Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : pour se sentir chez eux, les Mexicains bloguent

[Les liens sont en espagnol, sauf mention contraire] Beaucoup de latino-américains émigrent en Espagne [en anglais] pour mieux réussir dans la vie, ce qui leur paraît impossible dans leurs pays d'origine. Les Mexicains constituent ici un groupe spécifique d'immigrants d'Amérique latine.  Selon le site Mexicanos en España, 15593 Mexicains vivraient en Espagne en 2009, dont une grande partie à Madrid, car 4675 d'entre eux se trouveraient dans la capitale. Cependant,  il ne s'agit que d'une estimation et beaucoup pensent que le nombre de Mexicains en Espagne est beaucoup plus élevé.

Une grande partie des Mexicains vivant en Espagne sont des étudiants, on en compte 4919.  Les autres sont des travailleurs ou bien font partie de ce que certains appellent “l'émigration rose”, c'est à dire qu'ils sont tombés amoureux d'un(e) ressortissant(e) espagnol(e).

Ces Mexicains résidant en Espagne constituent une communauté de blogueurs.  Bloguer leur donne la possibilité de s'exprimer, de rester en contact avec des êtres chers et de créer un réseau social avec d’ autres Mexicains vivant dans la même région qu'eux.

Sur le blog De Piratas y Otras Historias (Des Pirates et autres histoires) l'auteur, Elizabeth Hernández Quijano, décrit sa vie quotidienne et publie ses poèmes :

Esta blog es libre y hablaré de temas diversos. Tiene enlace a mis otros blogs y a los que comparto. Mis escritos son la unión con la gente que tengo lejos. Es espacio de poesía, de relatos, de literatura; mía y de escritores amigos o que me gusten. Por supuesto esta blog es para compartir amistad. Una bitácora para salir del mundo cotidiano, un diario personal abierto.

Ce blog est libre, j'y aborderai différents sujets.  Il est relié à mes autres blogs et à des blogs que je partage. Mes écrits sont ma façon de me rapprocher des miens, qui sont très loin.  [Ce blog] est un espace dédié à la poésie, aux récits et à la littérature – la mienne et celle de mes amis auteurs, ou des auteurs qui me plaisent. Bien sûr, ce blog est là pour partager de l'amitié.  C'est un journal pour sortir de l'univers quotidien, un journal intime ouvert à tous.

Un autre blog intéressant est México Lindo y Querido (Beau et bien-aimé Mexique), où l'auteur apporte sa perspective sur les traditions mexicaines célébrées en Espagne.

Par exemple, le Día de Muertos. Le “Jour des morts” est une fête mexicaine. Les Mexicains s'amusent, rient et commémorent –  avec de la nourriture, des fleurs et des autels improvisés – les personnes décédées qui leur étaient chères.  Les Mexicains de Barcelone fêtent cette journée d'une façon très semblable à ce qui ce pratique au Mexique, comme le montre ce blog :

Photo de Martha Ines Sanchez Navarro, utilisée avec sa permission.

Sur le blog Chido Guey – Madrid, c'est à travers les vêtements qu'on retrouve l'art mexicain. Le blog annonce aussi les nouvelles expositions liées à l'art mexicain qui ont lieu en Espagne.

Lluvia Morales prépare son doctorat à Madrid, elle est l'auteur de My Sweet Lluvia (Ma douce Pluie), où elle raconte sa vie quotidienne et fait des comparaisons entre les peuples des deux pays :

Aqui en España muchos niños comen en la escuela y cada escuela tiene su nutricionista que se dedica a balancear la comida diaria. Que les encantan la cerveza y las tapas? Si, pero con moderación. Se toman dos o tres copitas y un bocata, no se atascan tres litros o mas de cerveza en una noche y se comen todos los tacos y el pozole que les es posible.

Ici en Espagne, beaucoup d'enfants mangent à la cantine de l'école et chaque école a son propre nutritionniste responsable de l'équilibre des repas.  Est-ce qu'ils aiment la bière et les tapas ?  Oui, mais avec modération.  Ils [les Espagnols] prennent une ou deux bières et un sandwich, ils ne boivent pas trois litres de bière, ou plus, en une seule nuit, et ne se goinfrent pas de tacos ou pozole.

Les blogs sont devenus importants pour la société, ils aident les lecteurs à s'informer et à rester en contact avec certaines communautés, ou comme c'est le cas ici, avec leur diaspora. Mexicanos en España est par exemple l'une des ressources en ligne les plus importantes et les plus utiles pour les Mexicains qui résident en Espagne.  Le site annonce non seulement tous les événements liés à la culture mexicaine à Madrid mais il propose aussi des offres d'emploi, des liens vers des médias mexicains, des journaux, des programmes télévisés, des magazines, etc.. Et il donne même des astuces pour réussir des recettes mexicaines.

En d'autres mots, ces blogs sont des exemples de la révolution en ligne que les Mexicains expatriés ont pu vivre depuis deux ans.  Ils ont le pouvoir de rapprocher les individus, de les informer et de  leur donner l'impression d'être chez eux, dans leur pays, même s'ils se trouvent à des milliers de kilomètres de leur patrie bien-aimé.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site