Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Guerre civile ou affrontement par procuration?

La guerre qui se poursuit au Yémen mérite certainement d'être couverte sur Global Voices Online, pourtant l'auteur de ce billet a été vraiment choqué de constater que peu de blogueurs s'intéressaient à ce conflit. Voici quelques extraits éparpillés, écrits par des blogueurs de différent pays.

Le journaliste yéménite Nasser Arrabye garde les notes de son travail sur Blogspot. En août dernier, il écrivait ceci sur les opérations militaires entre l'armée yéménite et les rebelles houthistes [les liens sont en anglais sauf mention contraire] :

Le gouvernement yéménite a déclaré jeudi qu'il entreprendrait une opération militaire pour libérer les bâtiments scolaires et administratifs utilisés comme casernements par les rebelles Al Houthi à Sa'ada, au nord du pays.

Il poursuivait :

Cette déclaration a suivi l'information sur les combats acharnés entre les rebelles et les troupes gouvernementales qui ont fait des dizaines de morts et de blessés des deux côtés au long de la semaine.
“Depuis que le Président Ali Abdullah Saleh a ordonné l'arrêt des opérations militaires, les saboteurs et les terroristes ont continué leurs attaques contre les habitants et les forces de sécurité, commettant des crimes odieux contre tout le monde y compris les vieillards, les enfants et les femmes, non contents de kidnapper, de couper les routes et de détruire les maisons,” ajoutait la déclaration.

Les rebelles Houthistes semblaient voir les choses différemment :

Les rebelles Al Houthi ont dit, pour leur part, qu'ils ne faisaient que se défendre et qu'ils ne voulaient pas une nouvelle guerre.

Quelques mois plus tard, nul n'était capable d'arrêter la guerre en cours. Mais une  question neuve était soulevée : s'agit-il d'une guerre civile se déroulant au Yémen, ou bien y a-t-il aussi d'autres parties prenantes à cette guerre ?

Les Houthistes ont prétendu que les Saudiens participent à la guerre en cours, et que leurs troupes sont présentes pour aider le gouvernement yéménite. Le gouvernement, pour sa part, l'a démenti. Nasser Arrabyee a écrit :

Un responsable militaire yémenite a démenti les allégations des rebelles Al Houthi lundi que l'armée utilisait une base saoudienne pour les attaquer.
Les autorités saoudiennes ont “autorisé l'armée yémenite à utiliser une base saoudienne dans le Jabal Al Dukhan, d'où elle a lancé des attaques,” a déclaré Al Houthi dans un communiqué envoyé par courriels.
Le responsable militaire, qui a demandé à garder l'anonymat, a indiqué que Al Houthi tente seulement de dissimuler ses échecs en parlant de l'ingérence saoudienne. “Jabal Al Dukhan est en territoire yéménite et non saoudien,” a-t-il dit. Ce n'est pas la première fois que les rebelles Al Houthi accusent les autorités saoudiennes d'intervenir dans la guerre.

Mais, quelques jours plus tard, Nasser Arrabyee écrivait un autre billet sur son blog :

Au moins 5 soldats saoudiens et 15 rebelles Al Houthi ont été tués dans des affrontements féroces entre rebelles et forces saoudiennes à Al Khuba et Jabal Al Dukhan dans la région de Jaizan au sud du royaume, ont indiqué des sources locales jeudi.
Le chef des rebelles Abdul Malik Al Houthi a dit dans une déclaration jeudi que l'armée saoudienne bombardait les postes de ses combattants sur le front de Al Malahaid à l'extrême ouest de Sa'ada, “avec toutes sortes de projectiles”.

Ainsi donc les accusations des Houthistes d'intervention saoudienne étaient fondées, ce qui a contraint Gregory à soulever les questions suivantes :

Cela me laisse penser que l'idée de patauger dans le bourbier qu'est la révolte nordiste n'est pas une chose à laquelle on a bien réfléchi en Arabie Saoudite, ce qui touche aussi à un autre point que je soulève depuis un moment : qui gère au juste le dossier du Yémen en Arabie Saoudite ? Sûrement pas Sultan. Et si c'est à l'évidence Muhammad bin Nayif qui dirige la section chargée d'AQ section, l'Arabie Saoudite n'est pas les Etats-Unis et n'a pas Al-Qaida pour seule préoccupation. Elle a une relation à multiples facettes avec le Yémen.
Mon impression est qu'il n'y a pas un responsable unique, mais que différents individus pilotent à leur tour la chose sans guère d'idée où ils vont à part rebondir de crise en crise en essayant de retenir ces fous de Yéménites et leurs problèmes de déborder par-dessus la frontière.

