Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

SuperPower : Collaboration entre la BBC et Global Voices

J’ai le plaisir d’annoncer le lancement d’un projet pour lequel Global Voices collabore avec BBC News, dans le cadre de la saison de BBC SuperPower, qui a débuté le 8 mars.

L’année qui s’est terminée a été particulièrement fructueuse en termes d’interaction entre les médias traditionnels et le journalisme citoyen. Les événements de Bombay, en Moldavie, en Iran, en Haïti et aujourd’hui au Chili, ne sont que peu d’exemples qui démontrent que le monde recherche un contact immédiat et direct avec les citoyens faisant face à des situations de crise à niveau régional. S’il y a déjà quelques années que les citoyens tiennent des blogs, possèdent des comptes Twitter et des téléphones portables, ce n’est qu’au cours de l’année dernière que les médias traditionnels ont intégré les médias citoyens dans leurs reportages concernant l’actualité.

Il y a cinq ans, lorsque Global Voices a vu le jour au Berkman Center for Internet and Society de l’Université d’Harvard, le projet s’articulait autour de citoyens de pays en développement et de sociétés non-anglophones qui considéraient les blogs comme des outils offrant la possibilité de créer des liens entre des personnes appartenant à des cultures différentes et vivant dans des pays différents. Que pouvons-nous comprendre en lisant les textes des dissidents chinois en ligne ? Que pouvons-nous apprendre en lisant des blogs rédigés par des femmes arabes ? Comment Global Voices peut encourager les médias traditionnels à reconnaître la valeur des blogueurs brillants, admirés à niveau régional et comment leur faire découvrir  ce qu’ils ont a gagné en puisant dans ces sources pour couvrir l’actualité ?

Au cours des années, Global Voices s’est lié d’amitié et a travaillé en partenariat avec des organisations telles que Reuters, la BBC, CNN, La Stampa en Italie et beaucoup d’autres. En parallèle, l’accès à Internet a fortement augmenté, décuplant la participation et la sensibilisation citoyenne dans la plupart des pays. Dans certains, où jusqu’à peu, les blogs pouvaient se compter sur les doigts d’une main, ce sont aujourd’hui des milliers de personnes qui à l’aide de leur clavier font part de leur histoires et partagent leur quotidien avec le monde entier. Cette tendance a transformé des vies et des communautés entières. Dans l’ensemble, Internet a marqué la fin de beaucoup de principes de fonctionnement des médias de masse et de la communication sociale et politique, créant de multiples plateformes se chevauchant qui permettent aux internautes de s’exprimer, de participer et de s’organiser.

Global Voices a toujours exploré de nouvelles manières de compléter le cycle de l’information et de développer des plateformes permettant de souligner comment les citoyens communiquent avec leurs propres mots à échelle mondiale. Notre communauté est forte d’une salle de rédaction virtuelle qui rassemble plus de 200 personnes talentueuses et innovatrices de pays dont le public a rarement la chance d’entendre parler dans l’actualité.

Lors de ma dernière rencontre avec Steve Herman, éditeur du site web de BBC News, en juin 2009, nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions collaborer pour étudier le rôle et les effets du journalisme citoyen à travers le monde, en souhaitant se concentrer sur la manière dont les points de vue régionaux peuvent influencer l’actualité à niveau mondial.

Depuis cette rencontre, les médias traditionnels ont couvert certains conflits majeurs, tels que les soulèvements de la population en Iran, en grande partie grâce au contenu partagés par les citoyens. La vision selon laquelle le journalisme citoyen est contraire au journalisme traditionnel ou pas compatible avec celui-ci est aujourd’hui clairement dépassée. Il est évident que ces deux formes de journalisme peuvent exister en parallèle, se compléter et offrir de nombreuses opportunités aussi bien en termes de production de l’actualité et de collecte de témoignages que de distribution de contenu.

Durant deux semaines, nous allons explorer les possibilités de mettre ces collaborations en pratique. Solana Larsen, rédactrice en chef de Global Voices, est invitée à la rédaction de la BBC à Londres. Nous placerons dans les articles d’actualité de la BBC des liens renvoyant vers des médias citoyens et partagerons l’expérience accumulée dans notre rédaction avec les éditeurs et les reporters de la BBC. Des premières lignes de la lutte en ligne pour la liberté d’expression à informations du quotidien relatives aux langues, à la culture et à la vie de tout les jours sur les blogs étrangers, nous nous réjouissons de partager notre richesse avec une plus large audience.

Ivan Sigal, directeur général de Global Voices Online.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site