Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Nouvelle série d'arrestations de blogueurs

babak_biggerLe site web iranien officiel d'informations Irna [en farsi] et le quotidien ultra- conservateur Keyhan [farsi] ont annoncé ces derniers jours que les membres d’Iran Proxy, un groupe qui combat la censure et le filtrage, avaient été arrêtés [en anglais]. Le site d'information a aussi proclamé dans un communiqué que les autorités iraniennes avaient démantelé plusieurs “réseaux de cyber-guerre appuyés par les Etats-Unis” et arrêté 30 personnes. Les sites iraniens d'information n'ont pas indiqué combien d'entre elles appartenaient à Iran Proxy.

Iran Proxy a utilisé twitter ainsi que son site web dans la lutte contre le filtrage de la Toile. Dans un entretien avec Radio Farda, un porte-parole du groupe a affirmé qu'ils travaillent depuis six ans en un ‘combat souterrain’ contre la censure.

Il y a trois mois, le groupe annonçait sur son site web [en farsi] qu'à la suite de pressions financières ils mettaient fin à leurs activités.

Keyhan a rapporté qu'à la tête du groupe se trouve un blogueur du nom de “Seyed Hussein Ronaghi Melki” dont les noms de plume sont Babak Khoramdin ou Babak blogger. Le journal affirme que ce blogueur habitait Tabriz et était impliqué dans des activités relatives aux droits civiques. Selon Keyhan il a été appréhendé par les forces de l'ordre.

Babak Khoramdin utilisait [en farsi] la photo ci-dessus sur Twitter et son blog [en farsi] pour exprimer ses idées sur les droits humains et les questions politiques.

Entre-temps, les sites réformateurs iraniens ont annoncé [en farsi] que Mehdi Aboutorabi, fondateur de Persian Blog, un hébergeur de blogs très en vue du pays avait également été arrêté. Mehdi Aboutorabi soutenait la campagne présidentielle de l'un des principaux leaders de l'opposition iranienne, Mir Hussein Moussavi. Depuis l'élection présidentielle du 12 juin, les autorités iraniennes ont arrêté des centaines de journalistes et de militants politiques, et aussi de nombreux blogueurs. L'arrestation de M. Aboutorabi est sans rapport avec le groupe Iran Proxy.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site