Sapphire a alors laissé un commentaire sur le billet de Gregory, essayant d’analyser pourquoi l'Arabie Saoudite a décidé d'entrer dans cette guerre :

Et maintenant pourquoi les Saoudiens ont-ils décidé d'entrer au Yémen avec leur armée ? On dit qu'après avoir abandonné l'Irak sur leur frontière nord aux chiites irakiens, ils ne peuvent ni ne veulent tolérer un autre Etat chiite sur leur frontière sud également, dans l'hypothèse où les Huthis battraient le gouvernement central yéménite et gagneraient leur indépendance.

La blogueuse égyptienne Zeinobia désapprouve l'intervention saoudienne :

Officiellement l'Arabie Saoudite a déclaré la guerre aux rebelles houthistes, je ne vais pas discuter si c'est juste ou pas ou si c'est une bataille dans une guerre régionale plus large, mais ce que je vais discuter, c'est le fait qu'avant tout l'Arabie Saoudite ne gagnera pas cette guerre facilement ou à peine comme elle l'espère grâce à tous ces gadgets qui ont coûté des millions, pour la simple raison que c'est une guerre d'embuscades dans les montagnes !

Et de poursuivre :

J'ignore pourquoi les Saoudiens se lancent dans le même marécage où nous sommes entrés au milieu des années 60, ce qu'il y a d'ironique, c'est qu'ils soutenaient les Yéménites contre nous !!! En fait j'ai lu des informations affirmant que le royaume d'Arabie saoudite utilisait du phosphore blanc contre les civils là-bas !! Ça ne vous rappelle rien ??!!??

Mais n'y avait-il que les Saoudiens à être impliqués dans la guerre ? Un navire iranien a été arraisonné près des côtes du Yémen. Ce qui a amené Nasser Arrabyee à écrire ce qui suit :

Un navire iranien chargé d'armes, supposé être en route vers les rebelles Al Houthi, a été arraisonné le 26 octobre 2009, au large du port de Midi à l'extrémité nord-ouest du Yémen. Les 6 membres de l'équipage, cinq Iraniens et un Indien, sont interrogés en ce moment dans la capitale yéménite Sana'a. L'ambassade iranienne à Sana'a a nié à l'époque que le bateau transportait des armes.

Voilà pourquoi Gregory parlait d’une possible guerre par procuration  se déroulant au Yémen :

“C'est donc une guerre Saoudi-Iranienne par procuration,” a-t-il dit. (Il, c'est-à-dire : Simon Henderson, directeur pour la politique du Golfe et de l'énergie au Washington Institute for Near East Policy à Washington.)

L'implication de l'Arabie Saoudite, de l'Iran, des sunnites et des chiites, a rappelé quelque chose à Abul Maali Fayek, car, semble-t-il, ce qu'il craignait est arrivé :

وقع ما كنا نحذر منه من إشعال الفتنة الطائفية بين السنة والشيعة،وعلى شيوخ الفضائيات أن يسنوا رماحهم ويجلسوا ليتفرجوا على معارك المسلمين بعضهم البعض،ولعل الشيخ عرعور وقناته الطائفية “قناة صفا” لعلهم يكونو قد استراحوا قليلا بعد أن شاهدوا الحرب الدائرة بين دولة عربية مسلمةوكبيرة فى الحجم والمقام هى المملكة العربية السعودية وبين مسلمين آخرين فى اليمن الشقيق هم جماعة “الحوثيين الشيعة” واستمرار تلك المعارك ليس فى صالح أحد
Ce contre quoi je vous mettais en garde est arrivé : un conflit religieux entre sunnites et chiites. Et maintenant c'est au tour des religieux de la Chaîne Satellite de verser un peu d'essence sur le feu du conflit religieux, et de continuer à observer les combats entre musulmans. Et peut-être qu'alors, Sheik Aarour et sa chaîne fanatique “Safa”, peut-être qu'ils seront heureux de regarder la guerre entre une nation musulmane importante et respectée, l'Arabie Saoudite, et leurs frères musulmans au Yémen, que sont les Houthis chiites. La continuation de tels combats ne profite à personne.

Laissons le dernier mot à Zeinobia qui se demandait ici si la Ligue Arabe existe encore et pourquoi elle ne fait rien pour arrêter cette guerre :

Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer ; le sang arabe et musulman ne devrait pas être versé de la sorte par d'autres Arabes et Musulmans du même sang !! Dans le fond, nous ne faisons qu'un.
J'ignore à quoi sert la ligue Arabe quand on a besoin d'elle, Amr Moussa semble aux abonnés absents, devinez s'il perd des points comme possible candidat à la présidence !!

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site