- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Colombie: L'opération “1 vidéo-blog par jour en 2010″ est lancée

Catégories: Amérique latine, Colombie, Technologie

Fin 2009, une initiative intéressante a vu le jour en Colombie, lorsque le vidéo-blogueur Juan Falla [1] [en anglais] a proposé aux membres de la communauté de blogueurs de créer une vidéo chaque jour en 2010. Cette idée a été diffusée par le biais d'un groupe Google intitulé Vlogolombia / Créateurs Vidéo de Colombie [2] et a la réponse a été immédiate. Aujourd'hui, ils sont nombreux à avoir rejoint le projet, donnant de ce fait vie à cette démarche.

OccioTV [3], magazine en ligne spécialisé dans la formation à travers les vidéo-blogs, a décrit le déroulement des événements durant les premiers jours de l'année [4]:

Algunos vloguers colombianos tomaron la iniciativa de realizar un videoblog todos los dias hasta que se termine el 2010, osea 365 post en el año, lo anterior nació de la iniciativa de

@juanfallaesp a la que se unieron @alejandroangel, @albornoz, @fabricadecosas, @cafeycassette y por último la pareja femenina de @ErikaPao y @Luisasantiaga, hasta el cierre de la entrada no conocemos de ninguno más…

Certains vidéo-blogueurs colombiens ont rallié le projet initié par @juanfallaesp [5], pour créer un vidéo-blog par jour, jusqu'à la fin 2010, c'est-à-dire 365 billets sur l'année. Il a été rejoint par @alejandroangel [6], @albornoz [7], @fabricadecosas [8], @cafeycassette [9], ainsi que les blogueuses @ErikaPao [10] et @Luisasantiago [11], pour ceux connus au moment de la rédaction du billet…

Cette initiative a eu un tel écho que Ana Valleja, qui ne s'était pas manifestée pour y participer au début, explique maintenant sur Twitter qu'elle voudrait les rejoindre [12]. Elle a mis en ligne sa première vidéo intitulée “Traveling in Fahrenheit 451 [13]“, dans laquelle elle lit un court passage du livre de Ray Bradbury.

Elle a aussi ajouté quelques mots à son billet au sujet de cette vidéo :

A veces se puede viajar sentada en una silla. Con un libro en la mano. Y puedo que el cliche ya este muy usado, pero tener un libro en mi cabeza palabra tras palabra, es de los mejores viajes, películas, rumores en los que anda mi cabeza cuando tengo una historia en la punta de mi lengua, en las neuronas de mi cabeza. Fahrenheit 451, un viaje por un mundo no ya tan imaginario, donde los libros son tan peligrosos, que los bomberos en vez de apagar incendios, incendian libros, para proteger al hombre moderno de esas historias que los transportan a otros mundos posibles, a unas ideas peligrosas, llenas de bellezas o revoluciones.

Il est parfois possible de voyager, assis sur sa chaise. Avec un livre en main. Et tant pis pour le cliché éculé mais être captivé par un livre, de mot en mot, vaut les meilleurs voyages, les meilleurs films et  les bruits qui hantent mon esprit lorsque j'ai une histoire au bout des lèvres et dans mes neurones.  “Fahrenheit 451″ est un voyage dans un monde pas si imaginaire que ça, dans lequel les livres sont tellement dangereux que les pompiers, loin d'éteindre les incendies, font des autodafés. Le but est de protéger l'homme moderne de ces histoires qui le transportent dans d'autres mondes possibles, peuplés d'idées dangereuses, séduisantes ou révolutionnaires. 

Aujourd'hui, le blog-vidéo qui publie une vidéo par jour pendant une année est en train de voir le jour en Colombie. Les participants et les lecteurs contribuent à l'organisation du projet en apportant leurs idées. . Alejandro Angel indique que les participants et les lecteurs devraient utiliser le mot-clé  [14]#vlog365 [15]:

La question demeure ouverte: l'année 2010 sera-t-elle celle du vidéo-blog en Colombie? Certains usagers de twitter, comme Mauricio Gonzalez (@mauricioweb), commencent déjà à envoyer leurs premiers messages d'encouragement [16]:

Ánimo @Luisasantiaga @ErikaPao @alejandroangel hay que ser un berraco y tener mucha pasión para sacar adelante 365 videos al año. #vlog365

Bon courage à @Luisasantiaga [11] @ErikaPao [10] @alejandroangel [6]! Il faut être animé de courage et de passion pour parvenir à réaliser 365 vidéos sur une année.

Pour ceux qui souhaiteraient voir un autre exemple des vidéos de Vlog 365, la dernière de  ses empanadas préférées [17].

Traduction de l'espagnol à l'anglais réalisée par Eduardo Ávila