Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Les deux attentats du métro de Moscou sur les blogs russes

La routine d'un lundi matin à Moscou a été brisée par deux attentats à la bombe dans le métro [en anglais], qui ont fait au moins 38 victimes et 70 personnes (beaucoup des victimes sont des étudiants ou des personnes de moins de 40 ans). Les attentats ont été commis par deux femmes, que l'on présume affiliées au mouvement des Rebelles du nord-Caucase [en anglais]. Les blogueurs russes ont été parmi les premiers à annoncer cette tragédie, et sont devenus les seuls médias accessibles, les grands sites d'informations russes étant mis hors jeu par l'afflux de visiteurs et les chaines de télévision étant longues à réagir. Sur Twitter,  Krassnova remarque[russe], que le mot-clé #metro29 a été cité 40 fois par seconde sur la plateforme tandis que les chaines de télévision ont proposé de leur côté quatre flash. En moins de deux heures, un site dédié, metro29.ru, a été lancé par des internautes pour couvrir les événements.

L'un des premiers blogueurs à avoir publié la nouvelle a été Marina Litvinovich (abstract2001 sur LiveJournal), une militante de l'opposition, qui a publié des photos de la station de métro Loubianka [en russe], où la première explosion a eu lieu.

Lobby of "Lubyanka" Subway Station, photo by abstract2001La station “Loubianka”, photo de abstract2001

Voici aussi une vidéo sur YouTube de l’évacuation des passagers à la station Park Kulturi où la seconde explosion a eu lieu, publiée par baranovweb :

Les réseaux de communication se sont totalement arrêtés ensuite. Alors que les Moscovites terrorisés essayaient d'obtenir des nouvelles de leurs proches ou amis, le réseau de téléphone mobile au centre de Moscou a cédé. Sur LiveJournal, offnet accuse une procédure bureaucratique de cette rupture du réseau de téléphonie mobile ; elle requiert la mise en place d'un répétiteur supplémentaire, même dans les situations extrêmes. Sur Habrahabr, rubyrabbit a publié une liste complète des sites d'informations qui ont plongé dans le noir.

La ligne de métro Sokolnicheskaya (rouge) a été totalement fermée par les enquêteurs. Des blogueurs ont publié une vidéo de la panique des passagers à la station Komsomolskaya. Les Moscovites ont préféré ne plus descendre dans le métro, même si certaines lignes fonctionnaient encore. Le très populaire blogueur Nikolay Danilov (nl sur LiveJournal) a publié des photos de la foule des travailleurs préférant marcher jusqu'à leur lieu de travail.

Muscovites getting to their workplaces, photo by Nikolay Danilov (nl)Photo de Nikolay Danilov (nl)

Les chaines de télévision n'ont pas seulement été lentes à réagir, mais sont aussi accusées de ne pas avoir accordé aux attentats et à l'urgence la place qu'ils méritaient. Un autre blogueur russe connu, Anton Nossik ( dolboeb sur LiveJournal), écrit [en russe]:

в 12:00 по Первому каналу начался плановый выпуск новостей. Не спеша, рассказывают о взрывах метро в Токио (1995), Баку, Париже, Дюссельдорфе, Лондоне, о соболезнованиях Януковича, депутатов Верховной Рады, Ангелы Меркель, передают заявление Бернара Кушнера. Затем скороговоркой дали recap, довольно чёткий, всех основных событий в Москве, длиной в полторы минуты: 35 погибших, 70 раненых, метро не ходит от Комсомольской до Спортивной, в центре города пробки, правительство требует усилить безопасность всех российских аэропортов. На минуту включили Тимура Серазиева с Лубянской площади, и тут же пошла реклама здоровой пищи, пепси-колы, какого-то Антистакса, шоколада «Вдохновение», сока «Любимый»,синтетических моторных масел Mobil1, средства для мытья окон, нового йогурта «Яблоко Мюсли», Афобазола от тревоги и напряжения, кофе Jakobs Monarch, хлопьев от Nestle с цельными злаками. Каждый из роликов был длинней прямого включения с Лубянки. После завершения семиминутной рекламной паузы досрочно началось часовое ток-шоу «Участок».

