Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : WAT.TV, troisième site de partage de vidéos à être fermé

Il y a quelques jours, le régime tunisien a bloqué l'accès à WAT.TV en Tunisie, le site de partage de vidéos considéré comme le troisième en France.

C'est aussi le troisième site de partage de vidéos à être bloqué dans le pays. La Tunisie a d'abord bloqué Dailymotion le 3 septembre 2007, ensuite ce fut au tour de Youtube inaccessible depuis le 2 novembre 2007.

Mais alors que Youtube et Dailymotion ont été interdits à cause de vidéos qui se moquaient du Président Ben Ali et dénonçaient les atteintes aux droits humains dans le pays [en français], WAT.TV semble avoir été fermé parce qu'il héberge des vidéos du mouvement de l'opposition Ettajdid (ancien parti communiste, parti légal). D'ailleurs, le mouvement Ettajdid dont le leader Ahmed Brahim s'était présenté lors des élections présidentielles et législatives tunisienne de 2009, (remportant 1.57% des suffrages d'après le ministère de l'intérieur), avait adopté Internet pour sa campagne. La chaine de M. Ahmed Brahim sur WAT.TV propose des douzaines de vidéos téléchargées par ses militants.

wat-TV-tuisia.jpg

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site