Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Algérie-Égypte : Lettre ouverte d'un Algérien aux Égyptiens, après le match

Ce texte d'un blogueur algérien fait pendant à la revue des blogs égyptiens déjà réalisée par Global Voices et publiée ici.

Depuis le match de football Algérie-Égypte comptant pour la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, qui a dégénéré en affrontements brutaux et en incidents diplomatiques, les Égyptiens et les Algériens s'expriment sur les conséquences de ce match, dans la vie ainsi qu'en ligne.

Après la défaite de l'Égypte au match de qualification, le blogueur algérien  Abdulsalam Baroudi du blog Bilad Talsiman a publié une ‘lettre ouverte’ adressé aux Égyptiens. Il a  écrit [en arabe]  :
أبدع المصريون هذه الأيام في”اختراع” الأوصاف القبيحة التي يطلقونها على الجزائر شعبا وحكومة ونظاما كما يقال في لغة المعارضة في العالم

العربي .أبدع المصريون في الشتم والسب والقدح والتلفظ بعبارات سوقية وكلام لا سمح المقام هنا بذكره . فنانون ومطربون ومفكرون وكتاب وصحفيون ووو ساسة كبار من الحزب الوطني الحاكم أمعنوا كثيرا في إظهار الولاء لبلدهم ليس بواسطة اللعب النظيف والاعتراف بالهزيمة الكروية ثم البحث عن مصادر الخلل الكامن في الشوفينية الزائدة التي حولتهم إلى حاملين بمجد لن ينالوه ماداموا يفكرون بأسلوب كان يامكان . في المقابل لم أسمع مسئولا جزائريا واحدا سب وشتم المصريين حتى بعد التعدي على حافلة المنتخب الوطني يوم 12 نوفمبر في مطار القاهرة
Les Égyptiens font preuve d'une grande créativité pour décrire de la pire façon l'Algérie, son peuple, son gouvernement ou régime – comme dit l'opposition dans le monde arabe. Ils sont devenus créatifs  en jurant, sacrant, en insultant, en proférant des grossièretés qu'il n'est pas possible de répéter ici. Des acteurs, des chanteurs, des écrivains, des journalistes et des officiels haut placés du parti au pouvoir, le Parti Démocratique National, se sont surpassés pour prouver leur allégeance à leur pays, mais pas en étant fair play et en admettant leur échec au football, puis en cherchant la raison de cette exacerbation du chauvinisme, qui les a transformés en nostalgiques d'un pouvoir qu'ils n'obtiendront jamais tant qu'ils gardent une mentalité du passé. En retour, je n'ai pas entendu les officiels algériens maudire les Égyptiens, même après l'agression du bus de notre équipe nationale à l'aéroport du Caire, le 12 novembre.

Sur les suites de ce match, il  écrit :

ومنذ نهاية مباراة 18 نوفمبر التي جرت في “المريخ” وانتهت بتأهل الخضر إلى مونديال 2010 والإخوة في القاهرة يشعلون دكاكين الفتنة نارا ويصبون الزيت وينفخون في الرماد إلى أن خرجت الجماهير “المصدومة” لمحاصرة سفارة الجزائر والمطالبة بدم السفير الأستاذ عبد القادر حجار هذا الرجل الفاضل، العربي الأصيل، الذي كان يتلقى ومنذ أن ظهر على الساحة السياسية في الجزائر الضربات القاتلة بسبب دفاعه المستميت عن المشرق العربي ومصر وعلاقة الجزائر بالدول العربية وهو الذي تصفه بعض الأوساط الإعلامية بالبعثي المتطرف.
Depuis la fin de ce match du 18 novembre, le match qui a eu lieu sur Mars, et qui a assuré la qualification de l'Algérie à la Coupe du monde 2010, nos frères égyptiens continuent à souffler sur les braises. Ils ont jeté de l'huile et ranimé les cendre jusqu'à ce que des fans “sous le choc” encerclent l'ambassade d'Algérie (au Caire) et exige le sang de l'ambassadeur Monsieur Abdulqader Hajjar, cet homme noble, et un pur arabe, qui n'a cessé de prendre des coups depuis son arrivée sur la scène politique pour son soutien infatigable au Moyen-Orient, et à l'Égypte, et aux relations entre l'Algérie et les pays arabes. Il a aussi été décrit comme un  extrémiste du Parti Baas [en français] dans les cercles médiatiques.

