Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Venezuela: A l'intérieur des oeuvres de l'artiste Jesus Soto

Les travaux de l’artiste vénézuélien Jesús Soto (1923-2005) sont parmi les plus emblématiques de l’art moderne latino-américain, notamment dans le mouvement de l’art cinétique. Soto est né à Ciudad Bolívar, au Venezuela, où il a commencé par travailler comme peintre d’affiches de cinéma. Il a étudié à Caracas, à Maracaibo, mais c’est à Paris que sa carrière a vraiment décollé. Ses travaux les plus connus sont les « pénétrables », des sculptures interactives composées de tubes en plastique de couleur, carrés et fins, suspendus, au travers desquels le public peut passer.

Photo d’un enfant dans une exposition de Soto. Auteur: Alé, photo utilisée sous licence Creative Commons.

Photo d’un enfant dans une exposition de Soto. Auteur: Alé, photo utilisée sous licence Creative Commons.

Selon les spécialistes, le travail de Soto est indissociable du spectateur qui joue un rôle actif dans ses œuvres. En effet, utilisant des techniques liées aux illusions d’optique, Soto met à contribution aussi bien les sens que l’esprit des spectateurs qui deviennent part des œuvres par le toucher. Les blogueurs vénézuéliens et la communauté en ligne de manière générale, célèbre l’artiste dans des articles, des critiques et des vidéos, prises dans les musées et à l’intérieur même des œuvres, accompagnées d’explications sur la signification q'elles prennent dans leur culture, leur environnement et leur vie quotidienne.

Sur son blog Literanova [en espagnol], Eduardo Casanova rentre plus en détails dans la vie de Soto et offre sa vision de la ville où l’artiste est né:

Jesús Rafael Soto nació en Venezuela, en 1923, en una población cargada de historia: Ciudad Bolívar, donde se instituyó la prensa escrita y se fraguó la creación de la llamada Gran Colombia (…) Era una población aislada, sin museos ni actividades del arte. El mismo ha dicho que aprendió solo el arte de la pintura. Deja su ciudad natal y viaja a Maracaibo, en el occidente del país, para encargarse de la dirección de una escuela de artes plásticas. En 1950 se va a París y allí comienza su carrera de artista creador de nuevas formas.

Jesús Rafael Soto est né en 1923 au Venezuela à Ciudad Bolívar, une ville chargée d’histoire où est née la presse écrite nationale et s’est fondée la Grande Colombie (…). C’était une ville isolée, sans musées ni activités artistiques. Lui-même a dit qu’il n'avait appris que la peinture. Il a quitté sa ville natale et s’est installé à Maracaibo, à l’ouest du pays, où il a pris la direction d’une école d’arts plastiques. En 1950, il se rend à Paris, il commence là-bas sa carrière d’artiste créateur de nouvelles formes d’art.
Photo d’une sphère de Soto à Caracas. Auteur: Ramos Flamerich, photo utilisée sous licence GNU.

Photo d’une sphère de Soto à Caracas. Auteur: Ramos Flamerich, photo utilisée sous licence GNU.

La chaîne YouTube VenezuelaTuya présente un exemple de l’expérience d’un spectateur passant au travers d’une œuvre exposée dans le musée Jesús Soto, à Ciudad Bolivar:

Le blog Talento Venezolano [en espagnol] possède aussi un espace dédié aux discussions sur cet artiste et ses œuvres les plus célèbres:

En 1967 creó la primera obra de la serie Penetrables, la cual consiste en instalaciones de tubos de plástico a través de los cuales el espectador se siente en un espacio mágico. Ambas obras que pudieron admirarse en el Museo de Arte Moderno, en el Grand Palais y el Centro Pompidou de París.

En 1967, Soto crée la première œuvre des « Pénétrables », faite de tubes en plastique à travers desquels le spectateur se sent dans un espace magique. Les deux œuvres ont été exposées au Musée d’art moderne, au Grand Palais et au Centre Pompidou à Paris.

Grâce à YouTube, les spectateurs peuvent partager les émotions ressenties en interagissant avec les œuvres de Soto. Les enfants, en particulier, ont une approche spéciale de l’expérience artistique à l’intérieur même des œuvres, comme on peut le voir sur ces vidéos.

De l’utilisateur elizaul1:

De l’utilisateur skaracas:

La page web de l’artiste présente une galerie de photos et des informations plus détaillées.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site