Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ouzbékistan : Tachkent, une ville verte ?

“On est en train de couper les vieux arbres du centre de Tachkent” : en un jour, la choquante nouvelle a fait le tour de la ville.

Photo de goricvet

Les platanes plantés à la fin du 19ème siècle dans un jardin public de la capitale Tachkent, jardin dédié à l'empereur Amir Temur (dit aussi Tamerlan [en français]), ont été abattus la semaine dernière. Selon la municipalité, cet abattage s'inscrit dans le programme d'assainissement urbain prévu pour la ville. Il était visible pourtant que ces arbres étaient en bonne santé, et bien entretenus.

De plus, deux bâtiments historiques situés à côté de ce jardin public sont en train d'être démolis. Le premier est l'hôtel Poytakht (“Capitale” en ouzbek), construit au milieu du 20ème siècle, et qui venait d'être rénové. Le second est une ancienne église orthodoxe russe, édifiée pour le séminaire (école normale) des professeurs de Tachkent [en français] en 1898. Un nouveau bâtiment destiné à l'administration doit être construit à sa place.

Sur son blog, Joendax écrit (en russe) :

Je ne me suis jamais autant préoccupé pour des arbres avant. Mais ce jour là, et pendant plusieurs jours après, je n'arrivais pas à y croire. Quand je me rappelle de ces souvenirs, je commence à pleurer, car je ne peux rien y changer.

Comment justifier cet abattage ? Beaucoup pensent que la raison est le nouveau centre Palace Forum, construit cette année à côté du jardin public. C'est un sujet de spéculations chez les blogueurs en Ouzbékistan.

Le blogueur qui se fait appeler INCONNU écrit :

[…] il y a eu un ordre de démolir d'urgence le plus vieux central téléphonique de Tachkent, construit en 1932. La plupart des employés et des abonnés ont été très surpris. Au même moment, ils ont démoli la station centrale des autobus située près du central téléphonique.  Un nouveau développement immobilier, le Forum Palace, devait être construit sur ces terrains.

Le Palace Forum a soulevé beaucoup d'interrogations chez les habitants, surtout sur l'utilité de telles dépenses, sur l'embauche de main d'œuvre étrangère sur le chantier alors que le chômage sévit dans le pays, et  sur le pourquoi de l'interdiction de photographier cette construction.

Les dernières victimes  en date du Palace Forum sont les arbres qui poussaient devant.

Certains supposent que le monument à l'empereur Amir Temur, situé au milieu du jardin public, est la raison principale de l'abattage des arbres.

nashingyou commente de façon amère et sarcastique (en russe) :

[…] Tachkent doit toujours être jeune et fraiche ! A quoi lui servent de vieux et grands arbres  ? A quoi lui servent des monuments d'architecture ancienne ? C'est le passé ! Le jardin public a été récemment exterminé, et maintenant, les touristes peuvent voir Amir Temur sur son cheval de loin.

Le 21 novembre, des jeunes ont organisé une manifestation contre ce vandalisme.

Ils ont accroché des fleurs et des bougies aux grilles du jardin public, à côté du Forum Palace. La manifestation devant avoir lieu dans le jardin public, mais la police a fermé les accès tant que les bulldozers étaient à l'œuvre à l'intérieur. Peu après le début du rassemblement, des policiers sont arrivés pour souffler les bougies et jeter les fleurs.

Le blog roost raconte (en russe):

Un rassemblement a eu lieu près du jardin public Amir Temur samedi. D'un côté, c'était une bonne chose, ça a permis de réunir un nombre conséquent de personnes. […] D'un autre côté, c'est un échec. La plupart des bougies n'ont brulé que pendant une minute ou guère plus. Pour autant que je sache, personne n'a été arrêté.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site