Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : controverse autour de la Journée “Dessinez Mahomet”

Everybody Draw Mohammed Day Facebook Page

Le 25 avril, une dessinatrice de presse de Seattle, Molly Norris, annonçait lors d'une  émission de radio qu'elle organisait un événement de dessin de  presse appelé “Journée Mahomet”  en réponse à la décision de la chaine Comedy Central de censurer un épisode de South Park qui représentait le prophète Mahomet.

Elle déclarait durant l'entretien :

“en tant que dessinatrice de presse, je ressens beaucoup de passion sur ce qui est arrivé… C'est le boulot des dessinateurs de journaux de ne pas être politiquement correct.”

Cala a poussé Jon Wellington à créer une page de fan sur Facebook qu'il appelle  Everybody Draw Muhammed Day(Journée Tout le monde dessine Mahomet) et il présente le groupe par cette description :

En réponse sarcastique aux blogueurs musulmans qui ont “menacé” Comedy Central au sujet d'un épisode de South Park qui montrait le prophète Mahomet portant un costume d'ours, une dessinatrice de presse de Seattle, qui considère le rire comme sa forme de “prière”, demande aux artistes du monde entier de créer des représentations de Mahomet le 20 mai et de les publier sur la page Facebook qu'elle a mise en place.  Lors d'un entretien sur une radio de Seattle vendredi, la dessinatrice Molly Norris a dit que l'annonce de son idée était un moyen de contrer la peur reflétée par la décision de Comedy Central de censurer l'épisode 201 de South Park.

La blogosphère pakistanaise s'est déchainée sur ce sujet, comme le rapporte Aamir Attaa sur ProPakistani :

Malgré des milliers de plaintes, les administrateurs de Facebook ne bannissent pas cette page ; comme ils le font d'habitude même pour des violations très mineures des Conditions de Service de Facebook.  Cette page qui propage la haine et ne respecte pas les musulmans et leurs valeurs est clairement en violation de ces conditions d'utilisation.

Sana Saleem écrit sur Dawn blog :

Ce qui prête à rire est que le site web de la campagne proclame aussi que le but n'est pas de promouvoir certains messages “personnels/politiques/religieux”, mais de montrer au monde que “nous n'avons pas peur de représenter Mahomet.”  Mais la question demeure : qui est l'audience cible de cette campagne ? Et quel est l'utilité d'une campagne massive qui a le potentiel de viser et d'offenser les croyants d'une certaine religion ?

….. Agissons rationnellement une bonne fois pour toutes, et contribuons à changer cette tendance à utiliser l'excuse de la liberté de parole pour justifier des campagnes de discrimination.

Mani Pro à MANI's Fragasss réagit en disant :

La page Facebook fan a été créée pour blesser nos cœurs, nos âmes, notre emaan, notre amour pour le prophète, le prophète pour lequel ses vrais disciples ont affrontés toutes les souffrances du monde.  Maintenant que notre tour est venu, quelle peine sommes-nous prêts à supporter ?

Exprimant sa frustration, Sahar Rabbani répond sur Chowrangi:

Ils prouvent par leurs actions qu'ils sont les extrémistes, pas nous, et malgré cela ils nous appellent les extrémistes et les terroristes.  On dirait que toute notre vie se concentre autour de Facebook, nous sommes si habitués à tous ces dénigrements que personne ne réagit vraiment, nous sommes une nation morte qui ne fait rien quand de tels événements se passent, ce qui est vraiment déprimant.  Ce que nous devrions faire c'est supprimer nos comptes Facebook.

Ma réponse à l'interview de Molly Norris sur le blog Teeth Maestro était de souligner son hypocrisie sur son choix de positionnement de la limite de la liberté d'expression, quand elle était interrogée sur les dessins sur l'holocauste :

Ce qui est intéressant si vous écoutez son interview, c'est que quand on lui demande si elle ferait de l'humour sur l'Holocauste, elle répond : “Non, il n'y a rien de drôle sur ce sujet” ce qui est une déclaration hypocrite qui expose sa position idiote sur la liberté d'expression.

Tout cela a abouti  à un tumulte généralisé sur Facebook avec l'apparition de nombreux groupes s'opposant à cette initiative, mais l'initiative la plus intéressante et neutre pour s'opposer à cet événement est celle de musulmans pacifiques qui ont créé un groupe appelé Campagne honorez le prophète Mahomet, qui est expliquée dans cette vidéo sur YouTube :

Rabab Khan suggère la retenue sur Cacoethes Scribendi tout en condamnant complètement l'initiative :

Si je suis d'accord avec la condamnation de la Journée Dessinez Mahomet, le fait de la décrire comme un abus et d'insister pour que Facebook la supprime, je crois aussi que nous devrions rechercher dans nos consciences l'inspiration pour combattre de telles attaques.  Quand nous attaquons, insultons et nourrissons la haine, nous n'aidons pas la cause. Nous ne faisons qu'ajouter l'insulte à la blessure.

Le tumulte continue mais la pression a peut-être baissé depuis que Molly Norris a fait machine arrière en exprimant ses regrets de s'être rendue à l'émission :

Je regrette d'avoir participé à cette émission d'une radio locale le 25 avril ; mon égo m'a poussée, c'était une erreur.  Je voulais que cela demeure un DESSIN de fiction, une IDÉE artistique, certainement pas que cela devienne un “événement” déchaînant les passions.

Facebook ou l' URL du groupe pourrait être banni au Pakistan

En réaction à tous ces cris et vociférations, il semble que le ministre de l'information et la technologie du Pakistan ait demandé aux autorités pakistanaises des télécommunications de bloquer tout Facebook ou la page Facebook en question, si l'on en croit les sources proches de Aamir Attaa du blog ProPakistani:

Une source sûre, qui est en contact direct avec le secrétaire d'état à l'information et la technologie, a confié à ProPakistani que le ministère avait publié une directive pour faire bannir du pays  le contenu en question.  Le ministère demande que toute URL ou tout site dont le contenu est inapproprié soit banni. Il n'est pas clair si tout Facebook sera bloqué ou si seulement une url sera filtrée. Dans les deux cas, la mesure est approuvée par des milliers d'utilisateurs de Facebook et leur demande de boycotter Facebook le 20 mai.

Imran Jafri commente le bannissement attendu de Facebook sur Maboot :

Il n'est pas encore déterminé si la directive est de bannir tout Facebook ou seulement la page en question.  Nous mettrons à jour ce billet dès que nous aurons davantage de détails.

A l'heure de la publication, ni la page Facebook ni le site lui-même n'étaient bloqués au Pakistan. [A l'heure où nous publions cette traduction, la haute Cour de Lahore au Pakistan a ordonné à l'Autorité des télécommunications pakistanaise (PTA) de bloquer tout le site Facebook jusqu'au 31 mai 2010]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site