Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : L'héritage afro-colombien de San Basilio de Palenque

Le petit village de San Basilio de Palenque, au nord de la Colombie, était l'une des premières communautés de marrons, esclaves africains en fuite, à l'époque de la colonisation espagnole. Leurs descendants tentent à présent de préserver leur héritage culturel, qui comprend le Palenquero [en espagnol], un créole à base espagnole parlé par une population estimée à 2 500 personnes. Que ce soit au travers des histoires d'esclavage transmises de génération en génération, ou par les traditions musicales qui sont encore vivantes, ce village semble comme un morceau d'Afrique dans cette partie de la Colombie.

Photo of San Basilio de Palenque by Royale_With_Cheese and used under a Creative Commons license.Photo de San Basilio de Palenque par Royale_With_Cheese, utilisée sous licence Creative Commons.

Interrogée par le blog Azadón de Palo [en espagnol], María Elena Salgado, une habitante du village, répond à la question « À quoi ressemble la vie à San Basilio de Palenque ? » :

Es un lugar pequeño, donde todos nos conocemos. Somos generaciones de todas las familias, desde las primeras que se refugiaron en los Montes de María (así se llama la zona que rodea a San Basilio). Nuestras casas son humildes, hechas con material que nos da la naturaleza; tierra, bahareque, tapia y cemento a la vista. Nuestros techos son de palma y lata, que ayuda a refrescar y soportar el calor.

C'est un petit village, où on se connaît tous. Nous sommes les descendants de toutes les familles, des premières familles qui se sont réfugiées dans les Monts de Marie (c'est le nom de la région qui entoure San Basilio). Nos maisons sont humbles, fabriquées avec les matériaux que nous donne la nature ; terre, tiges de canne, briques crue et ciment apparent. Nos toits sont faits de feuilles de palmier et de tôle, ce qui nous permet de les rafraîchir et de supporter la chaleur.
Musical group Las Alegres Ambulancias that hails from San Basilio de Palenque. Photo by Troskiller and used under a Creative Commons license. Le groupe Las Alegres Ambulancias, qui vient de San Basilio de Palenque.
Photo de Troskiller, utilisée sous licence Creative Commons.

Les sonorités afro-colombiennes retentissent dans les maisons, dans lesquelles de larges groupes de la société se reconnaissent. L'essence de ce concept prend de la force, et c'est dans cet esprit que le blog Colombian Passport [en espagnol] publie ceci sur cette histoire :

Lo que bien se sabe acerca de los colombianos negros es que son las personas descendientes de los que fueron traídos como mercancía, forzados por las compañías negreras europeas entre los siglos XV y XVIII a todo el territorio de las Américas.

Ce que l'on sait des Colombiens noirs est qu'ils sont les descendants de ceux qui ont été amenés de force comme marchandise par les compagnies négrières européennes, du XVe au XVIIIe siècles, dans toutes les Amériques.

Patricia Quintero Barrera écrit sur le blog Etnicográfica [en espagnol] :

La Afrocolombianidad o Identidad étnica Afrocolombiana es el conjunto de aportes y contribuciones, materiales y espirituales, desarrollados por los pueblos africanos y la población afrocolombiana en el proceso de construcción y desarrollo de nuestra Nación y las diversas esferas de la sociedad Colombiana. Son el conjunto de realidades, valores y sentimientos que están integrados en la cotidianidad individual y colectiva de todos nosotros y nosotras. La Afrocolombianidad es un patrimonio de cada colombiano(a), indistintamente del color de la piel o el lugar donde haya nacido.

L'Afrocolombianité ou Identité ethnique Afro-Colombienne est l'ensemble des apports et contributions, matériels et spirituels, réalisés par les Africains et les Afro-Colombiens dans le processus de construction et de développement de notre nation, et des différents éléments de la société colombienne. C'est l'ensemble des réalités, des valeurs et des sentiments qui sont intégrés dans la vie quotidienne individuelle et collective de nous toutes et tous. L'Afrocolombianité est un patrimoine de chaque Colombien, quels que soient la couleur de sa peau et l'endroit où il est né.

Sur la chaîne Asabbagh de YouTube, on trouve enfin la bande-annonce d'un documentaire [en espagnol, sous-titré en anglais] qui présente San Basilio de Palenque, qui est à présent un village qui n'a pas été déclaré comme faisant partie du Patrimoine Culturel Immatériel de l'Humanité par l'UNESCO en vain.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site