Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afrique du Sud : l’hymne de la coupe du monde de football 2010 fait parler de lui

[Les liens sont en anglais, sauf mention contraire] Comme tous les événements sportifs majeurs, la coupe du monde de football FIFA 2010 a son hymne depuis près d’un mois. La chanson est  interprétée par la chanteuse latino-américaine Shakira et le groupe sud-africain Freshly Ground.

Le blog WorldCupBlog (blog de la coupe du monde) n’a rien contre Shakira, mais se demande pourquoi cette chanson devrait être chantée par une Colombienne.

Shakira et Freshly Ground – Waka Waka (This is Africa) Source: World Cup 2010

… Je n’ai rien contre Shakira. Mais, ne vous parait-il pas inapproprié que l’hymne de la coupe du monde, qui aura lieu en Afrique du Sud, soit chanté par une Colombienne ? Bien sûr elle sera accompagnée par le groupe sud-africain Freshlyground, mais il y en aura surtout pour Shakira.

Il poursuit en retraçant brièvement l'histoire de la chanson,“ Zangaléwa”, d'abord interprétée par le groupe Golden Sounds et qui a ensuite pris le nom de la chanson qui les a rendus célèbres à travers le continent africain. Pour lui, la chanson ne cadre pas vraiment avec l’événement :

Le seul problème est que le refrain de cette chanson est emprunté au tube “ Zangaléwa”, du groupe camerounais connu sous le nom de Golden Sounds (et qui se sont rebaptisés plus tard Zangaléwa, vu que leur chanson était si populaire). Les membres de ce groupe était apparemment d’anciens militaires camerounais, qui aimaient bien se déguiser et faire les clowns. Les paroles sont dans une des langues Fang [en français] parlées au Cameroun, et le mot clé du refrain, “Zangaléwa”, signifierait “Qui t’a envoyé ?”, ce qui cadre au moins avec l’événement. Davantage (mais peu) d'informations sur l'histoire de cette chanson peuvent être trouvées sur le blog de musique latino Guanabee. Cette chanson, aux dires de ceux qui en connaissent l'histoire, serait une critique des militaires noirs de connivence avec les blancs pour opprimer leurs propres peuples. Enfin, une partie. Le reste, pour autant qu'on puisse en juger, est surtout du charabia.

KennyNaija, un blogueur nigérian, parle des réactions que cette chanson a provoqué sur les radios sud-africaines :

La chanson est passée sur les radios la semaine dernière, et les habitants de Johannesburg ont réagi avec des commentaires du genre « c’est horrible » et « comment Shakira fera-t-elle pour chanter la partie en langue africaine ?» (à mon avis, avec sa voix. Mais un traducteur vocal automatique serait une option assez amusante aussi). La chanteuse colombienne a collaboré avec le groupe sud-africain Freshlyground sur cette chanson, qui, à l’origine est chanson camerounaise intitulée « Zangaléwa ». C'est surtout le fait que l'hymne de la coupe du monde ne soit pas interprété par un(e) Sud-africain(e) qui ne passe pas, ils n'ont rien contre contre la nouvelle version de la chanson en elle-même.

Martin Myers, un blogueur, DJ et publicitaire publie  le communiqué de  la FIFA et Sony Music Entertainment sur la chanson officielle de la coupe du monde.

La FIFA et Sony Music Entertainment ont annoncé aujourd’hui que Waka Waka (This Time For Africa), chanson écrite et co-produite par la superstar Shakira, a été choisie comme hymne de la prochaine coupe du monde™ FIFA 2010, en Afrique du Sud. Cette chanson sera interprétée par Shakira accompagnée du groupe sud-africain Freshlyground lors de la cérémonie de clôture, peu avant le début de la  finale de cette coupe du monde™ le 11 Juillet au stade Soccer City de Johannesburg. Toutes les recettes de cette chanson iront au profit de la campagne caritative officielle de la FIFA lors de la coupe du monde, “20 centres de foot pour 2010“.

Il a également cité les commentaires de Sepp Blatter [en français] sur cette chanson et ceux de Shakira, honorée d’avoir été choisie :

« L’hymne officiel est aussi très attendu par les fans, tout autant que la mascotte et le logo. C’est une partie de l’identité du plus grand événement sportif au monde. Cette chanson est la personnification du rythme et de l’identité africaine et donne le ton de cet événement unique. J’attends de l’écouter durant le tournoi et j’espère la voir interprétée par Shakira et Freshlyground lors de la finale » a affirmé J. Sepp Blatter, président de la FIFA. « Je suis ravie que Waka Waka (This Time For Africa) ait été choisie pour faire partie de l’animation et du patrimoine de cette coupe du monde FIFA 2010 » a déclaré Shakira. « La coupe du monde est une sorte de miracle provoquant une agitation mondiale, réunissant tous les pays, origines, religions et conditions sociales autour d’une seule et unique passion. C'est un événement qui a le pouvoir de réunir et intégrer, et c’est ce dont il est question dans cette chanson ». Elle a ajouté : « La musique africaine est une vraie source d’inspiration et est en droit de prendre sa place dans la culture pop globale. J’ai été heureuse de pouvoir travailler avec un des groupes les plus acclamés d’Afrique du Sud, les Freshlyground ». La chanson a été co-produite par l’habituel collaborateur de Shakira, John Hill.

Brown Shuga sur JustCurious, un blog de divertissement aime finalement la chanson, mais a un problème avec la vidéo officielle :

Je l’ai écoutée environ 3 fois avant de pouvoir aimer la chanson, mais si c’est ça la vidéo officielle, alors j’ai un problème…où sont passés mes potes [du groupe Freshly Ground] ?

Il revient sur l’histoire de la chanson :

« Zamina » ou « Zangaléwa » est un tube sorti en 1986, chanté à l’origine par un groupe camerounais de Makossa appelé Golden Sounds qui était apprécié partout sur le continent pour leurs danses assez loufoques et leurs déguisements. La chanson a eu un tel succès pour le groupe qu’il a décidé de changer son nom et de devenir Zangaléwa. La chanson rendait hommage aux tirailleurs de la deuxième guerre mondiale. La plupart des membres du groupe étaient eux-mêmes dans l’armée camerounaise et se déguisaient avec de faux gros ventre et de faux culs pour rendre le tout comique. Cette chanson serait toujours chantée de nos jours par les soldats, les policiers, les scouts, les sportifs et leurs supporters, généralement pendant les entrainements ou pour se motiver. Elle serait également chantée dans des écoles  et tout le monde connait le refrain par cœur.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site