Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Indonésie : SOS pour Internet

Mise à jour: Après le tollé provoqué chez les Indonésiens par la nouvelle règlementation du Ministère des communications, le President Yudhoyono a fait une déclaration depuis le palais présidentiel jeudi destinée à tous les ministres, les obligeant à soumettre au secrétaire général du gouvernement tous les projets de règlementation.

TLe Président a aussi appelé de ses voeux un mécanisme plus démocratique et de traiter les citoyens avec plus de doigté avant d'annoncer de nouvelles règlementation,s pour éviter ce genre de tollé public par le futur. Après cette déclaration, le vendrei, le Ministre de la communication et des nouvelles technologies,  Tifatul Sembiring, a nnoné à la presse qu'il avait l'intention de revoir les articles qui vont clairement à l'encontre des libertés civiques. Cependant, il n'accepte pas de renoncer au projet très critiqué de règlementation

***

[Les liens sont en indonésien] Les internautes en Indonésie se mobilisent afin de “sauver Internet”, visé par un décret «répressif» du Ministère de la Communication et de l’Information (Depkominfo).

Le 11 février dernier a été publié sur le site du Ministère un communiqué de presse exposant la position ferme de l’Agence au regard du nombre croissant de  comportements «déviants» sur Internet. Il était également mentionné que le Ministre de la Communication et de l’Information (Menkominfo), Tifatul Sembiring, souhaite exercer un contrôle du contenu des sites Web dans le pays.

Le projet de règlementation mentionne la création d’un Conseil de contrôle du contenu multimédia, formé de 30 personnes, lesquelles seront chargées de recevoir les plaintes signalant des sites web au contenu «inapproprié», de vérifier ces informations, d’infliger des amendes, de révoquer des autorisations, etc..

Officiellement, ce projet est destiné à lutter contre la pornographie et les jeux d’argent en ligne, mais il pourrait également viser les réseaux sociaux et autres médias en ligne, aujourd’hui considérés comme de puissants vecteurs d’éducation à la libre expression, et comme des espaces de revendications pour une meilleure gouvernance et pour la démocratie.

Le président de la Cour Constitutionnelle, Mahfud MD, a exprimé son opposition à l’égard de ce projet « draconien », qui est selon lui inconstitutionnel car il enfreint la liberté de la presse.

Interviewé par l’auteure de cet article, le blogueur et expert en technologies de l’information Enda Nasution est d’avis que le projet de réglementation va à l’encontre de l’intérêt des Indonésiens.

L’Indonésie est le pays le plus libre de la région lorsque l’on parle de liberté d’expression, et nous voulons que cela reste ainsi…

Un “pare-feu” [des contenus en ligne] en Indonésie, c’est la dernière chose dont nous avons besoin, et nous nous battrons pour la liberté sur Internet. Cette mouture inachevée de règlementation a été déterrée des tiroirs de l’administration en poste en 2006. Vouloir la ressortir aujourd’hui est un retour en arrière et hors de propos. S’agissant d’Internet, l’Indonésie a besoin d’une loi plus large et mieux pensée.

Logo de la page Facebook

Logo de la page Facebook

Sur Facebook, les opposants à ce projet partagent leurs opinions sur la page SOS Internet Indonesia. Le groupe compte désormais plus de 9000 membres.

Nurina Nurinaa:  peraturan ini dibuat hanya untuk melindungi beberapa pihak yang “ketakutan” terhadap masyarakat yang mulai ekspresif dan mulai melek internet.. kenapa nggak cabut aja semua layanan internet dan kita semua pake telepon benang biar makin semrawut sekalian… dikit-dikit haram, dikit-dikit dilarang.. benernya ini negara apa penjara sih? >.<

Cette réglementation est destinée à protéger ceux qui ont peur des utilisateurs avertis d’Internet et de leur franc-parler. Pourquoi ne pas abandonner totalement Internet, revenir au téléphone filaire et tout gâcher ? Tout est interdit. Franchement, ici, est-ce un pays ou une prison ?

Budi Lesmana:  Pemerintah gak mau capek, RPM ini bukti dari malasnya pemerintah, dia gak mau capek2 ngurusin masyarakatnya satu2, makanya yg diincer content providernya.

Le gouvernement veut simplement ne pas être dérangé, cette réglementation est la preuve de la paresse de nos dirigeants. Ils ne s’occupent pas du bien-être des gens, donc ils s’en prennent à ceux qui crèent des contenus.

Ancilla Irwan:  secara konsep, program internet sehat memang baik. namun sungguh, bila ditilik lebih dalam mengenai konten dari rancangan peraturan yang dimaksudkan, rasanya masih perlu deskripsi yang lebih jelas biar tidak sekedar menjadi ‘dirigen’ untuk ‘mengatur suara'…

Dans son concept, Internet Sehat (NdT : littéralement “Santé de l’Internet” en indonésien, nom du programme de contrôle d’Internet lancé par le gouvernement) est un vaste programme. Mais honnêtement, une description plus claire du contenu de ces réglementations est nécessaire, afin que ce décret ne soit pas perçu comme un «chef d’orchestre» dont le rôle serait de «brider les opinions»

Andreas Febry:  “…Rancangan Peraturan Menteri untuk membatasi konten multimedia bertentangan dengan ide besar untuk membangun masyarakat berbasis pengetahuan…” http://bit.ly/9DZrFR

Ce projet de réglementation du Ministère visant à filtrer le contenu d’Internet entre en contradiction avec la belle idée de société du savoir.

Les utilisateurs de Twitter échangent quant à eux leurs avis dans des messages contenant le mot clé #tolakrpmkonten (opposition au projet ministériel de réglementation du contenu d’Internet).

@kennedymuslim: Si Tiffie slm ini sok legowo thd kritik di Twitter, pdhl diem2 bkn RUU utk menjerat pengkritik. Main blkg

Alors que Tiffie (NdT : nouveau surnom donné au Ministre Tifatul Sembiring par quelques «citoyens du Net») protestait de sa sincérité, en dépit des critiques contre lui sur Twitter, il rédigeait en cachette cette loi visant à incriminer ceux qui le critiquent. C’est un coup de poignard dans le dos.

@vindoarga: pak @tifsembiring ,jangan ubah indonesia menjadi seperti iran atau china #tolakrpmkonten

Mr. @tifsembiring, Ne transformez pas l’Indonésie en Iran ou en Chine.

@Irmanski: Digaji k duit pajak masi aja gatau diri! Bikin RUU bukannya mengakomodir malah mengkebiri! #tolakrpmkonten

Votre salaire vient de nos impôts, or, vous avez pris la grosse tête ! Au lieu de rédiger une réglementation qui respecte la liberté, vous la castrez !

Les internautes indonésiens se sentant concernés étaient invités à envoyer un e-mail au Ministère de la Communication et des Technologies de l’Information avant la publication du décret, le 19 février.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site