Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cameroun : La mauvaise situation de la médecine rurale illustrée par une vidéo

En 2000, l'Organisation Mondiale de la Santé a classé le système de santé du Cameroun au 163ème rang mondial. Soit en-dessous de la Mauritanie et juste au-dessus de la Corée du Nord. Comme dans une grande partie de l'Afrique sub-saharienne, les médecins au Cameroun travaillent sans formation ni équipement adéquats–un fait qui n'a rien d'étonnant en soi, mais est rendu tangible de façon perturbante par quatre jeunes Américains qui ont filmé cette vidéo d'amateur (AVERTISSEMENT : les images, explicites, peuvent choquer) d'une intervention chirurgicale dans un hôpital rural au Cameroun.  La vidéo montre des médecins paraissant indifférents à l'hygiène élémentaire ou à la dignité de leurs patients, sans parler des gémissements désespérés d'une femme dont l'anesthésie commence à cesser son effet au milieu de l'opération.

Mise en ligne récemment sur 20mai.net, un site de média citoyen camerounais, cette vidéo a déclenché une discussion passionnée. L'objectif avoué des réalisateurs était de dépeindre la cruelle réalité de la médecine au Cameroun. Certains ont applaudi les auteurs du clip d'avoir documenté les conditions déplorables et dangereuses dans lesquelles travaillent ces médecins. D'autres se sont demandé si cette vidéo était autre chose qu'un morceau de “voyeurisme,” mis en ligne pour l'amusement des Blancs.

Un lecteur du nom de GRISSOM, un médecin du Cameroun, raconte sa réaction:

Je suis médecin, alors ce genre d’images me choquent-elles ? Oui et non… oui parce qu’évidemment les conditions dans lesquelles se déroulent l’opération (hygienne, salubrité, aseptie déplorable « en plein air» , anesthésie déficiente, salle non sécurisée, la liste est longue) ne peuvent que heurter la conscience professionnelle qui sommeille en moi, mais de l’autre, non je ne suis plus choqué parce que cette réalité là dans nos campagnes il y a bien lurette que ça existe…

Pourquoi on en est arrivé là ? C’est la conséquence de nos maux, de nos tares collectives. Manque d’anesthésistes (pénurie criarde) comme dans bien d’autres spécialités médicales, c’est pas nouveau. Je connais plusieurs anesthésistes camerounais formés en Afrique de l’Ouest qui jamais ne rentreront au pays (comme bien d’autres médecins). Pourquoi ? C’est pas à moi d’y répondre, je ne décide de rien depuis les sphères de ceux qui ont pris le pays en main comme leur prorpiétés. Ces même personnes dont le sport favori est le détournement des fonds à échelle hierarchisée (mes collegues sortis du CUSS ayant fait leur stage intégré dans le Cameroun profond savent de quoi ej parle) et qui s’appuie sur un peuple insouciant pour qui consommer la bière chaque soir en voyant Eto’o marquer (ou rater) des buts avec une belle wolowoss [prostituée] à côté d’eux suffit pour être heureux et ne plus se soucier du reste.

 

Pour beaucoup, ce sont essentiellement les élites du pays qui sont à blâmer.

…je pense que tout etre humain a le droit de naitre et de mourir dans la dignite.chers gouvernants arretez de nous bourrer les oreilles avec le SIDA et autres inepties.regardez dans quelles conditions travaillent des personnes qui ont choisi de sauver des vies pendant que vous empilez milliards sur milliards sous vos lits et dans vos comptes en banque…
honte,honte,honte a vous…

 

charles nguingock écrit :

je ne suis pas vraiment surpris puisque nos élites se font soigner en Europe et aux Etats-Unis il ya de quoi négliger le peuple CAMEROUNAIS.Que DIEU leur pardonne.

 

Marie Damien écrit :

Vous avez vu l’entrée de cette femme en salle d’op? On croirait assister à un spectacle de nudisme. Il n’est pas seulement question de matériel, mais aussi de notions d’hygiène et de conscience professionnelle… Il est temps que nos dirigeants prennent conscience de ce qui se passe autour d’eux. On ne peut fermer les yeux éternellement sur cet état de choses. Est-ce que l’auteur de cette vidéo pourrait nous dire si cette est sortie vivante de la salle d’op?

