Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : les premiers noms de domaine en cyrillique sont en ligne

Les quatre premiers noms de domaine en cyrillique ont été mis en ligne le 13 mai : “президент.рф” (le site du président russe), “правительство.рф” (le site du gouvernement), “кц.рф” (le centre de coordination pour l'enregistrement des noms de domaine, la branche russe de l’ICANN) et “ник.рф” (le Centre National d'enregistrement des noms de domaine). L'événement qu'attendaient les institutions russes et les blogueurs a finalement eu lieu ! La Russie est devenue le quatrième pays à introduire sur Internet des noms de domaine en alphabet autre que le latin sur Internet (après l'Arabie Saoudite, l'Égypte et les Émirats Arabes Unis, dont les noms de domaine ont été lancés une semaine plus tôt [en anglais]).

Cette avancée, attendue depuis longtemps (Global Voices en avait parlé en novembre 2009) a provoqué enthousiasme, scepticisme, et provoqué des problèmes de navigateurs. Les commentaires les plus enthousiastes (parfois trop) viennent du segment pro-gouvernement et patriote du web russe. Un communiqué de presse de l'organisation de jeunes “Molodaya Gvardia” déclare [en russe, comme les liens suivants]:

Свершилось! 13 мая 2010 года (запомните этот день!) впервые в истории заработали сайты в кириллическом домене РФ. Два ресурса в новой зоне открыли президент и правительство. Россия первой в мире получила национальный государственный домен.

C'est arrivé ! Le 13 mai 2010 (souvenez-vous de ce jour !), pour la première fois dans l'histoire, deux sites web se sont ouverts avec un nom de domaine en cyrillique “.рф.” Deux sites dans le nouvel espace lancé par le Président et le gouvernement. La Russie est le premier pays au monde (sic! – GV) a avoir un nom de domaine national.

Réactions ultra patriotiques mises à part, l'interface pour un russophone est en effet intéressante : écrire l'adresse semble beaucoup plus simple et agréable. En même temps, pour la plupart des noms de domaines, la structure de l'adresse d'un site reste semblable (par exemple, le lien vers un article en russe était en alphabet latin, ce qui était un peu illogique) :

Example of hybrid cyrillic-latin domain, screenshot from президент.рф

Exemple d'un domaine hybride (cyrillique et latin), capture d'écran de президент.рф

B Stassia, sur Twitter :

класс! домен кириллический, а линки вглубь по-прежнему латиницей: президент.рф/news

Cool ! L'adresse est en cyrillique, mais tous les liens sont toujours en alphabet latin :  президент.рф/news

tapka-fai ajoute ce commentaire sur le “http://” de l'URL :

а http почему не по-русски? непорядок

et pourquoi http n'est pas en russe ? Ça ne va pas du tout !

User Co0L affirme [en russe] que le tout premier nom de domaine en cyrillique est l'adresse test  http://пример.испытание/ (“exemple.test”).

Kryloshanin ne se contente pas de se moquer de la création de noms de domaine en cyrillique, il analyse les déclarations officielles sur le sujet. Certaines sont plutôt surprenantes (et en même temps assez bien vues). Le dirigeant du Centre de coordination a déclaré :

Теперь можно набирать их названия в любой поисковой системе, используя сразу русский язык, а не латиницу, как это было до сих пор”

Aujourd'hui, une personne peut taper son nom dans n'importe quel système en utilisant la langue russe, et plus en alphabet latin, comme avant.

Kryloshanin commente avec ironie :

Вероятно, мы с директором Координационного центра национального домена в сети Интернет до настоящего времени по-разному пользовались поисковиками?

On dirait que moi et le directeur de la coordination des noms de domaines sur Internet, on ne fait pas  les mêmes recherches sur les moteurs de recherche.

Il illustre par une capture d'écran d'une recherche  très “créative”, sur son propre nom :

"Creative" browsing, printscreen by LJ-user Kryloshanin

capture d'écran de Kryloshanin d'une recherche sur son propre nom en cyrillique, sur LJ

Kryloshanin parle aussi des déclarations du ministre russe Shegolev. Celui-ci a déclaré que les moteurs de recherche ne pouvaient pas indexer de façon correcte les noms de domaine en cyrillique, ce qui n'est pas tout à fait vrai. Google présente les résultats de l'indexation de “кц.рф”.  Mais comme le fait remarquer antonblog.ru, Yandex.ru (un des leaders des moteurs de recherche russes) était toujours incapable d'indexer trois noms de domaine en cyrillique.

Rustex est sceptique mais ne fait pas d'ironie pour autant :

Ну что же – первый шаг к разъединению интернета сделан…
Очень жаль. Вообщем-то, второе падение Вавилонской башни.

Bon. Le premier pas vers la fragmentation de l'Internet a été accompli…
C'est très triste. Cependant, c'est aussi la deuxième chute de la Tour de Babel.

Roem.ru signale des problèmes pour accéder aux adresses cyrilliques avec les navigateurs Mozilla Firefox et Safari (l'adresse apparait sous la forme suivante : http://xn--j1ay.xn--p1ai/). Avec Chrome et Internet Explorer, l'adresse s'affiche intacte.

Mai 2010 ouvre une nouvelle ère dans le développement du World Wide Web. Il a fallu dix-neuf ans pour faire évoluer le système qui émerge aujourd'hui. Les conséquences de l'introduction des noms de domaine en alphabets autres que latin sont difficiles à prévoir. Elles peuvent être à la fois négatives (destruction du continuum de l'espace d'informations, beaucoup de problèmes techniques, la balkanisation ou la nationalisation du Web et les restrictions/régulations attachées) et positives (émancipation des langues non romanes, facilité d'utilisation, des perspectives d'amélioration de la fracture numérique). Mais la vraie question demeure posée : quel est l'impact de ce changement ? Le web en différents alphabets révolutionnera-t-il le monde ou sera-t-il utilisé a des fins nationalistes ?

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site