Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Le soutien des cyber-activistes chinois

Depuis les récentes manifestations de masse en Iran contre le régime islamique lors de la commémoration de l’Achoura, des dizaines de “citoyens du Net” chinois ont rejoint la communauté Twitter #iranelection. Ils ont ajouté leur propre nouveau hashtag, #CN4Iran, et même édifié un nouveau site web pour soutenir la lutte du peuple iranien, appelé CN4Iran.org. Global Voices s'est entretenu avec Sigar, l'un des cyber-activistes à l'origine de cette initiative [en anglais].

Quand et où votre site a-t-il été créé et quels en sont les principaux objectifs ?

Notre site a été créé le 28 décembre 2009, et hébergé par Dreamhost.com (aux Etats-Unis). Notre objectif est de soutenir le peuple iranien pour la liberté et la démocratie, d'apprendre d'eux et de diffuser l'expérience auprès des Chinois.

Expliquez-nous qui est impliqué dans ce projet, et avez-vous un soutien institutionnel ?

L'initiateur est CaoTaMaDe (un pseudonyme), nous avons aussi des webmestres et des bénévoles. Vous trouverez plus de détails sur Cn4Iran. Jusqu'à présent, nous n'avons AUCUN soutien institutionnel.

Avez-vous eu des contacts avec des cyber-activists iraniens ? Quelles sont vos sources et qui ciblez-vous ?

Nous suivons certains Iraniens [sur Twitter]. De temps en temps nous envoyons des message du genre : Comment allez-vous ? Merci. La source principale, ce sont les utilisateurs de Twitter que nous suivions, comme @@persian2english, @oxfordgirl, @oli2be, @tehranweekly. Nous recueillons aussi des informations de médias étrangers, par exemple, CNN.com. Notre cible, c'est le cyber-citoyen chinois, en premier lieu les utilisateurs chinois sur twitter.com, et ensuite les autres internautes chinois qui lisent nos informations. Nous avons aussi de temps en temps des lecteurs ailleurs dans le monde, et nous leur donnons les réactions en Chine (en traduisant de l'actualité chinoise en anglais).

Voyez-vous des ressemblances entre les censures chinoise et iranienne ? Et le cyber- activisme ?

Nous savons que de nombreux sites web ont été bloqués par le régime iranien, la même chose qu'en Chine. Je suppose qu'ils ont également un système de censure pour filtrer par mot-clé, comme la Grande muraille pare-feu (GFW) en Chine. C'est très répandu dans des pays comme l'Iran et la Chine.

Sur le cyber-activisme, je crois qu'il est viable. Cependant, la censure publique devient de plus en plus rigoureuse. Nous avons l'espoir que des gens de différents horizons puissent faire entendre leur voix, même si cette voix fait du bruit, mais elle doit être entendue. Nous avons aussi l'espoir que plus de gens puissent apporter leur contribution, la collaboration en Chine et même dans le monde entier peut faire que le but soit atteint le plus tôt possible. Twitter.com peut aisément nous connecter les uns aux autres, c'est un excellent choix et début.

Quel a été le retour jusqu'à présent ?

Nous avons reçu quelques réponses, comme de l'aide pour redessiner l'affiche de soutien au peuple iranien people, et pour traduire de l'anglais en chinois. Pour plus de retour, voyez le RT sur twitter.com.

1 commentaire

  • […] 2 Likes Global Voices en Français » Iran : Le soutien des cyber-activistes chinois 2 Likes Dalai Lama optimistic about Tibet autonomy Kolkata, Jan 10 (IBNS)- […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site