Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chili : Le tremblement de terre vu par les Chiliens

Santiago après le séisme. Photo de pviojo CC-By

Santiago après le séisme. Photo de pviojo CC-By

Alors que la journée touchait à sa fin, de nombreuses vidéos témoignant du puissant tremblement de terre d'une magnitude de 8,8 qui a frappé le Chili (en français ), le samedi 27 février à 3h30, ont fait leur apparition sur le web. Le séisme n'a pas seulement touché les terres chiliennes, il  a également fait craindre un tsunami qui a mis le Pacifique en état d'alerte, plusieurs pays se sont préparés à recevoir la vague sur leurs côtes.

Certains ont pu capturer en images la catastrophe comme le montre cette vidéo amateur mise en ligne sur YouTube. On peut y voir une chambre au moment de la secousse et écouter le grondement, puis les lumières s'éteignent, tout est noir, seules les voix d'une femme et d'un homme, certainement la personne tenant le caméscope, tentant de calmer cette dernière sont perceptibles.

La vidéo suivante a été prise par l'utilisateur de YouTube ikonsento durant l'une des répliques :

Ikonsento a mis en ligne sa première vidéo quelques minutes seulement après le tremblement de terre, elle montre la manière dont la secousse frappe sa maison : les meubles glissant et tombant au sol témoignent de la puissance du séisme.

Cette  vidéo a également été prise quelques minutes après la secousse, alors que deux hommes qui viennent juste d'arriver au Chili vivent le tremblement de terre et décident de sortir de leur bâtiment et de rester un moment à l'extérieur. Alors que les lumières reviennent dans l'édifice, ils retournent à l'intérieur. Les habitants sont tous rassemblés dans l'entrée de l'édifice, qui présentent des conduites d'eau cassées et des fissures dans le béton.

Au lever du jour, de nombreuses personnes sont sorties dans les rues et ont filmé les dégâts :

Netprox a pris l'autoroute et a dû passer sous un pont qui s'était effondré.

Rafael Vial a également filmé à l'aide de son téléphone portable un pont a terre à Llaillay, sa vidéo est disponible sur Qik.

Les communications sont coupées dans de nombreuses régions du Chili, il est donc difficile de pouvoir atteindre ses proches pour s'assurer qu'ils vont bien. Ces deux filles ont donc mis un vidéo en ligne sur YouTube pour dire à leurs parents et amis qu'ils n'ont pas à s'inquiéter pour elles. Elles expliquent aussi ce qu'elles ont vu et entendu à propos du tremblement de terre.

D'autres, ayant besoin d'apporter leur aide, transmettent des informations expliquant comment mettre toutes les chances de son côté pour survivre dans un immeuble effondré. C'est le cas de cette vidéo publiée après le tremblement de terre. Le “triangle de la vie” explique que le meilleur endroit où se réfugier lors d'un séisme n'est pas sous un meuble, mais à côté d'un grand meuble. De cette manière, si le meuble se brise, il ne s'effondrera pas sur la personne. Celle-ci sera en sécurité dans l'espace où se tenait le meuble. Cette vidéo, adaptée et traduite en espagnol, explique pourquoi se réfugier sous une table ou dans l'embrasure d'une porte ne vous aidera pas à survivre.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site