Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Roumanie : Un blog pour lutter contre les tabous autour des troubles mentaux

Les patients suivis pour troubles mentaux du projet Blogging The Dream (Bloguer le rêve, un blog collectif en roumain) de la Fondation Orizonturi  à Campulung Moldovenesc, en Roumanie, racontent sur le blog de la communauté leurs histoires, leurs expériences, leurs problèmes et leurs relations avec leur entourage, ainsi que leurs hobbies, leurs intérêts, leurs espoirs et leurs rêves. Grâce à une micro-bourse Rising Voices, ils ont été formés par la Orizonturi Foundation (Fondation horizons) en Roumanie à bloguer, télécharger des vidéos sur des sites de partage en ligne et  à utiliser les réseaux sociaux.

dream blogger

En Roumanie, les troubles mentaux sont un tabou, une honte, une malédiction. Le blog collectif du  projet Blogging the Dream vise à améliorer la situation en offrant une image plus positive des personnes qui vivent avec des troubles mentaux, à donner des informations et à maintenir les liens au sein de cette communauté. Ce billet (en roumain et traduit ici en anglais), dit l'importance de la prise en charge de la santé mentale au sein d'une communauté  :

Les soins psychiatriques en communauté ouverte deviennent plus qu'une réalité aujourd'hui, car la santé mentale n'est plus un domaine réservé aux seules institutions publiques mais à la charge aussi des communautés. Une communauté comprend des individus ayant ou non des problèmes mentaux, mais chacun doit connaitre son rôle. […]

Les patients des centres de santé médico-psychologique devraient avoir un rôle dans la prise en charge de cette communauté. Ils en font partie et  leur vie y est liée. En général, les centres de soins étiquettent leurs patients , les cataloguent, leur interdisent le bonheur, quand ils ne les excluent pas définitivement de la société comme des objets inutiles. La prise en charge par une communauté replace simplement les utilisateurs dans la communauté ; en les extrayant du froid et de la solitude des murs inhospitaliers des asiles, en rassemblant les familles autour d'eux, les amis, les voisins et les collègues. Cette initiative introduit en retour dans la communauté l'idée que les patients sont des personnes comme toutes les autres, avec des désirs, des espoirs, des rêves et des talents.

Les patients sont des “experts par expérience” avec une connaissance approfondie de la santé mentale, qui contribue au développement d'approches alternatives non seulement des problèmes de santé mentale mais aussi de solutions thérapeutiques, de services et de politiques en général.

Impliquer les patients est étroitement liée au concept de “redonner de la force”,  d'émanciper. En d'autres termes, les patients développent une plus forte assise dans leur vie privée, mais aussi dans leur vie professionnelle et sociale. Le respect, la dignité, l'égalité et la possibilité de choisir sont quelques unes des valeurs qui vont revivre à nouveau.

Dans un autre billet publié sur le blog, John Head, un écrivain américain, raconte dans une interview comment il s'est battu contre les troubles mentaux pendant 20 ans :

Quels sont les trois plus importants conseils que je donne à qui souffre de dépression clinique ?

Voici ma réponse:

*Ne croyez pas que vous êtes seul. Vous ne l'êtes pas. Il y a beaucoup de personnes qui souffrent comme vous et de nombreuses autres qui se préoccupent de vos souffrances.

*N'en ayez pas honte. Vous n'êtes pas responsables de ce dont vous souffrez.

*Ne soyez pas effrayés. Il y a de l'espoir. Il y a beaucoup de voies pour se sentir mieux et, avec de l'aide, vous trouverez le sentier.

Mirela MoldovanMirela Moldovan

Mirela Moldovan célèbre elle le premier anniversaire de sa participation au blog en écrivant que c'était une période positive pour elle :

Depuis que je suis petite, j'ai toujours ressenti le besoin de mémoriser les événements qui m'ont impressionnée, des souvenirs ou simplement mes activités quotidiennes.

Lorsque j'ai grandi, j'ai réalisé à quel point nous avions besoin de partager nos pensées et nos espoirs, joies et désespoir.

Mirela partage une belle histoire sur son blog “Life as it is” (La vie telle qu'elle est) :

Au début, je voulais décrire la détresse, le désespoir et d'autres pensées tristes, mais je me suis rappelée l'optimisme d'une sensation merveilleuse que j'ai eue le 8 mars (Jour de la fête des femmes).  […]. Alors que j'écoutais une chanson sur les mères, sur notre désir de les garder pour toujours, naturellement, j'ai ressenti de vives émotions et cela a accru ma sensation de tristesse. A ce moment, mon bébé est venu pour me souhaiter une bonne fête des mères. […]. C'était un moment émouvant. […] C'était un exemple d'heureuses coïncidences qui révèle la lumière de nos vies.

C'est très beau et vrai : se rappeler de moments de désespoir pour ma mère et j'ai réalisé que ma mère et mon fils ont les mêmes besoins, et qu'en plus, ils m'aiment. Merci, Serban ! (traduction automatique)

Elle décrit aussi sur ce blog la beauté des paysages d'hiver de sa commune.

Loy Ovidou. Image Courtesy Betsy RowleyLoy Ovidou. Photo de Betsy Rowley

Loy Ovidiu présente Antonie Iorgovan, une personnalité roumaine, professeur et juriste renommé. Il cite aussi un reportage paru dans la presse sur un moyen possible pour échapper à la dépendance de l'alcool.

Olga Oana partage sur le blog les photos d'un récent voyage.

Vous pouvez regarder différentes interventions des participants du blog sur cette vidéo.

Participants of The Traveling Beyond Barriers Project.

Le Centrul Scolar, la Fundatia Orizonturi, les Peace Corps (Corps de la paix) de Roumanie et l'USAID en Roumanie ont coopéré pour créer et réaliser le projet Traveling Beyond Barriers (Voyager au-delà des barrières), une initiative pour améliorer l'intégration sociale des patients et des élèves handicapés. Un extrait du blog Blogging The Dream (traduction):

Pendant une période de six mois, nous nous sommes rencontrés trois fois par mois ; d'abord pour programmer une journée d'excursion sur un sujet d'intérêt éducatif particulier (ex. géographie, culture, écologie, etc.). La deuxième rencontre était l'excursion elle-même, pendant laquelle les participants étaient chargés de noter les expériences et les observations via des photos, des vidéos, des dessins et par écrit. Enfin, nous nous sommes rencontrés pour parler de la restitution de l'expérience et partager le matériel que les participants avaient créé. Après six excursions, nous avons créé une brochure et des dépliants pour montrer ce que les participants avaient appris et disséminé par ce biais à travers la communauté. […]

Traveling Beyond Barriers brochureUne brochure de Traveling Beyond Barriers

La collaboration a été bien accueillie ; elle a fait tomber les barrières et démontré que les patients des services de santé mentale et les élèves handicapés sont des membres actifs et capables de leur communauté.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site