Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Haïti : Rétablir les réseaux de radios locales

Les infrastructures de communication haïtiennes ont été gravement endommagées par le séisme de degré 7.0 qui a ravagé l'île le 12 janvier. Dès le premier jour, Global Voices a agrégé et amplifié les voix des journalistes citoyens et des militants locaux. Pouvoir raconter leur histoire avec leurs propres mots, leurs propres termes, avec leur propre voix, est d'une grande importance pour les gens en Haïti.

Avec cette idée à l'esprit, la Radio Féministe Internationale (FIRE, en espagnol), une station de radio féministe sur Internet basée au Costa Rica, a joint ses efforts à ceux de l'ONG Colectiva Mujer y Salud (Collectif Femmes et Santé) et du Centre d'Enquête sur l'Action Féministe (CIPAF), tous deux basés en République Dominicaine, pour ouvrir la semaine prochaine le camp de Solidarité Féministe Internationale Myriam Merlet à la frontière haïtio-dominicaine. Le camp comportera un centre de communications d'où les activistes des médias aideront à coordonner le travail des médias locaux. Le camp de solidarité porte le nom de Myriam Merlet, une célèbre militante féministe haïtienne,  ancienne directrice des ressources humaines du ministère haïtien des Femmes, qui a été tuée dans l'effondrement de sa maison lors du tremblement de terre [en anglais].

L'écrivain féministe Eve Ensler l'évoque dans cette vidéo :

Interview d'Eve Ensler par Democracy Now

La militante féministe María Suárez Toro, co-fondatrice de FIRE, explique [en anglais] que le camp international de solidarité comprendra un centre de communications qui aidera à coordonner et rétablir les réseaux de communication de femmes :

Il y aura des transmissions radio par Internet de FIRE (Radio Féministe Internationale), ainsi que des blogs, et des réseaux électroniques organisés par les réseaux de communication féminins dans toute la région, comme Alianza Mediática Continental, SEM/LAC, CIMAC, Cotidiano Mujer, Red de Mujeres de AMARC, entre autres.

Le camp  inclura aussi un centre de ressources qui coordonnera l'envoi de ressources “directement aux femmes de Haïti” et collaborera avec les activistes des droits humains de Haïti pour “surveiller, dénoncer et exiger des poursuites judiciaires concernant les violations de droits humains”. Il y aura aussi un centre médical pour “aider à traiter les souffrances psychologiques, les blessures, les maladies et les traumatismes” causés par le tremblement de terre.

L’ Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) a également appelé les diffuseurs communautaires à soutenir Haïti.

Le séisme a provoqué des dégâts étendus aux systèmes de communication et aux autres services vitaux. Parmi les nombreuses personnes directement touchées se trouvent les employés des médias communautaires et leurs familles.

L'AMARC mène une évaluation urgente de l'état de la radio-diffusion communautaire dans les zones touchées et travaille à mobiliser les ressources et l'assistance technique. L'AMARC estime qu'au moins 12 stations de radio communautaires sont situées à l'intérieur des zones qui ont subi les destructions les plus graves par le séisme. L'étendue complète de l'impact reste encore inconnue.

L'AMARC demande aux diffuseurs communautaires de soutenir l'action internationale d'aide par l'organisation d'appels pendant le temps d'antenne et d'autres activités, et à apporter une assistance directe aux diffuseurs communautaires affectés par le tremblement de terre, y compris par des dons de matériels et un soutien financier.

Déjà avant ce cataclysme, Haïti affrontait d'immenses problèmes d'infrastructure de transport et de communications, d'accès à l'électricité et des taux élevés d'analphabétisme. Les radios communautaires se sont développées, depuis 1992, devenant une partie essentielle du paysage des communications de Haïti, atteignant les communautés les plus démunies et leur permettant de participater au développement.

L'AMARC a établi une liste des stations de radio communautaires en Haïti.

Map of community radios in Haiti. Republished with permission of AMARC.

Carte des radios communautaires en Haïti, reproduite avec l'autorisation de l'AMARC.

Pour plus d'information sur le camp de solidarité féministe internationale Myriam Merlet, vous pouvez écrire en anglais à FIRE oficina@radiofeminista.net, ou en espagnol à Colectiva Mujer y Salud colec.mujer@codetel.net.do.

Voyez aussi notre page spéciale Haïti.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site