Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vidéo : Mettre fin à la violence contre les femmes dans le monde

Le 25 novembre est la Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes, et par des vidéos, de nombreux individus et associations à travers le monde parlent de la nécessité de mettre fin à ces violences ainsi que des actions entreprises pour garantir aux femmes un monde où elles puissent vivre plus en sécurité.

les mots comme violence doivent briser le SILENCE

les mots comme violence doivent briser le SILENCE

http://www.flickr.com/photos/circo_de_invierno/CC BY 2.0

L'UNIFEM, sur le canal Dites non à la violence de YouTube a déjà documenté certaines des actions mises en oeuvre à travers le monde pour mettre fin à la violence faite aux femmes. Cette première vidéo montre le lycée de jeunes filles Ngara à Nairobi, au Kenya, où l'on apprend aux adolescentes à dire Non à la Violence, à défendre leurs droits et aussi comment se conduire en cas de viol, d'agression, de harcèlement et autres formes de violence contre les femmes [en anglais] :

Au Kenya également, l'hôpital national Kenyatta possède un Centre de Guérison de la Violence faite aux femmes, où les femmes et leurs enfants peuvent aller et recevoir des soins en cas de violences exercées contre eux. Cette deuxième vidéo raconte [en anglais] l'expérience de la direction de ce centre, son environnement, et des femmes qui ont été victimes de violences s'y expriment :

Au Pérou, l’association Flora Tristan met sur pied une manifestation et un rassemblement de masse pour un autre aspect qu'elles estiment lié à la violence contre les femmes : le refus du libre accès aux méthodes contraceptives et la nouvelle loi qui a établi que la pilule du lendemain (contraception d'urgence) ne serait pas distribuée gratuitement. Elle fera une campagne pédagogique dans un parc de Lima et donnera des informations sur le contrôle des naissances, tout en distribuant des pilules du lendemain et des kits contraceptifs en guise de protestation symbolique [en espagnol] :

En ce qui concerne l'ensemble Amérique Latine – Caraïbe, L'UN-INSTRAW lance cette vidéo dans le cadre d'une campagne de sensibilisation :

Latinoamérica y el Caribe es un lugar peligroso para las mujeres. Más de 50 por ciento de las mujeres de la región han sido objetos de agresiones. En la República Dominicana, por ejemplo, 1,453 mujeres fueron asesinadas entre los años 2000 y 2008. En el marco del Día Internacional para la Eliminación de la Violencia Contra la Mujer, UN-INSTRAW lanza un nuevo video sobre la seguridad de las mujeres latinas y caribeñas.

L'Amérique latine et la Caraïbe sont un endroit dangereux pour les femmes. Plus de 50 % des femmes de la région ont subi une agression. En République Dominicaine, par exemple, 1 453 femmes ont été assassinées entre 2000 et 2008. Dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la violence faite aux femmes, l'UN-INSTRAW lance une nouvelle vidéo sur la sécurité des femmes latino-américaines et caribéennes.

En Espagne, des femmes ont participé au 5ème séminaire d'auto-défense contre la violence faite aux femmes, où on leur enseigne comment se protéger lorsqu'elles font face à une situation dangereuse. La formation vise à les rendre capables de mettre temporairement hors d'action leur agresseur pour leur permettre de fuir le danger.

Tandis qu'au Chili, l'artiste de Hip Hop COFLA a réalisé une chanson intitulée Femicide. Alors que les paroles du hip-hop sont souvent pensées pour promouvoir la violence contre les femmes [en anglais], cet artiste a produit une chanson qui stigmatise la façon dont les hommes passent des promesses d'amour et de protection à la violence, l'agression et même au meurtre :

Y a-t-il eu des essais et des actions similaires dans votre ville ou votre pays ? Faites-nous savoir dans les commentaires comment votre entourage essaie de réduire la violence contre les femmes !

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site