- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Pour Reporters sans Frontières “La liberté de la presse est le prix de la démocratie”

Catégories: Amérique du Nord, Etats-Unis, Liberté d'expression, Média et journalisme, Médias citoyens

“Pour vous, l'accès à l'information vous coûte un clic. En Chine, cela aurait coûté à un journaliste sept ans de prison”. C'est le message que vous pouvez lire en ce moment sur le site web du New York Times [1] ainsi que de USATODAY.com [2].

Reporters sans frontières [3], l'organisation internationale de défense de la liberté de la presse et des journalistes emprisonnés ou persécutés pour avoir fait leur travail, qui dénonce les mauvais traitements et la torture envers les journalistes et blogueurs dans de nombreux pays, lance une campagne nationale aux États-Unis, intitulée : “La Liberté de la presse est le prix de la démocratie.”

Selon RSF, elle a pour objectif d'informer le public américain sur les injustices commises contre la presse. Le but est de témoigner chaque fois qu'un membre de la presse est tué ou censuré, que des citoyens sont privés d'informations importantes. Au cours des quinze dernières années, obtenir des informations a coûté la vie à au moins 850 reporters dans le monde.

Dans le cadre de cette campagne, Reporters sans Frontières a publié une vidéo sur YouTube, “Shot for News?! [4]” ( “Tué pour des nouvelles?!”) qui montre une jeune femme dans les rues de New York. Quelques secondes plus tard, un homme qui était debout derrière un kiosque à journaux tombe victime de plusieurs coups de feu. Le message transmis veut être : contrairement à bien d'autres pays, aux Etats-Unis, obtenir des informations ici ne vous coûtera jamais la vie. RSF a publié récemment son Worldwide Press Freedom Index [5], (Indice annuel de la liberté de la presse), qui mesure le degré de liberté dont disposent les journalistes dans 175 pays. Actuellement, plus de 200 reporters et collaborateurs de la presse sont en prison dans le monde. 91 cyber-dissidents sont derrière les barreaux à cause de leurs activités en ligne. Pour voir le classement de votre pays en matière de liberté de la presse, cliquez ici :

http://www.rsf.org/en-classement1003-2009.html [5]

Il a été aussi demandé aux journaux américains de faire don d'un espace gratuitement pour publier l'annonce, ainsi qu'aux médias en ligne, pour qu'une large publicité permette d'atteindre une plus grande audience.