Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Comment l'échec de Copenhague est-il devenu notre échec ?

Avant même que la poussière de charbon chinoise [en anglais] n'ait eu le temps de se déposer [en anglais] sur la neige du Danemark, la Chine a été accusée [en anglais] de détourner le mois dernier les négociations du sommet de Copenhague sur le changement climatique [en anglais] dans le seul but de protéger ses propres intérêts économiques.

La Chine est-elle le bouc émissaire idéal choisi par d'autres grandes puissances économiques pollueuses? Dans une interview avec Danwei [en anglais], le correspondant pour l'environnement du Guardian Asie Jonathan Watts [en anglais] déclare que: “La Chine et les États-Unis, les deux plus grands émetteurs au monde de CO2, rentrèrent satisfaits dans la mesure ou ils peuvent maintenant continuer à émettre des gaz à effet de serre sans contraintes légales sur une période de temps plus longue, voire peut-être indéfinie.”

De nombreux articles [en anglais] parus dans le journal de Jonathan Watt la semaine dernière ont tenu la Chine pour principale responsable [en anglais] de ce que beaucoup considèrent comme l'échec de Copenhague à arriver à un accord plus progressiste. Mais la stabilité économique de l'Amérique ne dépend-elle pas aujourd'hui du maintien de la croissance économique et hautement polluante de la Chine? Plus intéressant encore, pourquoi Pékin est-elle aussi sensible sur la question du contrôle étranger [en anglais] sur le sol chinois pour suivre l'évolution de ses réductions d'émissions de gaz ?

Action de Greenpeace en Chine pour le COP à BeijingAction de Greenpeace en Chine à Pékin durant  le COP

Pour un résumé de certaines des accusations émises à l'encontre de la Chine, parcourez l”article que la vétérante du journalisme sur l'environnement Rose Luqiu a rédigé sur le sujet sur son blog le 25 décembre. L'article du Guardian accusant la Chine de détourner les négociations à Copenhague a été rapidement traduit et mis en ligne [en anglais et en chinois] sur de nombreux sites internet; sur FreeMoreNews.com, Nick Tung commente ainsi la situation [en chinois] :

一个高度工业化的中国需要碳排放量。如果被控制了碳排放量,就被控制了工业化发展,中国是不会自己转这个套的。
这篇文章的倾向性太强,没有多大参考价值。说的obama好像救世主一样。也许在美国他是,但是对这个世界而言,他不是。

Une Chine fortement industrialisée va devoir émettre du dioxyde de carbone. Une régulation des émissions de gaz signifiera une régulation du développement industriel, chemin que la Chine n'empruntera pas de son plein gré. Cet article est trop partial, le rendant peu pertinent sur le long terme. Obama y apparaît comme étant presque le messie. C'est peut-être ce qu'il est aux États-Unis, mais aux yeux du reste du monde, il en est loin.

Sur le portail internet Baidu, zhangyanwu007 se trouve [en chinois] en accord avec certaines critiques émises contre la Chine :

中国有“劫持”哥本哈根气候变化会议谈判进程之嫌疑,我是完全理解别国有这样的看法的,中国虽然是发展中国家但是却不能以 发展中国家之名义,而置哥本哈根气候变化会议之宗旨于不顾。中国是发展中国家,但却是大国,人多也最多,自然污染更为严重。于是理应承担的责任,比起其他 任何国家也应该更多。哥本哈根气候变化会议不是讨价会,而且一场对人类生存的责任会。大家不应该推卸,找借口,而应该勇敢承担责任!

La Chine a été accusée de  “détourner” les négociations au sommet de Copenhague sur le changement climatique, et je peux totalement comprendre pourquoi certains pays voient les choses sous cet angle. Même si la Chine est toujours un pays en voie de développement, elle ne peut pas utiliser cet argument pour contourner les objectifs posés par le sommet de Copenhague sur le changement climatique. La Chine est un pays en voie de développement, mais elle n'est pas une super puissance, et forte de la population la plus importante au monde, ses niveaux de pollution sont plutôt élevés. Donc les raisons de sa responsabilité surpassent celles de tout autre pays au monde. Le sommet de Copenhague sur le changement climatique n'était pas fait pour marchander un accord, mais devait être une réunion pour que chacun prenne ses responsabilités concernant l'existence de l'humanité. Personne ne devrait fuir ses responsabilités ou chercher des excuses, et tous feraient mieux d'être courageux et d'assumer !

