Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Haïti : La diaspora haïtienne se mobilise après le séisme

L'animateur radio carelpedre, de Port-au-Prince, écrivait ce matin (13 janvier 2010) [en anglais] :

1ère réplique de la journée !!! Haïti tremble encore !! AU SECOURS !!

Au moins 30 répliques ont suivi le séisme de magnitude 7,0 qui a dévasté Port-au-Prince le 12 janvier 2010, à 16 h 53 heure locale (22 h 53 en France métropolitaine). Les informations ne parviennent encore que difficilement, mais on craint la perte de très nombreuses vies, après le pire séisme qu'ait subi Haïti depuis plus de deux siècles. Le palais présidentiel, le quartier général de l'ONU [en anglais], ainsi que d'innombrables maisons et commerces, ont été gravement endommagés ou se sont effondrés lors du séisme ou d'une de ses répliques.

Pendant que la presse internationale commence à arriver sur place, des habitants de Port-au-Prince continuent d'envoyer sur Twitter le récit de ce qu'ils voient [en anglais]. Dan Kennedy a écrit cet article [en anglais] sur le rôle que jouent les médias citoyens pour conserver un lien entre Haïti et le reste du monde.

Photomorel, un photographe professionnel qui vit en Haïti, publie en ligne des images impressionnantes des conséquences du séisme.

Photo of Port-au-Prince in aftermath of January 13th earthquake (David Morel @photomorel)

Photo de Port-au-Prince après le séisme du 12 janvier 2010 (David Morel @photomorel)

La diaspora haïtienne se mobilise

L'émigration haïtienne se mobilise pour Haïti, par de l'argent, ou des prières, ou en transmettant des informations concernant les personnes dont on n'a plus de nouvelles. Sur Twitter, le rapeur Wyclef Jean [en anglais], en route pour Haïti, demande de donner pour Haïti à son association, Yele. La diaspora haïtienne fait passer le message sur Twitter et Facebook.

alumstatus [en anglais]

Si tous ceux qui suivent @wyclef tapent YELE au 501501 pour donner 5 $, ça ferait 6 535 190 $ pour les secours

Beaucoup sur Twitter demandent de faite attention à ne pas donner à n'importe qui. reduceharm écrit [en anglais] :

SVP donnez aux associations qui feront réellement un travail durable en Haïti et sont crédibles sur le terrain

et encourage les dons en faveur d'organismes comme Yele, Catholic Relief, et Partners in Health [en anglais].

À la recherche des proches

La plus grande partie de Port-au-Prince n'a toujours pas d'électricité, les liaisons téléphoniques sont coupées, et beaucoup de gens n'ont pas encore pu joindre leurs amis et leur famille.

RubyWorthy [en anglais]

Je n'arrive toujours pas à trouver ma fille, prie avec moi ma famille Twitter

MaddyMoreBucks [en anglais]

Ma maman vient juste de partir travailler en larmes. Le Seigneur la guide en sécurité. Elle a dit qu'elle devait ramasser des $$ pke elle sait pas combien de personnes elle doit enterrer :-(

JabariCMVP [en anglais]

Nom de nom. Priez pour Haïti, tous. Un séisme 7,0 vient d'arriver. La situation est épouvantable ici maintenant. Je viens de perdre des parents.

The Livesay [Haiti] Weblog [en anglais] :

Des amis et des collègues ont disparu. Des gens dont personne n'a de nouvelles. Des gens avec qui nous travaillons et que nous aimons. Il y en a d'autres que je peux citer, mais nous espérons en particulier des nouvelles d'un ami qui vivait près de l'Hôtel Montana, dont on a dit qu'il s'était effondré.

L'horreur vient seulement de commencer et je vous supplie de vous mettre à genoux, je veux vraiment dire À GENOUX, et de prier pour les gens de ce pays. Dans quelques jours on n'en parlera moins dans les médias, mais les gens continueront d'être piégés vivants et de souffrir. Priez. Priez. Priez. Après ça, S'IL VOUS PLAÎT PRIEZ.

Juana4ev [en anglais]

New York, Floride, Connecticut, New Jersey, Massachusetts et Canada veillent cette nuit. C'est assurément pour #Haiti

5 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site