Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : La jeunesse se mobilise pour la compagnie aérienne Syrian Air

Syrian Air – Photo reproduite avec l'autorisation de Fadi Halisso

[Les liens sont en anglais ou en arabe] Par son décret sur la responsabilité de la Syrie (Syria Accountability Act ou SAA) de 2004, le gouvernement américain a imposé une série de sanctions financières et d'embargos commerciaux à la Syrie. Ces sanctions affectent la vie quotidienne des Syriens dans plusieurs domaines, tels que des restrictions sur les déplacements à l'étranger et un embargo sur les logiciels et les matériels informatiques, ainsi que sur les moyens d'effectuer des échanges commerciaux.

Les sanctions ont également durement frappé la compagnie aérienne nationale syrienne Syrian Air. Il lui est interdit d'acheter de nouveaux avions pour le transport de passagers, ou même des pièces de rechange pour la flotte existante : le nombre d'avions en service en a été réduit par conséquent à trois appareils seulement.

Un groupe de jeunes internautes syriens, conscients du handicap paralysant que cela impose au secteur aérien, a lancé une campagne en ligne pour défendre Syrian Air. Ils ont ouvert un site et un groupe sur Facebook, qui a réuni plus de mille abonnés en moins d'un mois. Le site de la campagne précise :

Nous appelons tous ceux qui sont aux responsabilités à lever les sanctions et l'embargo sur Syrian Air, Syrian Air a le droit d'acheter des pièces de rechange et des avions.

Les participants à la campagne en ligne soulignent que ces sanctions mettent en danger les passagers qui empruntent ces avions :

La compagnie Syrian Air transporte des civils de différentes nationalités… la sécurité est la priorité numéro un pour le transport aérien…Levez les sanctions MAINTENANT !

Le blogueur syrien Fadi Halisso écrit à  propos de la campagne sur son blog خربشات (Kharbashat : griboullis, en arabe):

دعونا نسمع صوتنا، صوت المواطن السوري العادي الذي يغار على بلده وعلى شركات بلده الوطنية. لنسمع صوتنا بالعربية وبكل اللغات الممكنة، دونوا بكل اللغات لنوصل صوتنا إلى حكومتنا، الى الحكومة الأمريكية وإلى كل أصقاع العالم بأننا نرفض هكذا عبثية غير مفهومة لا تؤذي إلا المواطن السوري المشغول بملاحقة لقمة عيشه التي لم تسرقها بعد المافيات التجارية ولم تصادرها العقوبات الغبية.
Faisons entendre nos voix, la voix du Syrien moyen qui se préoccupe de la compagnie aérienne de son pays. Faisons entendre nos voix en arabe et dans toutes les langues possibles. Écrivez dans toutes les langues pour que nous soyons entendus par notre gouvernement, par les États-Unis et par tout le monde sur la surface de cette terre. Nous refusons ces absurdités, qui nuisent uniquement aux citoyens syriens qui s'échinent à gagner ce qu'il faut d'argent pour vivre, pour qu'il ne soit pas volé par les mafias commerciales ou confisqué par des sanctions idiotes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site