Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : La tension monte pour la Journée des étudiants

Les étudiants préparent la solidarité verte - photo shoot

Les étudiants préparent la solidarité verte – photo shoot

L'opposition a prévu une grande manifestation pour lundi 7 décembre, date à laquelle l'Iran commémore chaque année, par la Journée des Etudiants, l'assassinat de trois étudiants en 1953 [en anglais].

Les groupes d'opposition ont averti les manifestants qu'ils s'exposaient probablement à une réaction violente des forces de l'ordre.

Le  mouvement ‘vert’ iranien a déjà profité d'un certain nombre d'événements officiels comme la “Journée de Quds” pour organiser des manifestations. Selon les médias, samedi 5 décembre, la plupart des adresses Internet de Téhéran étaient inaccessibles, ce que des sources proches des services techniques iraniens ont affirmé être davantage “une décision des autorités” qu'une panne.

Mojtaba Saminejad, blogueur et militant des droits humains, écrit [en farsi]:

A l'approche du 7 décembre [le 16 du mois d'Azar], les arrestations d'étudiants et les obstacles mis à leurs études sont pires que jamais. A nouveau, la “base du putsch militaire” est arrivée à la conclusion qu'ils peuvent par les arrestations massives d'étudiants gêner le programme du 6 décembre et le rassemblement des étudiants. Mais cette année est différente des autres, et les étudiants auront un grand nombre d'Iraniens derrière eux pour les soutenir. En ce jour, la Journée des étudiants deviendra une fête nationale, mais les agents du putsch l'ignorent encore.

De nombreuses personnes à travers le monde ont utilisé YouTube pour soutenir les manifestants iraniens, telle cette femme d'Allemagne qui dit que le 7 décembre ‘Mon coeur est avec vous jusqu'à ce que vous soyez libres.’

Des Iraniens ont lancé Divarnevisi (ce qui signifie ‘écrire sur le mur’), un site internet sur lequel ils publient des affiches, s'apprennent mutuellement à écrire des slogans dans la rue, et mettent en commun les photos des slogans et tracts de différentes villes d'Iran.

On trouve de nombreux exemples d'affiches pour le 7 décembre. En voici une, sur laquelle on voit les photos d'Iraniens comme Neda qui ont été tués par les forces de l'ordre après l'élection du 12 juin.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site