Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Balkans : Les similitudes entre Facebook et… le Parti communiste yougoslave

Avec son style humoristique habituel, Sead Dzigal dresse une liste [en macédonien] de similitudes entre Facebook et le Parti Communiste Yougoslave [en français] :

  • Facebook est un réseau social
    Le PCY un réseau socialiste
  • Si vous n'êtes pas membre de Facebook, vous n'êtes personne
    Si vous n'êtes pas membre du PCY, vous n'êtes personne
  • Tous les utilisateurs de Facebook sont vos amis, même si vous n'en connaissez même pas la moitié.
    Tous les membres du CPY sont des camarades, même si vous n'en connaissez même pas la moitié.*
  • Sur Facebook vous soutenez plusieurs campagnes et causes sans bouger un doigt.
    Dans le PCY, vous êtes membre de tas de comités, conseils, assemblées sans bouger un doigt.
  • Sur Facebook vous disposez d'un accès [à la plateforme] FarmVille,
    Dans le PCY vous avez des zadrugas [en français] et des réformes agraires.
  • Sur Facebook, vous avez “ I Like” (J'aime)
    Dans le PCY, vous avez “Longue vie au camarade…!!!”
  • Facebook envahit souvent votre vie privée,
    Le PCY envahit souvent votre vie privée.

.aNTI a réagi avec un commentaire [en macédonien], en citant une phrase souvent attribuée à Vàclav Havel [en français] :

Ce billet est rempli de clichés et de propagande anti-communiste. La seule chose pire que le communisme est l'anticommunisme.

Recenzent a exprimé son accord et pour démontrer le manque de fondement des actuels préjugés contre l'anticommunisme, et sur ce qui a changé, il relève :

  • Les médias étaient contrôlés par le parti politique. Aujourd'hui, ils peuvent être pro-gouvernementaux ou anti-gouvernementaux, mais ils sont toujours contrôlés par des partis politiques.
  • Vous pouvez avoir un travail beaucoup plus facilement si vous êtes militant d'un parti politique. Indépendamment du fait que ce soit le PCY, SDSM ou VMRO-DPMNE.

Il fait aussi remarquer que l'appui “passif” à de nombreuses campagnes et causes est la denrée de base des partis politiques aujourd'hui encore, comme sévir contre les dissidents en les accusant de conspiration.

* Les mots amis et camarades sont synonymes dans la plupart des langues slaves du sud comme le macédonien, le serbe, le croate, le bosniaque…

1 commentaire

  • Billet sympa et plein d’humour. Mais il a bien en Serbo-Croate les mots “Drugaric/drugarica” pour “camarade! dans les deux genres et “prijatelj/prijateljica” pour “ami”, si mes souvenirs sont bons. Qu’en pensez-vous Filip ou tout autre.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site