Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pologne : Réactions de blogueurs polonais au vol de l'inscription “Arbeit Macht Frei”

Image de Tulio Bertorini, sur Wikipedia

Vendredi passé, au matin,  l'inscription  ‘Arbeit Macht Frei ‘ (‘ le Travail Vous libère ‘) a été volée de la porte du camp de la mort nazi d’ Auschwitz, près de Cracovie. Il avait été  fabriqué à l'origine [en polonais, comme tous les liens] par les prisonniers polonais du camp mené par Jan Liwacz et est considéré comme  un des symboles les plus significatifs du camp et des reproductions du musée. Sa disparition a causé beaucoup de supputations, mais aussi des réactions sérieuses du gouvernement polonais, des autorités du musée, des organisations juive et aussi des internautes polonais. [les liens sont en polonais, sauf mention contraire]

Sur un forum consacré à cette question, Lestat écrit :

Maintenant ils auront cette image d'un Polonais. Ils ont été attrapés par l'hiver, donc ils sont prêts, pour une bouteille de vin, à vendre au poids à la feraille le symbole de ce qui est non seulement leur héritage culturel, mais aussi un symbole de souffrance et de mort horrible.

Mishel répond en soulignant la gravité de cet acte :

Qui aurait pensé que l'on pourrait voler dans un endroit si funeste, où tant ont été assassinés ? Quand je vois le camp d'Auschwitz, j'ai des frissons … Ceux qui l'ont volé doivent être fous.

Kazimierz Maciejewski, sur son blog, lie cet acte aux débats actuels en Pologne  autour des crucifix catholiques dans les espaces publics, et compare le nombre de conversations en ligne sur les deux sujets :

Alors que nous parlons, nous sommes témoins des débats sur l'expulsion des symboles des endroits où la nouvelle génération de citoyen est instruite. Seul  quelques-uns se sont dit en faveur de l'interdiction de la croix.

MarkD, dont la grand-mère a été assassinée à Auschwitz, présente un avis différent dans son billet sur son blog :

Ce symbole est pour moi 1000 fois moins important que la voie ferrée volée par les pauvres, parce qu'ils cherchaient un moyen de survenir à leurs besoins, et qui ont causé la mort par pneumonie d'une vieil homme,  qui s'est enrhumé en restant assis et en attendant que les voies soient réparées.

Le 22 décembre, la police a fait savoir que cinq personnes avaient été arrêtées [en anglais] suite à l'enquête. Le symbole a été récupéré, mais découpé en trois morceaux[en anglais]. Le porte-parole de la police, parlant du mobile de ce vol, a déclaré [en anglais]:

Nous examinons toutes les pistes et nous vérifions aussi s'il s'agit d'un acte antisémite […]

Plus tard, il a été indiqué que le gain financier qui peut être tiré de la possession d'un symbole était plus probablement la cause du vol.

On ne sait pas cependant  comment de l'argent aurait pu en être tiré. Le 20 décembre, l'équivalent polonais  du site de partage de liens Digg a publié un lien vers un site proposant des copies du symbole à vendre pour supposément soutenir le musée [en anglais] :

Le mémorial d'Auschwitz-Birkenau et le Musée sont en difficultés financières et ont besoin d’aide. Nous avons eu l'idée de produire des répliques du symbole qui a été volé aux portes principales d'entrée pour contribuer à la préservation à long terme du site historique.

Vingt pour cent de tous les revenus seront donnés au Mémorial et au musée d'Auschwitz-Birkenau à Oswiecim (Auschwitz), en Pologne.

Kajetan8 fait cette remarque sur ce lien :

C’est étrange comment ils ont fait vite pour fabriquer ces copies. On dit que si le coupable est inconnu, dans 90 % des cas, celui qui en retire le plus de profit est le coupable.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site