Plus révélateur encore cette semaine, le genre de réponse assez directe donnée par Jiong, blogueur sur Wykehamist [en chinois]:

我的看法很简单也很直接,那就是:随你们说去,中国就没诚意参加哥本哈根了,又如何?美国有诚意么?美国不是也公然说绝不 加入《京都议定书》或任何类似的协议?中国作为人均CO2排放量只及美国四分之一、只及一直口口声声老爱强调环保的欧洲两分之一的发展中国家,凭什么要再 承诺减排?白人就有权比黄种人多排放两倍、多排放四倍的二氧化碳了?
[…]
我觉得中国官员在哥本哈根会议上的表现非常好,第一次让我看到中国也可以像美国人那样如此明目张胆地、强硬地捍卫自己的利益。温宝宝年纪也一大把了还飞那 么远到个穷乡僻壤的小破城市开会已经表现得很有诚意,至于最后到底是出席了会议还是选择躲在房间里睡觉其实根本不重要,因为无论他出现在哪这个会议也不可 能有什么成果。我们现在只需要脸皮再厚点,对英国这种二流国家报纸上的愚蠢报道和之后会铺天盖地涌出来的响应叫骂声,一律忽视之。

Mon avis est simple : quoique vous en disiez, la Chine n'était pas honnête en participant à Copenhague, et alors? L'Amérique l'était-elle? L'Amérique n'avait-elle pas ouvertement refusé d'adhérer au protocole de Kyoto ou tout autre accord qui y ressemble ? En tant que pays en voie de développement qui produit le quart des émissions de CO2 que l'Amérique dégage par habitant, et la moitié de celles de l'Europe, au discours toujours pro-environnemental, pourquoi diable la Chine devrait-elle se consacrer à réduire les siennes? Ou bien le peuple blanc aurait-t-il le droit d'émettre deux ou quatre fois plus de dioxyde de carbone que le peuple jaune ?
[…]
Je pense que les officiels chinois se sont comportés de manière admirable au sommet de Copenhague ;  j'ai vu pour la première fois la Chine être aussi audacieuse que les Américains en défendant ses propres intérêts. Malgré son âge avancé, Wen Jiabao s'est rendu jusqu'à ce médiocre petit trou perdu et a assisté au sommet en toute sérénité, conscient que même s'il avait été présent à toutes les réunions, cela n'aurait rien changé et qu'il aurait tout aussi bien pu se terrer dans une arrière-chambre pour dormir tout du long, le résultat aurait été le même, c'est à dire quasi nul. Tout ce dont nous avons besoin maintenant, c'est de nous protéger et de tout simplement faire la sourde oreille quand la presse de pays tiers comme l'Angleterre publie des articles stupides qui ne sont que cris et insultes.

On peut lire sur le forum du site GZNF [en anglais et en chinois] des commentaires de ce genre sur la traduction de Lynas:

ayuze:
哥本哈根是谁的胜利?我想肯定不是全人类的胜利。

Qui au juste a été le grand gagnant à Copenhague ? Je pense que ce n'était pas une victoire pour l'humanité.

kevin:
就算达成协议又如何?有无认真执行有系另一回事!呢d系天朝系人所皆知家啦!

Cela aurait-il été différent s'ils étaient parvenus à un accord ? Son application aurait été une toute autre histoire. C'est quelque chose que les Chinois ont très bien compris.

une réponse:
这篇文章是想说,全是中国的错?

Cet article veut donc nous faire croire que tout est de la faute de la Chine ?

海天四望/Contempler l'océan :
这篇文章告诉人们,中国要走向强国,道路曲折。

Cet article nous dit que la Chine a besoin de bouger pour devenir une nation puissante, forte, il est temps de prendre une nouvelle direction.

Journaliste et adepte de Twitter [en chinois], Rose Luqiu [en anglais] écrit, dans son article d'hier, ‘L'ère de l'après-Copenhague‘ [en chinois]:

虽然哥本哈根峰会已经结束了好几天,但是各国之间似乎又开始了blame game, 也就相互指摘,这让人的感觉反差很大,因为如果光看中国媒体的报导的话,这次的协议,虽然没有法律效率,但是却是最符合各国利益的唯一选择.

其实不单单是英国把矛头指向中国,在气候峰会之后,如果看看英文媒体的报导,瑞典环境部长,也认为中国是导致最终产生一分没有法律效率,没有减排目标的协 议的最主要因素.英国环境大臣米利班德在英国卫报上的署名文章,干脆用上'干扰'这次词来形容中国,结果中国外交部发言人不点名的批评他在挑拨中国和发展 中国家的关系.这被视为峰会之后最先出现的外交风波.

Même si le sommet de Copenhague s'est terminé il a seulement quelques jours, certains pays ont maintenant commencé à jouer le jeu des accusations, se critiquant les uns les autres, ce qui peut sembler contradictoire si vous n'avez lu que les articles de la presse chinoise, [qui ont assuré que] cet accord, bien que légalement non-exécutoire, était l'option qui convenait le mieux à l'intérêt national de chaque pays.

