- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Libye : Censure de Youtube et de sites indépendants d'informations

Catégories: Libye, Cyber-activisme, Liberté d'expression, Technologie

unblock-youtube-libya.jpg

[Les liens sont en anglais ou en arabe] Le 24 janvier 2010, la Libya Telecom and Technology (LTT) [1] (Entreprise nationale libyenne de télécommunications et de technologie) a bloqué [2] l'accès au site web populaire de partage de vidéos Youtube, [3] aux sites de plusieurs partis politiques libyens basés à l'étranger et à ceux de médias indépendants comme Libya Al Youm [4], Al Manara [5], Jeel Libya [6], Akhbar Libya [7], et Libya Al Mostakbal [8].  Google n'a pas confirmé l'interdiction de ses services en Libye, mais le journal libyen al-Manara [9] a rapporté [9], citant des sources bien informées au sein de la LLT, que cette interruption est temporaire et a été décidée pour “renforcer la pression sur les utilisateurs du réseau de partage [Youtube] en Libye”.

Cependant, selon l'organisation de défense des droits humains Human Rights Watch, [10] Youtube aurait été bloqué à cause de la publication sur son site de vidéos sur des membres de la famille du leader libyen Muhamar Kadhafi et sur des manifestations à Benghazi des familles des prisonniers assassinés dans la prison d'Abu Salim, en 1996.

Cette mesure a créé beaucoup d'émotion parmi les blogueurs libyens [11] qui craignent que cette censure puisse être étendue aux blogs personnels. Certains groupes sur Facebook, comme “We want YouTube back in Libya“ [nous voulons le retour de Facebook en Libye], ont organisé une campagne en ligne contre le blocage du site et expliquent comment contourner le filtrage de la censure en utilisant d'autres serveurs informatiques, dits “proxy”, pour accéder à YouTube.