 

EVARISTE KPADE réagit :

ouf!!!pour une fois on accuse pas la france.merci cher camarades pour votre lucidité!

 

Une image fausse de l'Afrique ?

Cependant de nombreux autres lecteurs ont critiqué la vidéo elle-même, notamment le choix contestable des réalisateurs de montrer une séquence d'une patiente nue, et la décision des médecins d'admettre quatre hommes, dont aucun ne portait de tenue stérile, dans la salle d'opération.

eboa lembe :

pour moi cette video perd sa credibilite a partir du moment ou elle est filme par des blancs.il faudrai vraiment etre naif pour croir qu,ils font ce reportage par sympathie pour les pauvres Africains car si l,Afrique croupi dans la misere c,est bien grace a eux.Alors ce que moi je proposerai est qu,il est tant pour nous de nous auto informer sur toutes realites qui se vivent chez nous .Car d,aucuns diront qu,ils sont surpris de savoir que les choses se passe ainsi chez nous ,mais ceux qui les informe c,est des gens qui vienne de loin ,en plus c,est la bete(les blancs).Moi je ne dirai pas que je suis choque par ces images car je sais qu,il y a pire a voir ds notre chere terre mere..

Silas:

Je suis en même temps stupéfait par l’absence de dignité imposée à cette martyre de nos folies par les médecins qui laissent qu’on la filme nue, et qui de surcroit laissent entrer des individus non protégés par des tenues adéquates en matière d’hygiène, lesquels de surcroit prennent des photos!!!!!…

…Je ne sais pas pour vous mais bien que n’étant pas médecin je n’ai pas attendu cette video pour connaitre les conditions inhumaines dans lesquelles certain(e)s font vivre leurs compatriotes. Je n’ai pas non plus attendu cette video pour diversifier mes sujets de conversation! Si ces médecins avaient voulu montrer leurs conditions de travail, il suffit de filmer cette salle même vide, la salle d’attente et dire devant la caméra les conditions dans lesquelles ils travaillent!

 

Sur le site YouTube d'origine, GrandHustle27 n'est pas d'accord avec le titre: “Chirurgie à l'africaine” [en anglais] :

c'est grotesque je vis au Kenya non loin de l'HOPITAL AGAKHAN. il a un équipement dernier cri avec des médecins hautement qualifiés. POURQUOI tenez-vous à afficher une pareille vidéo. qu'est-ce que vous essayez de prouver ou de décrire. et vous mettez comme en-tête AFRIQUE.

ça ne va pas. REMPLACEZ l'en-tête par un titre qui se réfère à l'endroit où ceci s'est passé. ne généralisez pas à tout un CONTINENT UN UNIQUE ENDROIT MITEUX. ALLONS DONC VOUS SAVEZ QUE CE  PORTRAIT EST FAUX […].

Nadine:

ESSAYONS DE PENSER PLUS LOIN QUE CES IMAGES! C’est pareil que les images des Somaliens qu’on passe le temps à montrer à la TV; Étant soi-disant la vraie image de l’AFrique

Un appel à l'action

Un fait encourageant est que bon nombre de lecteurs se sont remué les méninges pour trouver des réponses possibles à cette vidéo. L'un a suggéré de localiser la véritable clinique où s'est déroulée l'opération (”Supposant que les médecins (incapables de nettoyer une pièce) voulaient faire connaître leurs conditions de travail, pouvons-nous au minimum leur fournir des anesthésiques (en espérant que les médecins ne vont pas les revendre)!?,” écrit Silas.). Un autre, de faire une pétition aux autorités.

Jean demande si tous les lecteurs se trouvant en ce moment au Cameroun ne pourraient pas se réunir et écrire une lettre directement au Président ou s'engager dans quelque autre sorte d'action collective. Il s'en explique :

En Europe, Amerique, etc.., dans tous ces pays riches, c’est la société civile qui décide, c’est à dire quand il y’a un problème comme le notre, toutes les associations sortent dans les rues pour manifester et le gouvernement est obligé de trouver une solution rapide face à celui-ci…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site