs maisons nous ont raconté comment ils sont passés de toit en toit à la recherche d’endroits toujours plus élevés. Ils nous ont expliqué comment ils ont sauvé un bébé de deux mois qui flottait sur une plaque d’aluminium.

Sur le blog Arkibong Bayan, un lecteur raconte dans un commentaire une histoire similaire à propos d’un manguier qui a aussi sauvé plusieurs vies lors d’une catastrophe naturelle il y a trois ans.

Lors du passage du typhon Reming, le 30 novembre 2006, un manguier a sauvé 5 vies à Padagan, Legazpi City (île de Luçon). Une survivante avait deux possibilités, grimper dans l’arbre ou sur un toit en bardeaux. Elle a opté pour l’arbre. Les personnes qui étaient sur le toit ont été emmenées par les eaux.

La leçon à tirer : plantez un arbre, il peut vous sauver la vie.

Après avoir survécu aux inondations meurtrières du mois de septembre, les habitants de Barangay Bagong Silangan doivent tout reconstruire, leurs maisons et leurs vies. Leur communauté est méconnaissable. Les maisons ont été balayées et un grand nombre d’infrastructures de base ont été endommagées.

On nous a expliqué qu’avant Ondoy [nom du typhon Ketsana en Asie ], la zone était congestionnée, comme toutes les autres zones urbaines et pauvres de la région.

Seuls les édifices les plus robustes sont encore debout. La région n’est qu’une suite de grands espaces vides à perte de vue, où se dressaient avant les maisons, balayées par les eaux qui ont presque tout emporté sur leur passage.

Toutes les photos sont publiées avec l’accord d’Arkibong Bayan.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site