Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Dubaï : En mémoire du blogueur iranien Omid Reza Mirsayafi

Environ quarante jeunes des quatre coins du monde se sont réunis dans un café de Dubaï pour se souvenir du premier blogueur iranien à mourir en prison, Omid Reza Mirsayafi [en français]  à l'occasion du premier anniversaire de sa disparition. Ce rassemblement a aussi contribué par des graphismes au site du Mouvement du 18 mars, OR318 [en français].

Junkie, pseudonyme de l'une des membres du Collectif du 18 mars, explique comment ce rassemblement a été organisé :

J'avais l'intention d'organiser une rencontre d'utilisateurs de Twitter  et de faire à cette occasion une œuvre collective pour le mouvement, le jeudi 18 mars. L'œuvre comprenait une grande toile et ceux qui soutiennent notre mouvement pouvaient se rassembler pour exprimer sur ce support ce que liberté d'expression signifiait pour eux. Ils pouvaient aussi utiliser n'importe quel support, des photos, des dessins, de la poésie, ou même une simple déclaration  “Je veux la liberté de s'exprimer kthxbai” tracée à travers le support pour faire passer le message.

Voici quelques unes des créations.

Contre la censure

or3181

or3182

Pour la liberté d'expression

or3183

Voici une vidéo filmée de l'événement à Dubaï :

OR318 -March 18 Movement – Dubaï Edition de Areeba Hanif sur Vimeo.

Le Mouvement du 18 mars utilise des films d'animation pour toucher une audience jeune et large.  Son deuxième film d'animation compte déjà 75 000 visites. Il a été présenté en page d'accueil du site Youtube à l'occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, le 12 mars dernier.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site