Pour rétablir les choses, il n'y a pas que l'Angleterre qui a montré la Chine du doigt ; si vous avez suivi les rapports de presse anglo-saxon rédigés depuis le début du sommet sur le changement climatique, vous avez du voir que le ministre de l'environnement suédois pense également que cet accord légalement non-exécutoire, sans objectif de réduction de gaz à effet de serre, est principalement le fait de la Chine. Le secrétaire d'état britannique au climat, dans un texte écrit pour le journal le Guardian, utilisa  impunément le terme de “détournement” pour décrire la Chine, ce qui a poussé le porte-parole du Ministre chinois des Affaires Étrangères à le critiquer, sans toutefois le nommer, d'avoir semé le trouble dans les relations entre la Chine et d'autres pays en voie de développement. Cela a été considéré comme étant la première brouille diplomatique liée à Copenhague.

奥巴马则要婉转很多,在接受美国媒体报导的时候,承认这分协议令人失望,但是重点在于这分协议的政治意义.当然,虽然没有把中国作为批评对象,但是不忘告诉大家,中国没有参与谈判的过程.

这样的表述,和我们从国内媒体上获得的消息又是截然相反,因为官方媒体的报导,显然是美国没有诚意,才会导致中国数次拒绝和奥巴马进行直接对话,是奥巴马硬要加入到发展中国家自己的协商过程当中,而在中国的最终斡旋之下,才有了这样一分协议的最终诞生.

Puis Obama s'est agité dans tous les sens, admettant, dans des interviews avec les médias américains, que même si l'accord l'avait déçu, le point le plus important était la dimension politique de tout cela. Alors qu'il n'a émis aucune critique à l'égard de la chine, il n'oublie évidemment pas pour autant de rappeler à tout le monde que la Chine n'avait pas pris part dans le processus de négociation.

Une telle déclaration est totalement à l'opposé des informations que nous ont fournies les médias locaux, avec des médias officiels qui affirmaient que si l'Amérique ne manquait clairement pas de sincérité, pourquoi la Chine aurait-elle  refusé de manière systématique de s'engager dans des pourparlers avec Obama, qui soutenaient que c'est Obama qui s'est imposé dans le processus de négociations entre pays en voie de développement, et que au final c'est seulement grâce à la médiation chinoise qu'un tel accord put voir le jour en premier lieu.

环保人士mark LYNAS描述了另外一个场景,这位马尔代夫环境问题顾问列席了其中一次的谈判会场.他说,当时五六十个国家的领袖进行谈判,而中国只派出了一个外交部的 官员,也因为这样,所有的领袖,必须等候这位官员不停的打电话向上级汇报请示,尔正是中国,不同意在协议里面列名,发达国家在2050年实现减排百分之八 十的目标.他描述了奥巴马沮丧的样子,还有德国总统默克尔以及澳大利亚总理杜克文当时的激烈反应,质问为何不同意发达国家只不过是列明自己的目标.用这位 环保人士的话来说,事后证明中国这样的做法是正确的,因为外界只会谴责美国,因为在协议里面,没有为自己列出应尽的责任,显得没有承担.

L'environnementaliste Mark Lynas voit [en anglais] un tout autre scénario, se basant sur une séance de négociation à laquelle a assisté ce consultant environnemental pour les Maldives. Il explique qu'à ce moment les dirigeants de plus de 50 pays étaient engagés dans des négociations, mais que la Chine n'avait envoyé qu'un seul représentant de son Ministère des affaires étrangères pour participer à l'événement, et qu'en agissant de la sorte, elle obligeait tous les dirigeants à attendre que le représentant chinois contacte ses supérieurs par téléphone pour les tenir informés et leur demander quelles étaient les consignes à suivre. Et que c'est la Chine qui n'a pas consenti à être listée dans les pays développés ayant pour objectif de réduire ses émissions de gaz de 80% avant 2050. Il décrit l'intervention désespéré d'Obama, et la réaction brutale de la chancelière allemande Angela  Merkel, ainsi que celle du Premier ministre australien Kevin Rudd, demandant à savoir pourquoi les pays développés ne pouvaient pas décider eux-mêmes de leurs objectifs de réductions d'émissions. Selon cet environnementaliste, ce qui suivit prouva que la Chine avait agi correctement, puisque tous les autres dirigèrent alors leurs accusations vers les États-unis; en n'admettant pas leur part de responsabilité, ils étaient en fait en train de l'esquiver.

Commentant la traduction de Rose Luqiu, Guo Jun répondit ainsi:

咱们这个政府习惯了大政府的空话和对利益最大化的索取,而不愿意承担责任,这样的陋习是日久形成的….遗憾的是我们早已忘记了这世间还有‘尊重’这个词语。不论你有何种理由,把自己独立于普世价值之外,最终只能让对手或者别国更加鄙视你!

Notre gouvernement est adepte de la démagogie que pratiquent les grands gouvernements et mettra toujours ses propres intérêts en avant, refusant de prendre ses responsabilités, habitudes accumulées au cours d'années de corruption…il est dommage que nous ici sur terre ayons oublié depuis longtemps le sens du mot ‘dignité’. Quelles que soient vos raisons, prendre vos distances avec les valeurs universelles n'aboutira finalement qu'à vous faire mépriser de vos rivaux et des autres nations !

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site