Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : L'exécution d'Akmal, une façon de venger un passé d'humiliation ?

Le britannique Akmal Shaikh, accusé de trafic d'héroïne en Chine, a été exécuté le 29 décembre 2009, bien que sa famille et les autorités britanniques aient demandé la clémence pour le condamné, affirmant qu'il souffrait de troubles mentaux.

La cour suprême chinoise a toutefois rejeté une demande d'expertise psychiatrique, au motif que les documents transmis par l'ambassade britannique ne pouvaient prouver qu'Akmal souffrait de troubles mentaux.

Après l'exécution, par injection de poison, d'Akmal, le gouvernement britannique et les organisations de défense des droits humains ont vivement réagi [en anglais]. Le Premier Ministre britannique Gordon Brown a condamné l'exécution et déclaré qu'il était “particulièrement préoccupé par le fait qu'aucune expertise psychiatrique n'ait été effectuée”.

En réaction à ces critiques, la Chine a exprimé un fort mécontentement [en anglais]. Le porte-parole du ministre des affaires étrangères a déclaré que ces accusations étaient sans fondement et lancé un avertissement au Royaume-Uni, lui signifiant que sa réaction pourrait affecter les relations bilatérales entre les deux pays.

En Chine, le trafic de drogue est considéré comme un crime. Transporter ou vendre plus de 50 grammes d'héroïne est passible de la peine de mort selon la législation chinoise, et Akmal a été trouvé en possession de plus de 4 kilos de ce produit.

Pour beaucoup d'internautes chinois, cette affaire a rappelé les deux Guerres de l'Opium, qui ont vu la Chine envahie au XIXe siècle par les troupes britanniques [et françaises lors de la seconde de ces guerres], parce que le gouvernement chinois de l'époque avait voulu interdire l'importation d'opium, vendu par les Britanniques. Défaite, la Chine a vécu ensuite un “siècle d'humiliation” [dont le souvenir reste vivace, comme le montre les réactions qui suivent].

Sur 163.com, un important site portail chinois, plus de 3000 personnes ont approuvé un commentaire, posté après la dépêche annonçant la nouvelle, disant [en chinois] :

老外就了不起了…..贩毒就该杀

Qu'est-ce qu'un Occidental a de particulier ? Un trafiquant de drogue doit sans aucun doute être exécuté.

Acekingfang [en chinois], ajoute que cette exécution montre la montée en puissance de la Chine.

同样是没收“鸦片”、惩办英国毒贩,170年的1839年林则徐的“禁烟”引发清王朝的世纪第一战,英国人靠鸦片和大炮打 开了中国的大门…. 1856年清政府在“亚罗号”上逮捕了几名海盗,这一本属于中国内政的事件被英军当做发兵的借口而发动了第二次鸦片战争,150年前的1859年第二次鸦 片战争中英法联军在天津大沽口战胜清军,进而向北京城发兵,此年火烧圆明园,烧杀抢掠,虏走中国无数的文物、财宝,使得中华民族遭受历史上最沉重的灾难和 损失之一。

D'une façon différente, la confiscation de l'opium et le châtiment des trafiquants de drogue il y a 170 ans a provoqué la première guerre subie par la Chine pendant ce siècle [de guerres], à cause de laquelle les Britanniques se sont ouverts par la force les portes de la Chine, avec leur opium et leurs canons. En 1856 la Grande-Bretagne a lancé la seconde Guerre de l’ Opium, utilisant le prétexte de l'arrestation de quelques pirates par la dynastie Qing. Le corps expéditionnaire franco-britannique a vaincu l'armée chinoise, pris Pékin, détruit le Palais d'Été, pillé et emporté des montagnes de trésors, ce qui est l'un des désastres les plus terribles de toute l'histoire chinoise.

而今当英国贩毒分子在我们的国土上做出法律所不容的事情,我们可以正大光明的用我们自己法律的手段惩治毒贩,绝不留情,不用看别人的脸色,这也从侧面显示:中国可以不高兴,后果很严重!

Maintenant, lorsqu'un trafiquant de drogue britannique viole la loi de notre pays, nous pouvons sans nous cachet et justement le châtier sans pitié. Nous ne devons plus obéir aux autres. Cela montre que la Chine peut être courroucée si on la provoque, et que les conséquences peuvent en être graves.