A 12h00, Channel One a commencé à diffuser ses programmes habituels. Sans se presser, ils nous ont raconté les attentats dans le métro de Tokyo (1995), Bakou, Paris, Düsseldorf, Londres, ont communiqué les condoléances du [président de l'Ukraine] Victor Yanukovich, puis celles des députés ukrainiens, puis celles d'Angela Merkel, de Bernard Kouchner. Ensuite, très succinctement, ils ont diffusé un court bulletin de tous les événements en cours à Moscou, qui durait une minute et demie : 35 morts, 70 blessés, le métro ne fonctionne plus entre Komsomolskaya et Sportivnaya, il y a des embouteillages au centre-ville, le gouvernement demande de multiplier les contrôles de sécurité dans tous les aéroports russes. Pendant quelques secondes, un de leurs reporters, Timur Seraziev, est apparu à l'image depuis la place Loubianka, puis ils sont passé aux publicités pour des nourritures saines, Pepsi, Antistax, le chocolat Inspiration, le jus de fruit The Loved One, l'huile synthétique Mobil1, un produit pour laver les carreaux, le nouveau yaourt muesli-pommes, Afobazol – un médicament contre l'anxiété et le stress -, le café Jacobs Monarch, les cornflakes au blé entier Nestlé. Chacune des pubs était plus longue que le reportage en direct depuis Loubianka. Après une pause publicitaire qui a duré sept minutes, ils ont diffusé un talk-show qui n'était pas programmé, “District.”

Les blogs et les portails d'information ont permis de combler le déficit d'informations. Le portail lifenews.ru a publié une galerie de photos dont des photos des wagons de métro soufflés par l'explosion [Ndt : attention, certaines photos peuvent choquer]. Sur LiveJournal,  seg_oégalement publié des photos de la zone de la station de métro Parc Kulturi. La BBC et The Guardian ont ouvert sur leur site une page spéciale pour que les lecteurs puissent contribuer à l'information – LiveBlog [en anglais] et Live Coverage [en anglais] – et ont couvert les principaux événements. La plateforme de blog LiveJournal a ouvert un canal spécial [en russe] dédié aux attentats. Ci-dessous, des messages publiés par ceux qui ont survécu aux attentats :

oyolin:

Я работаю на Лубянке. В школе. Начинаю работать в 8. В 7.50 я приехала на Кузнецкий Мост. Хотела перейти на Лубянку, но там всё было в думу, людей не пускали. Вышла через Кузнецкий Мост. На Лубянской площаде сразу же всё перегородили, приехали спасатели. На работе до сих пор кризисная ситуация. Родители звонят, беспокоятся, мамы плачут. Это ужасно.

Je travaille à Loubianka. A l'école. Je commence à 8 heures. A 7h50 je suis arrivé à la station Kuznetsky Most. Je voulais changer de ligne et prendre Loubianka, mais tout était plein de fumée, les gens n'avaient pas le droit d'entrer. Je suis sorti à Kuznetsky most. Sur la place Loubianka ils ont tout bloqué, les équipes de secours sont arrivées. Nous sommes en pleine crise ici au travail. Les parents appellent, ils sont très nerveux, les mamans pleurent. Ceci est horrible.

kotikeksik:

Время 14.40. Я только-только собрала в кучу голову. Меня перестало трясти, когда я встаю со стула, и я больше не плачу. Пытаюсь заставить себя поработать.

Il est 14h40. je viens juste de réussir à me reprendre. Je ne tremble plus quand je me lève de la chaise, je ne pleure plus. J'essaie de m'obliger à travailler.

davete:

Выхожу на Парке Культуры. Поднимаюсь уже было к выходу. Рядом идут сотрудники милиции. К ним обращается какая-то женщина:
-Что случилось то?
-Ой, да авария какая-то, технические причины.
В эту же секунду прогремел взрыв.
Противоположный от моего поезд, по направлению к станции Кропоткинская.
Взорвался где-то в середине.
Людей было не много, давки не было. Но взрыв очень мощный. Не сомневаюсь, эта бомба – военного стандарта.

J'étais en train de sortir de la station Parc Kulturi. Des agents de police marchaient à coté de moi. Une femme leur a demandé :
– Qu'est-ce qui se passe ?
– Eh bien, un accident, raisons techniques.
Et c'est a ce moment-là qu'a eu lieu l'explosion. Sur le train qui partait dans la direction opposée, vers la station Kropotkinskaya. Il a explosé vers le milieu. Il n'y avait pas tant de gens, pas de bousculade. Mais l'explosion a été très puissante. Pas de doutes, cette bombe était une bombe de type militaire.

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site