Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : le piratage d'un site communautaire féminin soulève des questions sur la vie privée et la moralité

[Liens en russe sauf mention contraire] Selon de récentes recherches de Online Monitor 50.2% des utilisateurs d'Internet en Russie sont des femmes.  Les femmes sont plus actives aussi bien sur les réseaux sociaux que pour communiquer en ligne. Au-delà de ces chiffres, le Web en langue russe [en anglais] héberge un lieu qui peut être considéré comme le symbole de son aspect féminin.  C'est la communauté de la plateforme de blogs Livejournal, girls_only [Réservé aux femmes, connue aussi comme “GO”).  Cette communauté s'est retrouvée ce moi-ci au cœur d'un énorme scandale qui a soulevé de nombreuses questions d'éthique, de sécurité et de légalité, et exposé le problème de l'égalité des sexes dans la réalité virtuelle russe.

A woman sitting with a laptop on her knees, photo by outcast104

Femme assise avec son ordinateur portable, photo de outcast104

La communauté girls_only a été créée en 2002 à l'aube de la blogosphère russe.  Elle compte aujourd'hui plus de 7,200 membres. Son but est d'être une plate-forme de discussion pour les sujets féminins les plus personnels (y compris les questions de santé, de sexe et évidemment, les hommes).  Cette communauté est principalement un espace d'entraide mutuelle.

La nature sensible de ce contenu a suscité beaucoup de curiosité chez les hommes et un système de règles d'adhésion a été mis en place (réservé aux femmes, avoir plus de 18 ans pour devenir membre, règlement interne, nécessité d'être recommandée pour adhérer) qui, selon l'analyste d'Internet Alexander Militskiy , relève plus d'une zone militaire sécurisée que d'une communauté en ligne.

De manière générale ce régime a bien fonctionné.  En dehors de quelques exceptions, les informations de la communauté sont restées bien protégées.  Combiné à une énorme popularité, ce système d'adhésion a créé un certain degré de confiance dans le fait que les membres pouvaient parler de tout bien que plus de 7,000 personnes puissent voir ce qui se passe dans la communauté.

Tout a changé à la mi-mai 2010.  Le web russe a été profondément choqué quand quelqu'un a publié un site miroir où tout le contenu de girls_only (plus de 35 000 messages et des millions de commentaires) ont été rendus accessibles à tous.  Non seulement ce contenu privé était soudain public mais le site donnait la possibilité de noter les meilleurs billets. Pire encore, il comportait un moteur de recherche qui permettait de trouver toutes les informations sur une blogueuse donnée.

Capture d'écran du site miroir "Girls_only" …qui n'est plus réservé aux filles seulement

Cette mise à nu de  girls_only est devenu le sujet du jour pour la blogosphère.  Une nuée d'hommes (mais pas seulement !) s'est précipitée pour goûter ce fruit interdit.  Une des grandes agences de presse russes, “Interfax”, a écrit :

Появление в Интернете сайта, который зеркально отразил посты закрытого женского сообщества, в первый момент рассмешило публику. Потом, правда, стало страшно

Au début ce site miroir qui dévoilait le contenu d'une communauté féminine a beaucoup amusé.  Mais rapidement les choses ont commencé à faire peur.

La communauté était outrée.  La responsable de communauté Tatyana Nikonova  nekbke sur Lj), membre du comité des conseillers de Livejournal, a suggéré une stratégie de revanche.  Elle a proposé de publier quantité de spams et de liens porno dans la communauté pour troubler les créateurs et les visiteurs du site miroir.

Certains membres de la communauté ont essayé de se rappeler ce qu'elles avaient écrit, pour évaluer les risques d'atteinte à leur vie privée. Malgré tout, Tatyana Nikonova a déclaré à Interfax ne pas penser que ce dévoilement de la communauté était un problème puisque personne ne pouvait prouver que le site miroir était une copie conforme de l'original.

Tatyana Nikonova a aussi soulevé le dilemme posé par la communauté miroir.  Elle dit :

Любой приличный человек не должен заходить на этот сайт, так как подсматривать в замочную скважину, расширенную до размеров окна, просто некрасиво.

Qui que ce soit qui a un peu de décence ne devrait pas aller sur ce site. C'est comme d'espionner par un trou de serrure de la taille d'une fenêtre.  C'est tout simplement incorrect.

Il semble pourtant que la plupart des hommes n'ont aucun problème moral. Pour eux, lire le contenu de cette communauté est comme découvrir la face cachée de la lune.  Beaucoup ont exprimé leur nouvelle compréhension des femmes blogueuses.
Ems-viking note :

Зачем, зачем злые хакеры сделали трансляцию ГО наружу? У меня УЖЕ произошли необратимые деформации психики.