Abdulsalam Baroudi poursuit sa lettre ouverte en remarquant :

لجماهير المؤدبة في القاهرة وأولاد الناس المتسامحين المتعلمين حرقوا العلم الجزائري أمام السفارة الجزائرية في القاهرة . الجماهير المؤدبة الراقية والمتعلمة المتحضرة حاولت التسلل لإقامة السفير حجار و لحرقها …كل هذا و”بندير” المداح “شوبير” والغندور ومصطفى عبده وغيرهم من مزامير الفتنة في مصر شغالة على مدار الساعة من أجل المزيد من التجريح والتهجم والتطاول على بلد عربي وشعب مسلم وصلت حد وصف السيد الفاضل محمد روراوة باليهودي .
Les spectateurs bien élevés et les fils de familles éduqués et tolérants [égyptiens] ont brulé le drapeau algérien devant l'ambassade d'Algérie au Carie. Ces fans civilisés et éduqués ont tenté de s'introduire dans la résidence de l'ambassadeur Monsieur Hajjar et d'y mettre le feu. Tout ceci s'est passé tandis que les voix de la sédition en Égypte parlaient 24h sur 24, espérant des agressions encore plus graves contre la communauté arabe et les musulmans, à un point tel que Monsieur  Mohammed Rawarah a été traité de juif.

Il pose ensuite cette question :

ما هذا .. أم الدنيا.. ؟؟؟ أم الدنيا التي تسمح بتزوير الشهادات وفبركة قصص الاعتداء وتحرض شعبها على بلد عربي وتثير الأحقاد والضغائن بين 120 مليون عربي ؟؟؟ ..
C'est quoi, ça ? La “Mère du Monde” ? La Mère du Monde autorise-t-elle la falsification de témoignages, la fabrication de fausses histoires d'agressions – dressant son peuple contre un autre pays arabe, et soulevant la haine et la jalousie chez 120 million d'arabes (égyptiens) ???

Sur les relations Algérie-Égypte, il écrit :
قبل شهر فقط قطع الرئيس عبد العزيز بوتفليقة كل علاقاته بصديقه وابن بلدته وزير الخارجية السابق محمد بجاوي بسبب مصر …بسبب مرشح م

صر في اليونيسكو وزير الثقافة الحالي وليته يتكلم ويقول للشعب المصري كيف تبرأت الجزائر من وزير خارجيتها السابق محمد بجاوي الذي حاول الترشح ضد حسني واضطر تحت الضغط إلى الانسحاب بتدخل أعلى مؤسسات الدولة الجزائرية و تحصرت الجزائر لخسارة حسني لأنها كانت خسارة عربية وليست مصرية…
Il y a environ un mois, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a mis un terme à toute relation avec son ami, compatriote et ancien Ministre des Affaires étrangères, Mohammed Bajawi, à cause de l'Égypte, et du candidat d'alors au poste de directeur de l'UNESCO, l'actuel Ministre égyptien de la culture. Pourquoi devrait-il parler et raconter aux Égyptiens comment l'Algérie a abandonné son ancien Ministre des affaires étrangères Mohammed Bajawi, parce qu'il voulait postuler comme [Farouk] Hosni. Il a retiré sa candidature sous la pression d'organisations internationales algériennes. L'Algérie a souffert de la défaite de Farouk Hosni, car elle représente un échec arabe, pas seulement un échec pour l'Égypte.