Le commentaire de zha811 [en chinois] reflète un état d'esprit voisin :

比如把大英博物馆的一些中国收藏拿来我们也许会认真考虑的!!

Si vous nous rendiez quelques uns des trésors du British Museum qui ont été volés à la Chine, nous pourrions prendre au sérieux vos propositions.

Et zhun2875 ajoute :

这是我们的内政,关英国人什么事?

Ce sont nos affaires. Qu'est-ce que les Britanniques ont à y voir ?

Cela fait longtemps que l'on se plaint en Chine que les étrangers, en particulier les occidentaux, sont traités de façon privilégiée. En 2008, un train a été arrêté spécialement [en chinois] afin que plusieurs passagers japonais puissent se rendre à l'aéroport, et des voitures de police les ont même escortés. Au contraire, dans une autre affaire [en chinois], un Chinois souffrant de troubles mentaux a été attaché à son siège par le personnel du train, et abandonné sans que personne ne s'occupe de lui, et il est mort. Cette fois-ci, cette décision de justice traitant les accusés de la même façon semble être appréciée.

Wang Wen, journaliste de Global Times, pense [en chinois] que :

归根结底,外国人在华犯罪,由谁来判,怎么判,必须严格按中国的法律程序来办。洋人犯法,能否与国人同罪,是一个司法公正的问题。

Après tout, il doit être répondu à la question de savoir par qui et comment juger un suspect étranger en Chine conformément aux lois chinoises. Cela concerne le pouvoir judiciaire.

Certains pensent [en anglais]qu'il s'agit d'un échec diplomatique des autorités britanniques, qui s'explique par leur méconnaissance de la façon de voir des Chinois. Le commentaire suivant [en chinois] illustre ce propos :

我很同情阿克毛和他的亲人们,死刑是一个残酷的刑罚,我个人一直觉得,这是一个非常不人道的做法。但,就司法本身的刚性原则显示,只要中国还没有废除死刑,只要别的死刑犯还在遭受这样的待遇,阿克毛就没有任何可以例外的理由。否则,人为制造的区别,将带来更多的悲剧。

Toute ma compassion pour Akmal et sa famille. La peine de mort est cruelle et inhumaine, c'est ce que j'ai toujours pensé. Mais tant que la Chine n'aura pas aboli la peine de mort, et tant que d'autres criminels seront punis de cette façon, Akmal ne peut pas être une exception. Sinon une distinction faite volontairement ne pourrait que provoquer d'autres drames.

在以往中国因种种罪犯的引渡问题与别国的交涉时,中国总是无一例外的被拒绝。哪怕需要引渡的是恐怖分子,西方也都会用本国 法律中的相应条款直接拒绝。最直接的借口是,欧美国家的三权分立和绝对的司法独立,是一道谁也越不过去的门槛。但这次英国举国上下几乎都忘记了司法独立的 最高原则,而是寄希望于中国高层对司法的直接干预,试图让阿克毛逃脱一死。

Par le passé, lorsque la Chine a essayé d'obtenir des extraditions, de terroristes parfois même, les pays occidentaux ont souvent refusé, en s'appuyant sur leurs propres lois. L'excuse la plus habituelle est la séparation des pouvoirs et l'indépendance de la justice. Cette fois-ci, la Grande-Bretagne semble avoir oublié ce principe et tenté une intervention gouvernementale.

当西方试图群起将一个罪犯的生命与更多的东西挂钩,逼中国高层就范时,阿克毛,其实就已经不得的不死了。原因太简单,13亿中国人都在用天枰称着自己和那个叫阿克毛的鬼佬在国家里的重量。鬼佬的生命是命,我们自己就天生是草?

Le sort d'Akmal s'est joué lorsque la Grande-Bretagne a tenté d'utiliser des arguments dépassant le cadre de cette affaire afin d'obliger le gouvernement chinois à transiger. Il est facile de comprendre que 1,3 milliards de personnes comparent la valeur de la vie d'Akmal et la leur. Si la vie d'un Occidental est précieuse, la nôtre serait sans valeur ?

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site