Pourquoi est-ce que ces maudits pirates ont rendu ces transcriptions de girls_only publiques ?  Mon esprit est déjà complètement chamboulé.

andrii décrit sa vision du sexe opposé après avoir lu girls_only :

Сижу, читаю… Оказывается, женщины довольно разумные и рациональные создания, когда им не надо строить из себя. Скажем так, моё циничное восприятие женщин оказывается довольно неплохо совпадает с ихним циничным восприятием самих себя :)

Je suis assis là et je lis… En fait, les femmes sont des créatures assez raisonnables et rationnelles, quand on ne les oblige pas à tenir un rôle.  Disons que ma perception cynique des femmes semble être la même que la leur.

lesoto répond à andrii:

Я как раз в полном ужасе от прочитанного – был несколько лучшего мнения о женском поле. Именно от всего женского пола – мои ЖЖ-френдихи оказались чуть ли не самыми разумными в том сообществе. Бабы совсем не дуры, просто у них другое восприятие мира, они более аморальны, злее и нетерпимее к окружающим нежели мужчины.

Tout ceci me choque complètement, j'avais une meilleure opinion des femmes.  Mes amies sur LiveJournal étaient apparemment les plus raisonnables de la communauté.  Les femmes ne sont pas stupides.  Elles ont simplement une différente perception du monde.  Elles sont plus immorales, plus mauvaises et moins tolérantes que les hommes.

Un des points soulevés par le scandale est la différence de discours entre femmes et hommes en ligne.  Mr-vally écrit :

Зачем я это прочитал, зачем я это узнал?… Неужели все женщины такие?))) Даже и не припомню, чтобы в чисто мужской компании что-нибудь подобное обсуждали.

Pourquoi ai-je lu cela ? A quoi ai-je été exposé ? Est-il possible que toutes les femmes soient comme cela ? )))  Je ne me rappelle pas d'une seule occasion où quelqu'un parlait de choses pareilles dans un groupe d'hommes.

Quelqu'un a rappelé qu'il existe une communauté virtuelle pour les hommes Ru_men_only [Réservé aux hommes] sur Livejournal mais elle n'a aucun succès et est délaissée. Le blogueur Olegart est allé plus loin et a proclamé que les deux – les membres de la communauté  girls_only et le pirate qui l'a dévoilée – violaient la moralité. Il parle de ce qui est autorisé dans une communauté masculine :

На человека, который начнёт в подробностях рассказывать, сколько раз в неделю у них с женой секс и как этот показатель менялся на протяжении пяти лет брака, в небольшой компании знакомых людей будут смотреть странно и быстро предложат сменить пластинку. Человек, который начнёт про это распространяться в большой компании незнакомых людей, довольно быстро получит ярлык «ебанутый мудак». <…>

Un homme, s'il commence à raconter à ses amis des détails sur la fréquence à laquelle il couche avec sa femme, et comment les choses ont changé en cinq ans de mariage sera considéré comme bizarre, et les gens lui suggèreront de changer de sujet.  S'il en parle avec un groupe important, il sera rapidement considéré comme un “p..ain d'idiot”.

calabazza, une adhérente de girls_only depuis sept ans, défend la communauté contre les critiques masculines :

Какой ужас – женщины, оказывается, уже не только не хранят девственность до свадьбы, а еще и смеют обсуждать своих мужчин с другими женщинами, планируют расставания и даже, о Боже, изменяют! <…> Для многих участниц это сообщество было единственным местом, где можно было обсудить вопросы, которые с реальными знакомыми обсуждать чаще всего не хочется, а то и просто не с кем: что делать и куда бежать от бьющего или пьющего мужа; как собрать себя из кусочков, когда у тебя на руках трехмесячный младенец, а муж завел любовницу; как привести себя в порядок, если ты только что перенесла курса химиотерапии и т.д. Да, в идеале эти вопросы надо обсуждать с мамой/сестрой/подругой/психологом, а что делать, если мамы/сестры/подруги нет, а на психолога нет денег? Удавиться? ГО – это коллективная психотерапия, и она очень многим помогла, и я говорю это совершенно серьезно. А теперь все эти посты, комментарии, личные истории вполне реальных людей превратили в балаган и выложили во всеобщий доступ – зачем? Чтобы доказать, что конфиденциальности в интернете не бывает? Кому-то от этого легче жить станет, что ли?  <…>

