Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Une sonnerie de téléphone mobile pour soutenir les réformistes

Le “mouvement vert” de l'opposition iranienne utilise différents moyens pour protester contre le régime iranien. Quelques blogueurs iraniens ont proposé que les réformistes adoptent comme sonnerie de téléphone portable la chanson “Ey Iran”, un hymne populaire en Iran, pour manifester leur solidarité.  Voici un extrait des paroles :

Oh Iran, oh pays couvert de bijoux
Oh, ta terre est le berceau des arts
Que les pensées funestes restent loin de toi
Puisses tu rester éternel
Oh ennemi, si tu es fait de pierre, je suis de fer
Puisse ma vie être sacrifiée pour le sol pur de ma mère patrie
Depuis que ton amour est devenu mon devoir
Mes pensées ne sont jamais loin de toi
Dans notre cause, quand nos vies ont-elle une valeur ?

Rezza view écrit [en farsi]:

Solidarité et résistance ont été le secret de nos victoires jusqu'ici.Ey iran est une belle chanson que nous connaissons tous. Prenons cet air comme sonnerie de téléphone mobile. Dans les écoles, les bureaux, les rues, les universités, nous entendrons encore et encore cette musique et nous serons encouragé à poursuivre notre objectif : Iran libre.

Fermesk signale également [en farsi] que la prochaine étape du Mouvement est d'encourager ses partisans à changer leur sonnerie de mobile et à adopter Ey Iran.

Harfehesaby rappelle [en farsi] qu'à la fin de la guerre Iran-Irak, la radio iranienne avait commencé à diffuser cette chanson, ce qui avait poussé beaucoup d'Iraniens à s'engager et à aller au front. Le blogueur ajoute qu'il forme le vœu que l'Iran redevienne libre de ses “envahisseurs” le 22 Bahman (11 février), anniversaire de la Révolution islamique en Iran.

Plusieurs blogs proposent de télécharger la chanson.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site