Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Égypte : Les blogueurs arrêtés revendiquent leur liberté d'expression

Le 22 janvier, des blogueurs et des activistes égyptiens ont tenu une conférence pour la défense de leur liberté d'expression, après l’arrestation de près de 20 blogueurs égyptiens à la descente du train qu'ils avaient pris en direction du village de Nag Hammadi, où le massacre des coptes s'était déroulé. Ils ont été relâchés peu après et ont partagé les témoignages [en anglais] de leur “kidnapping” par les autorités et de l'impossibilité pour eux de présenter leurs condoléances aux familles des victimes.

Detained Bloggers Les blogueurs après leur arrestation

Wa7da Masrya, une militante détenue avec les blogueurs sur la photo ci-dessus, a écrit ceci sur son blog [en arabe]:

ركبنا سيارة الترحيلات و كانت قذرة و مظلمة و ضيقة سيارة الترحيلات مكتوب عليها من برة تحت جنب النمرة “لنقل المساجين” في رأسي جاءت ميت فكرة و راحت “هو إحنا مساجين؟” “هو إحنا عملنا إيه؟” “هما حياخدونا فين” بالرغم من الاسئلة دي كلها لم ينتابني لحظة خوف واحدة لأني أعلم تماما أننا على حق
Nous sommes montés dans le fourgon et avons fait l'expérience de la noirceur, de la saleté et de la sensation d'enfermement que l'on y ressent. A côté de la plaque d'immatriculation, on pouvait lire “ Transport de Prisonniers” et là, j'ai commencé à me demander si nous étions prisonniers, quelles étaient les charges contre nous et où l'on nous conduisait. Hormis les centaines de questions qui traversaient mon esprit, je n'ai jamais ressenti de crainte ou de doute puisque je savais que nous étions dans notre bon droit [en allant à Nag Hammadi].

[tous les liens du paragraphe sont en anglais] Le blogueur égyptien Wael Abbas faisait lui aussi partie du voyage des blogueurs arrêtés. Wael Abbas a été  harcèlé par les autorités, détenu à l'aéroport du Caire, et molesté chez lui par un agent de police. A sa libération, Wael a appris qu'il était écopait d'une peine de six mois de prison:

[Il] écope d'une peine de 6 mois de prison et de 500 livres égyptiennes de caution (environ 67 euros), à la suite d'une plainte portée contre lui par un citoyen et son frère agent de police, pour avoir endommager un câble internet! Wael a été jugé par contumace en novembre dernier.

Wael Abbas, qui fait figure d’ épine dans le pied du gouvernement égyptien, a été interrogé dans l'émission Hard Talk de la BBC [Vidéo en anglais], où il s'est exprimé sur les blogueurs égyptiens harcelés, kidnappés et réduits au silence. Il a partagé sa propre expérience de détention et a répondu aux questions suivantes [en anglais]:

Les blogueurs peuvent-ils vraiment influencer les régimes autoritaires?
Est-il simplement en train de devenir une célébrité ou  peut-il vraiment faire une différence?

Dr Mostafa El Naggar partage en ligne la Déclaration de blogueurs égyptiens sur la liberté d'expression [en arabe]:
ونؤكد كشباب مصري يعتز بوطنه وانتمائه ويعلي قيمة المواطنة أننا لم نكن يوماً من مثيري الشغ

ب، وأننا لم نتجمهر في نجع حمادي ولم نكن ننوي التجمهر كما حاولوا التلفيق لنا، بل كانت زيارتنا لنجع حمادي مواساة لإخواننا الأقباط في مصابهم الذي هو مصاب مصر كلها، وأننا أحرص الناس على الوحدة الوطنية التي اتهمونا بمحاولة الإضرار بها. كما نعيد التأكيد على أن زيارتنا لم تكن منظمة من قبل أي حزب ولا حركة، وكل من يدعي خلاف ذلك فهو مجافٍ للصواب. جمع السجن بيننا كمسلمين وأقباط، لأننا مصريون في وطن واحد وسجن واحد، ولن يثنينا ما حدث لنا عن العمل كنشطاء مصريين مستقلين من أجل تعميق روح المواطنة وتحقيق معنى الوحدة الوطنية الحقيقي. دامت مصر بأمن وسلام
Nous, jeunesse égyptienne patriote, croyons en l'essence-même de la citoyenneté et ne sommes ni des perturbateurs ni des coureurs de gloire. En allant à Nag Hammadi, nous ne causions ni n'appelions à aucune émeute, comme on nous l'a reproché à tort ; le but de notre visite était de présenter nos condoléances à nos concitoyens coptes et par là-même de renforcer l'unité nationale dont ils prétendent que nous la mettons en danger. Nous voudrions répéter que notre visite ne participait d'aucun engagement politique ou militant et toute personne prétendant le contraire, ment. Nous étions, musulmans et chrétiens, unis dans ma même cellule, sous les mêmes charges et pour la défense du même pays. Nous ne sommes qu'un et personne ne parviendra à réduire au silence notre voix indépendante et libre de militants. Ce qui s'est produit ne nous éloignera pas de notre mission pour renforcer et approfondir le sens de l'unité dans ce pays…longue vie à la sécurité et la paix en Égypte.

1 commentaire

  • […] Global Voices en Français » Égypte : Les blogueurs arrêtés reven Wael Abbas, qui fait figure d' épine dans le pied du gouvernement égyptien, a été interrogé dans l'émission Hard Talk de la BBC [ Vidéo en anglais ], où il s'est exprimé sur les blogueurs égyptiens harcelés, kidnappés et réduits au silence. Il a partagé sa propre expérience de détention et a répondu aux questions suivantes [en anglais]: Les blogueurs peuvent-ils vraiment influencer les régimes autoritaires? […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site