Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine-Hong Kong: Le film “Gardes du corps et assassins”, un récit de la révolution chinoise

Gardes du corps et Assassins (Bodyguards and Assassins) est un film d'action sorti en Chine, à Hong Kong et à Taïwan durant la période de Noël. La sortie de ce film aux accents patriotiques était d'abord prévue en octobre, dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de la République Populaire de Chine, mais a finalement été reportée à la fin de l'année 2009. Par rapport au film La Fondation d'une République !, qui mettait en avant des héros de la nation, ce film présente un certain nombre de personnages ordinaires, qui ne connaissent rien à la révolution mais choisissent de faire le sacrifice de leur vie pour le bien de leur pays. Cette histoire offre diverses lectures et interprétations de l'histoire et de la politique chinoises.

Sun Yat-sen, père de la République de Chine, fait un commentaire dans le film, largement repris sur internet et qui dit ceci [en chinois]:

欲求文明之幸福,必经文明之痛苦,而这痛苦,就叫做革命。

Si vous recherchez le bonheur de la culture, il vous faut d'abord subir les douleurs de la culture, douleurs que l'on appelle aussi la révolution.

Le blogueur Sheng Haifang est ébloui par cette citation [en chinois]:

应该说这是我见过的关于革命最好的解读,它让我在某种程度上,终于和“革命”这个词握手言和。我可以厌恶革命,可以反对主义,但是对于革命者,对于为主义而赴死的人,甚至被主义吞噬的人们,我心怀尊重。我今日之所感所知所思所享,无不来自于百年来这些努力去实现臆想中“中国明天”的人们。他们或伟大或浅薄或愚蠢或无私或卑劣或聪明或成功或失败或一代领袖或千古罪人,我可以评判他们,同时心怀某种敬畏与感激。

Je peux dire qu'il s'agit de la meilleure interprétation sur la révolution que j'aie jamais vue. Cela me réconcilie d'une certaine façon avec le mot “révolution”. Je peux détester la révolution, être opposé au marxisme, mais en ce qui concerne les révolutionnaires, ceux qui meurent pour ou sont dévorés par le marxisme, je leur accorde tout mon respect. Ce que je ressens, ce que je sais, ce que je pense et ce que j'apprécie me vient de ceux qui ont lutté, au siècle dernier, pour l'avenir de la Chine.  Qu'ils soient de grandes personnalités, des êtres superficiels, stupides, dévoués, méprisables, intelligents, prospères ou des perdants, qu'ils soient de vrais chefs ou des pécheurs invétérés et même si je les juge, il n'en reste pas moins que je les admire et leur suis reconnaissant.

Cependant, Sheng est attristé par la perte d'enthousiasme de ses contemporains et la mauvaise utilisation du vocabulaire de la révolution [en anglais].

我们已经无法体会到当初那些热情,因为我们失去了那个感知热情的时代环境。革命、民主、自由、主义、共和、共产、大同……都是曾经被用以呼唤理性、现代性、个性、人性与新的时代,同时也这些词也被用以唤起多数人的暴力,用以巩固权力,用以践踏权利与扭曲人性、创造同质化。

Nous ne pouvons plus vivre la passion à notre époque parce que nous n'avons pas l'environnement pour ressentir cette passion. La révolution, la démocratie, la liberté, le marxisme, la république, le communisme, la grande harmonie sont des mots qui ont servis à une époque à éveiller le rationalisme, le modernisme, l’ individualisme, l'humanité et une nouvelle ère. Pourtant, ces mêmes mots sont utilisés pour éveiller la violence, renforcer le pouvoir, pour piétiner les droits, pour transformer la nature humaine et pour uniformiser le peuple.

Qingnianganjiang a comparé le film Gardes du corps et Assassins au film hommage pour le 60ème anniversaire La Fondation d'une République, dans un billet de son blog intitulé “Late Salute” [en chinois] dans lequel il note que le message politique du film est détourné de l'idéologie officielle:

《十月围城》。它不会和我讲大道理,它更加不会强迫我接受主旋律的洗脑。我这30年来,实在是受够了,害怕了精神上的洗脑。。。《十月围城》里的日与月,是为了中国未来。欲求文明之幸福,不得不经文明之痛苦。中国求解解放、文明、自由的路,从来是走的辛苦。那群牺牲的人民,我们从来是要用崇敬的眼光去看待他们。不因历史变迁,不因空间改变,更不能因改朝换代而把他们遗忘。

Je n'accepterai du film Gardes du corps et Assassins aucune grande idée, ni aucun lavage de cerveau afin d'accepter l'idéologie officielle. J'ai trop souffert ces trente dernières années et je crains le lavage de cerveau. Les personnages du film ont d'abord dû souffrir les douleurs de la culture afin de pouvoir ensuite avancer vers l'avenir radieux de la culture chinoise. La Chine a avancé très minutieusement sur la voie de la liberté et de la culture. Nous devrions rendre un hommage empreint de respect à ceux qui sont morts sur cette voie et ne devrions pas les oublier au prétexte que, dans l'histoire, le pouvoir change de mains.

Tubingenmujiang a aussi comparé les deux films mais avec une lecture totalement différente. Le blogueur pense que ces deux films reproduisent le même mythe ancestral du “Chef d'abord” [en chinois]:

在我看来,《十月围城》也是一部神话片——当国家消亡的神话被民族国家的神话所取代时,《十月围城》的骨子里无非是又一部《建国大业》,只不过后者囿于具体指向而主要局限在海峡一隅传播,《十月围城》则把落脚点放在了两岸都能接受的“中华民族最大公约数”那里,明后年就是民国建国百周年纪念,想必《十月围城》剑指金马奖,已是司马昭之心。

Moi, je pense que le film Gardes du corps et Assassins tente aussi de créer un mythe, celui de la montée d'un état-nation. En substance, le film reprend la Fondation d'une République, sauf que ce dernier ne visait que le marché intérieur chinois alors que  Gardes du corps et Assassins pose un terrain historique commun plus vaste, et par delà le Détroit de Taïwan. Le centenaire de la fondation de la République chinoise étant proche, je suppose que le film cherche à obtenir un Cheval d'Or.

《十月围城》在一个波诡云谲的时代背景里,打造了一出关于救世主的神话。不过陈德森很聪明,他并没有简单的树立一个高、大、全的神主牌位,而是着力打造了从财主到乞丐,从大亨到流氓的牺牲群像,用断片切面的手法较为全面的展现了那个时代的香港风貌。所以,整部《十月围城》看下来,便是一出仁人志士舍生取义“让领导先走”的神话催泪弹。

Gardes du corps et Assassins s'appuie sur des événements historiques et chaotiques pour reproduire le mythe du sauveur de la nation. Le réalisateur Chan Tak Sum est très malin car il n'a pas érigé un monument gigantesque à l'effigie du dieu, mais a insisté sur les gens ordinaires (le  marchand, le mendiant et les gangs) qui ont choisi de se sacrifier pour le chef de la révolution. Dans le film, on voit une représentation du paysage politique et social du vieux Hong Kong qui arrache des larmes aux gens ordinaires, grâce au mythe de la bienveillance de ces gens ordinaires qui font passer “leurs chefs d'abord”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site