Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Les internautes s'élèvent contre le départ probable de Google

[Les liens sont en chinois ou en anglais] “Do no evil” (Ne faites pas le mal) est la devise de Google. L'ironie de la chose dans l'affaire de Google en Chine est que Google a aidé le gouvernement chinois à censurer l'accès des internautes chinois à des informations “sensibles”, une condition imposée à Google par le gouvernement chinois pour opérer en Chine.  Cette fois-ci, cependant,  Google a pris la mouche et rendu publics ses différends avec les autorités chinoises. Google va probablement quitter la Chine.
Le billet publié sur le blog officiel de Google affirme que Google-Chine a été l'objet d'attaques de hackers. Une tierce partie a eu accès aux informations d'utilisateurs de Google, dont beaucoup d'activistes.
Ce que l'on connait déjà est l'auto-censure de Google. Par exemple, si on tape les mots tel que Tiananmen dans Google.cn depuis la Chine, on n'obtient aucune photo ou texte concernant la crise de 1989 en Chine.
Quand, le 13 janvier au soir, Google a annoncé qu'il arrêtait sa censure automatisée de son moteur de recherche en Chine, les internautes chinois se sont précipités sur le site web pour faire des recherches sur des mots “sensibles” auxquels il n'avaient jamais eu la chance d'avoir accès. Sur tous les comptes Twitter, forums et réseaux de discussion chinois, on s'est mis à parler de Google et son éventuel départ de la Chine.
Sur Twitter, pzhtx écrit :

Google热榜中“天安门”上升到第一了,中国网民在送Google最后一程

Tiananmen est arrivée en tête des recherches. Les internautes chinois disent de cette façon  ” au revoir ” à Google.

Les internautes chinois déplorent d'être maintenant confinés au sein du plus grand réseau Internet du monde, encerclés par une Grande Muraille faite de pare-feu et par une censure sans concessions.
Un message sur Twitter a  fait le tour du web chinois :

Facebook的原罪是它能让人认识想认识的人,Twitter的原罪是它能让人说出想说的话,Google的原罪是它能让人找到想找到的东西,Youtube的原罪是它能让人看到想看到的东西……所以它们都被干掉了
Facebook a eu le tort d'aider les gens à savoir ce qu'ils voulaient savoir. Twitter a eu le tort de permettre aux gens de dire ce qu'ils voulaient dire. Google a eu le tort d'aider les gens à chercher ce qu'ils voulaient chercher. Et Youtube a le tort de nous permettre de voir de qu'on voulait voir.
Alors, pour ça, on les met dehors.

Des millions d'internautes en subissent directement les conséquences : depuis l'expansion de Google en Chine, son moteur de recherches, sa messagerie Gmail et son outil de traitement de texte Google Doc ont largement été utilisés. Un internaute du site Xiaonei (Renren.com, note du traducteur), un réseau social très populaire chez les jeunes, était paniqué :

陆铠 :早上看到新闻说“谷歌将退出中国市场”……吓醒了……我的Gmail,我的Google docs,我的谷歌咨询,我的互联网

Quand j'ai appris que “Google se retire du marché chinois”, j'ai eu vraiment peur. Mon Gmail, mes documents Google, mes recherches Google, mon réseau internet.

Ces derniers temps, il est arrivé des choses peu ordinaires dans le cyber espace chinois. Le portail Baidu a été attaqué par des soit-disant hackers iraniens, provoquant une “cyber-guerre”. Le moteur de recherche local, qui possède la plus grande part de marché, Baidu, est souvent comparé à Google. Sa réputation est cependant entachée par une forte censure, et aussi parce qu'il a bridé les recherches des internautes sur l'affaire du lait pour bébés empoissonné, après avoir accepté de l'argent des producteurs de lait, par exemple.

王子健 :百度该不知道的都不知道,谷歌不该知道的都知道,他知道的太多了…

Ce qu'on ne doit pas savoir, Baidu ne vous le fera pas savoir, tandis que Google vous le dira. On a appris beaucoup de choses avec Google. Et parmi les internautes, c'est Google le [moteur de recherches] qui est très apprécié.

樊春晓→槑 :谷歌退出中国市场?!谷歌有骨气,谴责xx一个,没有民主的地方,谷歌情愿退出,道义、金钱,什么更重要?我收回以前说老外没文化的话,现在他们为我们诠释了什么叫舍身取义,XX,看看现在的中国人,祖宗的美德一点都没留下,枉为华夏子孙.

Google quitte le marché chinois ? Voilà la moralité de la compagnie : dans un lieu sans démocratie, Google a choisi de partir. Qu'est-ce qui est le plus important, l'argent ou la moralité et la justice ? Je retire ce que je disais avant sur les grossiers étrangers : ils nous ont montré ce que veut dire se sacrifier pour la bonne cause. Regardez la Chine aujourd'hui. De la vertu et des mérites de nos ancêtres, il ne reste plus rien. Ça me fait mal au cœur d'être un descendant de la grande nation des Hans。

On trouve aussi des blagues sarcastiques qui font le tour de la Toile :

90后:今天我翻墙,看到一个国外网站叫Google的,妈的全是抄袭百度的。00后:翻墙是什么? 10后:网站是什么? 20后:国外是什么?
Génération 1990 : aujourd'hui j'ai sauté par dessus le mur (Ndt : le pare-feu de la censure), et j'ai vu un site web étranger, qui s'appelle Google. Putain , c'est une copie totale de Baidu !

Génération 2000 :  sauter le mur, c'est quoi ?
Génération 2010 : Site web ? connais pas.
Génération 2020 : Étranger ? quel étranger ?

唐鹏 :我党威武,我天朝万岁!!谷歌终于要“自愿”退出中国市场了!!!

Tang Peng  : Longue vie à la dynastie du Parti  Communiste Chinois, ce grand parti politique ! Finalement, Google voudrait quitter le marché chinois de son propre chef !
Les internautes ont rapidement déduit quelle version de l'information allait être présentée par les chaines de télévision CCTV (chaines d'état chinoises).

cctv新闻稿:近日谷歌公司由于黄色搜索,侵犯中国作家著作权等问题,遭到了中国网民的普遍抵制。由于业绩下滑严重,考虑退出中国市场。这又是一次中国网民抵制外国不良网络服务商的成功案例!

Informations de la CCTV : Récemment, Google a rencontré des problèmes avec des sites pornographiques, et le non-respect de droits d'auteurs ;  pour ces raisons, les internautes chinois l'ont boycotté. Subissant alors des baisses de revenus, Google a envisagé de se retirer du marché chinois. Voilà encore un nouveau cas où le peuple chinois boycotte un site web étranger plein de mauvaises intentions !

Le mouvement pour déposer des fleurs au pied des bureaux de Google en Chine a gagné de l'ampleur sur la toile. C'est une façon de rendre hommage à Google et d'exprimer le mécontentement et l'amertume à l'égard de la censure. Devant le siège de Google à Pékin, des internautes ont commencé à organiser la commémoration en déposant des fleurs.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site