Comme c'est tragique.  Apparemment, non seulement les femmes perdent leur virginité avant le mariage, mais elles parlent de leurs hommes avec d'autres femmes, pensent à se séparer et, oh mon Dieu, ont des liaisons ! Pour beaucoup de membres, cette communauté était le seul endroit où elles pouvaient parler de ces sujets dont vous ne parlez pas généralement avec vos amis, ou même n'avez personne à qui en parler : que faire et où aller si votre mari vous bat ou boit, comment il faudrait rester forte quand vous avez un bébé de 3 mois et que votre mari a une nouvelle maîtresse ; comment reprendre sa vie après la chimiothérapie.   Dans un monde parfait, vous devriez en parler avec votre mère/soeur/amie/psy, mais que devriez-vous faire si vous n'avez pas de mère/soeur/amie et pas d'argent pour le psy ?  Vous pendre ? Girls_only est un groupe de parole et a aidé beaucoup de monde, et je dis cela sérieusement.  Et maintenant tous ces billets, ces commentaires, ces histoires personnelles de vraies personnes deviennent des spectacles stupides et sont dévoilées à tout le monde.  Et pourquoi ? Pour prouver qu'il n'y a pas de confidentialité sur internet ? Est-ce que quelqu'un a une meilleure vie après ça ?

Le cas de la communauté girls_only pose un important problème sur  la vie privée en ligne et la sécurité.  Quelques milliers de personnes partageaient des informations très personnelles. sviridenkov rappelle aux lecteurs que les billets privés de Livejournal peuvent facilement être exposés et que les administrateurs de la communauté préviennent que la confidentialité ne peut pas être garantie.  Il tire une conclusion très claire de cette histoire :

Вообще, рассчитывать на какую бы то ни было приватность во всемирной паутине, по меньшей мере, недальновидно. И происшедшая история просто в очередной раз это подтверждает… Таким образом, есть два варианта. Либо следить и строго контролировать всё, что делаешь в сети, чтобы потом не было обидно. Либо сразу плюнуть на всю приватность и анонимность.

Compter sur quelque forme que ce soit de vie privée sur le World Wide Web n'est pas très intelligent.  Cette histoire en est une nouvelle preuve… Par conséquent, nous avons deux options.  Soit être très vigilant sur tout ce que vous faites en ligne, pour éviter toute mauvaise surprise, soit arrêter de s'en faire pour la vie privée et l'anonymat.

Une semaine après la création du site miroir, les modérateurs ont réussi à stopper les mises à jour du site pirate, et le forum de girls_only a continué en mode privé (même si beaucoup de membres y réfléchiront sûrement à deux fois avant de partager des informations personnelles).  L'identité du créateur du site miroir n'a pas été révélée.  Les membres de la communauté se sont demandé si cela était une agression masculine ou peut être la revanche d'une ancienne adhérente.  La communauté féminine a même suggéré que l'attaque de girls_only était un résultat de la “guerre quotidienne” entre hommes et femmes.

Un sérieux problème légal demeure, si exposer l'information provenant d'une communauté de blogueurs adhérents d'un site peut être qualifié de violation de la loi.  Selon Alexandre Militskiy, l'information provenant d'une communauté d'adhérents ne peut pas être qualifiée de confidentielle sous la loi russe.  Le code pénal russe a bien un chapitre consacré à la violation de la confidentialité d'un échange épistolaire ou téléphonique (article 138) et à la violation de la vie privée (article 137).  Cependant, selon l'expert Alexandre Chromichev, ces dispositions ne s'appliquent pas à une communauté de quelques milliers de personnes, même si cette communauté est réservée à des adhérents.  Une autre option est l’article 272 du code pénal russe qui est consacré à l'accès illégal à des données sur un ordinateur, mais ne s'applique généralement que si un accès illégal cause des défaillances dans un système informatique.

Il semble que les modérateurs de la communauté se plaignent surtout du fait que le site miroir violait les règles du copyright, puisque les membres de la communauté n'avaient pas donné la permission de reproduire leurs textes.  Cependant, Chromichev est sceptique quand à la capacité des modérateurs de prouver qu'ils peuvent légalement représenter tous les membres de la communauté.   Pourtant, d'un point de vue juridique, cette voie est probablement la plus prometteuse.

Le scandale entourant la comunauté girls_only sera une page de l'histoire du web russe.  Il ne fait aucun doute que la communauté est un témoignage unique sur le monde des femmes modernes en Russie. L'auto dérision et l'imagination des membres de la communauté est immense et digne de respect.  C'est aussi un témoignage des défis auxquelles les femmes en général et les femmes russes en particulier sont confrontées.  Ce ne serait pas une surprise si un jour la communauté  girls_only devenait l'inspiration pour une version russe de “Sex and the City”.  Et, qui sait, cette série là pourrait même avoir plus de succès que l'original.

1 commentaire

  • Pingback: romd | Pearltrees

    […] Tout a changé à la mi-mai 2010. Le web russe a été profondément choqué quand quelqu'un a publié un site miroir où tout le contenu de girls_only (plus de 35 000 messages et des millions de commentaires) ont été rendus accessibles à tous. Non seulement ce contenu privé était soudain public mais le site donnait la possibilité de noter les meilleurs billets. Global Voices en Français » Russie : le piratage d’un site commu […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site