Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Soudan : l'unité est-elle encore une option choix stratégique?

Ce texte a été traduit par Caroline Jacques et Louise Nussac, élèves de classe préparatoire du lycée Ozenne de Toulouse, sous la direction de leur professeur d'anglais Audrey Lambert.

S'exprimant en arabe, le blogueur soudanais Ayman Hajj [en arabe] évoque la situation politique de son pays et les raisons qui font que beaucoup de Soudanais perdent foi en l'unité.

Selon le blogueur, ce que font le gouvernement soudanais et l'Armée populaire de libération du sud du Soudan est perçu comme une farce :

لماذا يظل الشعور متزايدا بأن الحكومة السودانية وشريكها في الحكم الحركة الشعبية لايقومان بشئ غير اداء مسرحية باهتة الملامح امام اعين الشعب السوداني.
Pourquoi a-t-on de plus en plus le sentiment que le gouvernement soudanais ainsi que son partenaire dans la gouvernance, le Mouvement Populaire, ne font rien d'autre que jouer une pièce de théâtre ennuyeuse sous les yeux du peuple soudanais?

Une telle mascarade, dit Hajj, met en péril l'unité du Soudan:

الشئ الذي لم اعد اشك فيه أن الاثنين شبه متفقين علي تقسيم السودان بحدوده الحالية الي دولتين ولايعدو الحديث عن جعل الوحدة خيارا جاذبا مجرد ذر للرماد في العيون فطيلة السنوات الماضية لم يقم احد منهما بعمل يقودنا الي ذلك فقط يتخاصمون ويتصالحون ويقوم البعض منهم بالشتم والسب والبعض الاخر بالتهدئة والمغازلة وتكون المحصلة الاخيرة ان لاشئ يجعلنا نؤمن بأنهما يحاولون ايجاد شئ ما يجعل الوحدة امرا جاذبا.
Ce dont je ne doute pas du tout, c'est que les deux partenaires sont quasiment d’accord pour diviser le Soudan dans ses limites actuelles en deux pays. Parler d'unité comme une option intéressante est vide de sens. Au cours des dernières années, aucun n'a contribué à une quelconque action qui aurait pu mener à cette unité. Ils se sont battus puis réconciliés. L'un des protagonistes maudissait l'autre, lequel tentait de pacifier la situation et continuait à le courtiser. Le résultat final, c'est que rien de ce qu'ils font ne nous fait croire qu'ils tentent de créer quelque chose qui ferait de l'unité une alternative intéressante.

Citant un événement récent, le bloggeur remarque :

اخيرا الاسبوع الماضي تخرج الحركة الشعبية في مسيرة يتم قمعها بواسطة الحكومة ويعتقل فيها بعض القادة الذين يصرحون علي اجهزة الاعلام بأن الحكومة دكتاتورية وقمعية وينسون انهم شركاء اصيلين فيها، ثم تأني الحكومة لتعلن بأنها اتفقت مع شريكها علي مجموعة من القوانين الداعمة لأتفاقية السلام والخيار الديمقراطي ثم يتصافحون وتطبع الحركة قبلة علي خد شريكها وكأن شئ لم يحدث.
Finalement, la semaine dernière, le Mouvement Populaire a organisé un rassemblement qui a été réprimé par le gouvernement. Un certain nombre de ses dirigeants ont été arrêtés. Ils faisaient partie de ceux qui, dans des déclarations télévisées, ont accusé le gouvernement d’être une dictature répressive, en oubliant qu’eux-mêmes sont à la base les partenaires de ce gouvernement. Ce dernier fait ensuite marche arrière et annonce qu’il s’est mis d’accord avec son partenaire sur une série de lois en faveur d’un traité de paix et sur la poursuite de l’option démocratique. Puis ils se s'embrassent sur les deux joues et le Mouvement se réconcilie avec le gouvernement comme si rien ne s’était passé.

En conclusion, il déclare :

اخيرا بهذه الافاعيل يدفعون المواطن يوما بعد اخر بالكفر بالوحدة التي هي في الحقيقة خيار استراتيجي بنسبة له لما يصورونه له بعدم امكانية التعايش المشترك تحت مسميات الاختلافات العرقية والدينية والاقتصادية.
Au final, ce sont ces actes qui font perdre aux citoyens la foi en l’unité, qui est en réalité un choix stratégique. Ils ne croient plus en elle car on la représente comme ne pouvant coexister avec les différences ethniques, religieuses et économiques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site