Abdulsalam Baroudi tente de contrer les accusations contre son pays :

أما حكاية الرهائن المصريين في الجزائر فأريد أن أسأل: هل يعقل أن ترهن الجزائر آلاف المصريين وتلتزم الحكومة المصرية الصمت كل هذا الصمت على أبنائها؟ اسألوا هل يعقل أن تعتقل دولة 15 ألف مواطن من رعايا بلد آخر؟ لقد اطلعت على بعض الحالات لمصريين يعملون في الجزائر ووجدت أن الشرطة قامت بوضع المصريين من العمال في اقامات محمية بشكل عالي من طرف رجال أمن مع توفير كل ما يحتاجونه من ضروريات وكماليات. فلماذا هذا التهويل بحق المصريين أنفسهم وبث الرعب لدى أهلهم في مصر وعائلاتهم في كل محافظة مصرية؟؟
Pour ce qui est des Égyptiens retenus otages en Algérie, j'aimerais poser cette question : est-il possible de croire que l'Algérie peut retenir en otage des milliers d'égyptiens et que le gouvernement égyptien garderait le silence sur le sort de ses citoyens ? Demandez-vous s'il est possible pour un pays de détenir 15 000 citoyens d'un autre pays ? J'ai demandé ce qu'il était advenu de certains Égyptiens vivant en Algérie et j'ai découvert que les Égyptiens étaient dans des “caches” entourés de grandes mesures de sécurité et qu'on leur procure tout ce dont ils ont besoin et les choses essentielles. Alors, pourquoi exagèrent-ils la situation et horrifient-ils les familles de ces personnes en Égypte ?

Le blogueur analyse le rôle joué par des vidéos sur Internet montrant de jeunes Algériens agitant des couteaux. Il explique :

حكاية أخرى أشبه بالمسلسلات السابعة المصرية وتخص فيديو اليوتيب لمشجعين جزائريين قدموا الخرطوم وبيدهم السكاكين ، وجدت هذا الفيديو وقد انتشر في المئات من المواقع الكترونية وهو بكل بساطة تصوير لتجمع شباني خلال فترة العدوان الإسرائيلي على غزة من الفترة الرابطة ما بين نهاية شهر ديسمبر 2008 ومطلع شهر جانفي 2009 كما أن الفيديو ظهر على موقع اليوتيب قبل مباراة الخرطوم وظهر أن صاحبه الذي استخدمه للفتنة والإثارة من خلال ما كان موضحا من تحذير كتب عليه ، صاحب الفيديو قام يوم الجمعة 20 نوفمبر 2009 بحذفه من الموقع ويكفي القيام بعملية بحث بسيطة لمعرفة ذلك وهذا بعدما أكتشف العالم أن الفيديو هو فضيحة تدين مروجي الفتنة والأكاذيب ضد الجزائر وشبابها وشعبها.
Une autre histoire qui ressemble à une séquence d'un feuilleton télévisé égyptien est une vidéo sur Youtube qui montre des supporters algériens à Khartoum [Ndt : où s'est joué le 18 novembre le match suivant] tenant dans leurs mains des couteaux. J'ai vu que cette vidéo, qui s'est répandue sur des centaines de sites, est simplement celle d'une partie de foot qui a eu lieu lors d'un rassemblement de jeunes durant l'attaque d'Israël sur Gaza, tournée entre décembre  2008 et janvier 2009. Cette vidéo a refait surface sur  YouTube avant le match à Khartoum et son propriétaire l'a utilisée pour répandre la  sédition à travers les mises en garde/menaces qu'elle contenait. Le 20 novembre, il l'a supprimée du site. C'est assez de savoir qu'après une simple recherche, le monde a réalisé que cette vidéo est un scandale qui implique ceux qui veulent répandre la sédition et les mensonges sur l'Algérie, ses citoyens, sa jeunesse.

Abdulsalam Baroudi conclut ainsi :

