Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : Explorer les rues du Mexique avec Google Street View

Le 9 novembre, les Mexicains ont passé l'après-midi à visionner des images :  Google Street View [en anglais] , le service de Google qui photographie les principales villes du monde au niveau de la rue, rue par rue, a été lancé pour Mexico City (la capitale),  Guadalajara, Monterrey et cinq autres villes mexicaines. Au même moment, les informations sur certaines de ces villes ont été mises à jour et comportent désormais de nouvelles couches d'informations, comme les itinéraires des transports en commun, la localisation des hopitaux, des cinémas et des musées.

Au début de l'année, plusieurs internautes avaient reconnu dans la rue la voiture spéciale de Google, équipée d'une caméra qui capture des vues panoramiques horizontales (à  360°) et verticales  (à 290°).  Le Mexique est le premier pays d'Amérique latine dont les rues sont cartographiées et visibles en photos sur support numérique, comme déjà beaucoup de villes aux États-Unis et au Canada, dans les pays européens, d'Asie, d'Océanie.

Street View in Google Maps MéxicoStreet View sur Google Maps México

Les Mexicains réagissent en majorité de façon positive au service, même s'ils expriment quelques craintes évidentes pour leur vie privée.  hekma, sur Twitter, a écrit [en espagnol, comme tous les liens]:

Mi jefe vio Google street View en Mexico y comenzo a tener panico… demasiado diria yo…

Mon patron a vu  le Google street View de Mexico et a commencé à paniquer… De façon exagérée, je dirais……

Une autre première réaction fréquente à ce nouveau service est de rechercher aussitôt la maison ou le bureau d'une connaissance. C'est ce que l'utilisateur de  Twitter Rafaesp a fait, et a trouvé sa mère debout devant leur maison :

Orales, en la foto de mi casa de Google Street View Mexico, sale mi madre recibiendo una notificacion para mi del IEDF… .

Wahou, sur la photo de ma maison sur Google Street View Mexico, il y a ma mère, en train de prendre une lettre qui m'est destinée, envoyée par l'Institut électoral  du district fédéral…

Toujours sur Twitter,  avomx considère que les images de Street View font passer involontairement un message social :

Muy buena herramienta, pero como que se ven feitas las paredes grafiteadas y las calles llenas de baches ¬_¬

Très bon outil, mais les rues semblent affreuses avec les murs couverts de graffitis et des nids de poules partout.  ¬_¬

mexico_df a également été frappé par le contraste entre les conditions de vie des Mexicains :

Con google maps Mexico view street puedes ver algunos contrastes de nuestra ciudad casas de cartón y residencias inimaginables. Interesante

Avec les google maps de Mexico view street, vous pouvez voir quelques contrastes, entre les maisons (sic) en bouts de carton et d'incroyables villas. Intéressant.

Quelques jours après son lancement, les utilisateurs développaient déjà spontanément des projets personnels utiles, avec l'une des options les plus popularies sur Google Street View : les promenades virtuelles.Le blogueur connu sous le nom de  Juan Crouset publie des billets sur l'histoire de la ville de Monterrey , et a adopté  Street View pour guider ses lecteurs] parmi les bâtiments historiques. C'est en contraste frappant avec ses billets habituels, qui sont en général enrichis de documents historiques et de photographies. Voici un échantillon de son travail :
Ver mapa más grande

Juan Alvarez con Guadalupe Victoria, colonia Industrial. Muy cerca de la central de autobuses. Casa de influencia americana, probablemente construida para trabajadores de alguna empresa cercana. Muchas construcciones que se cubrieron originalmente con techos de lámina, se encuentran en muy buenas condiciones gracias a la excelente capacidad de los techos de metal para evitar la filtración de humedad, ésto a pesar de encontrarse abandonadas algunas de ellas.

[Rue] Juan Alvarez avec Guadalupe Victoria, zone industrielle. Très proche de la station d'autobus. Une bâtisse marquée par des influences américaines, probablement construite pour les travailleurs des commerces et industries de ce quartier. La plupart des édifices qui sont couverts de panneaux d'aluminium sont en très bon état, grâce à l'isolation du métal contre l'humidité, et contre l'abandon de certaines.

Plusieurs médias ont déjà parlé de ce service, dont cet article illustré de photos toutes consacrées au délabrement urbain de Mexico City.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site