Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Quand la colère devient plus forte que la peur

Les manifestants iraniens ont déferlé [en anglais] dans les rues de Téhéran et d'autres grandes villes d'Iran, au mépris des consignes du gouvernement iranien ce dimanche. Des foules denses s'étaient rassemblées pour Achura [en français], une importante fête religieuse musulmane.

La foule a résisté aux forces de l'ordre et a scandé des slogans hostiles au régime islamique. Selon un site Web d'opposition, au moins quatre personnes sont décédées [mise à jour lundi 28 décembre : quinze personnes].  Alors que les journalistes iraniens et internationaux avaient l'interdiction de se rendre sur place, les médias citoyens ont assuré la couverture des manifestations en photos et en vidéos.

Un commissariat de police de la place Vali Asr  “conquis” par les manifestants:

Une autre manifestation à Téhéran :

Des photos mises en ligne sur le blog Nakhana montre la résistance de la population contre les forces de police :

ashura1

et le V de la victoire:

ashura2

Kosoof, un photo-blogueur iranien très connu, a lui aussi couvert la manifestation de Téhéran:

Peuple sans peur

ashura3

qui défile uni:

ashura5

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site