في الأخير أريد أن أضيف كلمة واحدة فقط … أعرف الكثير ممن سافروا للسودان ..طلبة من جامعات تلمسان وهران سيدي بلعباس وغيرهم صيادلة وأطباء و مسؤولي مصالح إدارية وتجار ورجال أعمال وأساتذة ومعلمين “خاصة وأن قطاع التربية في إضراب” لكنني لم أعرف صاحب سوابق واحد سافر للخرطوم وبالمناسبة أدعوا أتمنى من كل الزملاء التعريف بالذين سافروا للسودان وإجراء المقابلات الصحفية معهم وتقديمهم للعالم لأن الجزائريين في النهاية لم يحملوا لا سكاكين ولا سيوف ولم يجدوا لا نعاج ولا كباش… فمتى يتوقف هذا العبث يا أهل مصر ومتى يتكلم أخياركم يا أهل مصر ..
Pour finir, je voudrais rajouter un mot seulement…Je connais beaucoup de ceux qui sont allés au Soudan [pour le match]…Des étudiants des universités de Talsiman, Wahran, Sidi Belabbas et d'autres. Il y avait aussi parmi eux des pharmaciens, des docteurs, des officiels, des commerçants, des hommes d'affaires, des professeurs et des enseignants – surtout parce que le secteur de l'éducation est en grève. Cependant, je ne connais personne avec une mauvaise réputation qui se soit rendu à Khartoum et j'aimerais lancer à appel à tous afin qu'on identifie ceux qui sont allés à Karthoum, pour les interviewer et les présenter au monde.  Parce que les Algériens n'avaient pas de couteaux ou de sabres sur eux et n'ont pas trouvé des chèvres ou des moutons.  Quand le peuple d'Égypte renoncera-t-il à cette illusion et quand les bons Egyptiens prendront-ils la parole ?

8 commentaires

  • […] This post was mentioned on Twitter by Claire Ulrich, GlobalVoicesFrançais and dauoF kauoS, Victor Neuman. Victor Neuman said: RT @GlobalVoicesFr: Algérie-Égypte : Lettre ouverte d'un Algérien aux Égyptiens, après le match http://bit.ly/7ixI5u […]

  • Boumed

    Bonjour à tous, bonjour à mon compatriote Mr Baroudi.

    Vous savez, il ne faut pas en faire un drame , de cette affaire avec l’Égypte. justement c’est en donnant trop d’importance à cet évènement, que nous risquons de tomber dans le jeux de ces momies.
    le monde entier à découvert la réalité du pays de Moubarak .
    pour nous l’essentiel, c’est que nous avons réussit à nous qualifier pour la coupe du monde de foot ,
    pour le reste “Les chiens aboient, mais la caravane passe”

    Fraternellement

  • belaid

    c’est une grande joie de savoir que nos compatriotes essayent de fouiner dans les archives afin de prouver que nous sommes pas ce qu’ont décrit les égyptiens. l’algérien est fier de son pays qui a aussi une civilisation. vive l’Algérie , vive le Maghreb.

  • centinel

    une chose est maintenant quasi sure et prouvée que les égyptien sont (forts) chez eux en foot.
    et aussi très forts chez eux en insultes et autres ….
    oui forts chez eux parce qu’il n’y a pas d’adversaire…
    s’ils arrivent a parler comme ils le font sur leur sales télés

  • geronimo

    Il est tout de meme déplorable d’arriver à des comportements primaires de la part des egyptiens,notamment leurs intellectuels et leurs dirigeants de tout bord,leurs artistes etc..Celà dénotent de l’asservissement de toute cette frange de la société aux dirigeants de ce pays ,dont on voudrait vaille que vaille contribuer à leur pérénité.Par contre le peuple,les laissés pour compte de ce régime décrié,ils sont manipulés pour les besoins de la cause.Le seul crime de lèse majesté des Algériens a consisté d’avoir refusé de se soumettre au diktat Egyptiens de se qualifier à tout prix et par tous les moyens.

  • prince

    l’Égypte est un pays 5 fois plus pauvres que l’Algérie, les rares richesses et le peu d’eau dont dispose ce pays sont attribués à des groupes étrangers. Ce pays n’a ni ame ni conscience et aucune parole puisqu’il reconnait Israël au détriments des accords arabes, seulement pour pouvoir bénéficier de quelques milliards$ de subvention des usa. Et voila ce pays qui agresse ouvertement l’Algérie en voulant nous faire croire que la grenouille veut ce faire plus grosse que le bœuf.

  • bordji

    il faut que les egyptiens sachent que la bave du crapeau n’atteind pas la blanche colombe et que celle-ci s’envolera en Afrique du sud et elle fait la fiéreté du monde Arabe contrairement à l’egypte qui nous fait honte.

  • moussa

    l’algerier si la meilleur

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site