Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vidéos : De nouvelles chansons tibétaines à message

Le blog de traductions High Peaks Pure Earth (Hauts Sommets Terre Pure) s'est récemment intéressé à la “musique porteuse d'un message” en traduisant les paroles de vidéos de chansons tibétaines téléchargées sur Internet.

Le 10 mars dernier, le blog a présenté un morceau de hip hop intitulé “Nouvelle génération” interprété par un groupe populaire connu sous le nom de “Yudrug” en tibétain (”Dragon vert”). Le groupe Yudrug avait d'abord publié cette vidéo sur leur blog [en chinois]. D'après le blog High Peaks Pure Earth :

Ce style nouveau et audacieux d'expression musicale que l'on entend dans  “Nouvelle Génération” est assez controversé sur le Net tibétain. Des blogueurs tibétains ont loué Yudrug pour leur message direct, mais ils ont été aussi critiqués pour adopter un style considéré comme “trop occidental”. Quels que soit vos goûts musicaux, la chanson est sans conteste prenante  et pleine d'énergie avec un refrain entrainant :

La nouvelle génération a une richesse appelé jeunesse
La nouvelle génération a une fierté appelé confiance
La nouvelle génération a un nouveau visage appelé gaité
La nouvelle génération a une tentation appelée liberté

La chanson”Nouvelle génération” de Yudrug est en effet le signe d'un renouveau d'activité de l'identité tibétaine sur le Net, dont a parlé le blog High Peaks Pure Earth dans un précédent billet. Voici la vidéo avec des sous-titres en anglais :


“Nouvelle Génération” par Yudrug (Dragon Vert sur le compte de HPeaks sur Vimeo

Outre Yudrug, High Peaks Pure Earth a aussi présenté un jeune chanteur tibétain à ses lecteurs, Tashi Dhondup. Tashi Dhondup est originaire de la région d'Amdo au Tibet et purge actuellement une peine de quinze mois de rééducation par travaux forcés pour les “crimes” commis en chantant. Son CD de 2008 “La torture qui ne laisse pas de traces” s'est vendu à des milliers d'exemplaire au Tibet. Voici ci-dessous les vidéos de ses chansons :


“1958 – 2008″ par Tashi Dhondup sur le compte de HPeaks sur Vimeo.

“Incapable de se voir” par Tashi Dhondup sur le compte HPeaks sur Vimeo.

“Ce pour quoi je verse mes larmes” par Tashi Dhondup sur le compte HPeaks sur Vimeo.

“La torture qui ne laisse pas de traces” par Tashi Dhondup sur le compte HPeaks sur Vimeo.

“Aucun Regret” par Tashi Dhondup sur le compte HPeaks sur Vimeo.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site