Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Macédoine : Comment (ne pas) faire de la politique en chansons

Après l'évocation par Global Voices des chansons publicitaires ridicules en Macédoine, quelques nouveaux exemples ont fait surface sur l'internet macédonien. Celle qui a le plus fait parler d'elle était l'hymne des Jeunes Socialistes [en macédonien], la branche jeunesse du Parti socialiste de Macédoine (SPM).

Tandis que le portail en ligne Kirilica applaudissait [en macédonien] l'hymne comme participant à la tendance à la “créativité grandissante des partis politiques macédoniens” et pour l'usage des nouveaux médias comme moyen ordinaire de communication avec les citoyens, quelques sources plus indépendantes se montraient moins indulgentes. 365 l'a comparé [en macédonien] à un pastiche de gospel, et On.net a mis en ligne une copie de la vidéo et de l’intro [en macédonien]:

Wouah, quel bonbon politique musical ! Le clip de l'hymne des jeunes socialistes de Maédoine, miam miam ! Musicalement, ça rappelle BandAid (SPM pour l'Afrique : est-ce qu'ils savaient que c'est l'heure de la pause-déjeuner ?), et pour les paroles, ça prend un peu à Mira Marković (en anglais) (“le coeur, aussi, est à gauche”) et beaucoup à ce qui rime : mondialiste, humaniste, socialiste, nudiste… Et le montage : dès que le mot “visionnaire” est prononcé, Ljubisav Ivanov apparaît à la vue, avec des médaillons de Goce Delchev. J'adore, j'adore !

Allez, deviens socialiste

Tu peux faire ce que personne d'autre ne peut
par-delà toutes les règles et les lois,
si tu es un anti-mondialiste,
viens, sois socialiste.

Si tu es un [ami/camarade] sans tache
et que ton coeur bat du côté gauche,
tu es comme tout le monde,
viens, sois socialiste.

Visionnaire, cosmopolite,
missionnaire et humaniste
viens, c'est ton tour,
viens, sois socialiste

Si dans ton cœur tu sens de la peine
pour ceux dans la misère, la souffrance et la faim,
tu es pour toujours un pacifiste
viens, sois socialiste

[discours après la chanson]
Nous vivons dans un monde d'inégalités, un monde où les 50 plus grandes compagnies possèdent davantage que les 50 pays les plus pauvres. Nous vivons dans un monde où plus de 100 millions de personnes vivent avec moins d'un dollar par jour. Nous socialistes devons nous battre contre un tel monde. Jusqu'à ce que nous construisions un monde d'individus différents aux opportunités égales.

Ce qui a surtout motivé un grand nombre d'utilisateurs Facebook à partager cette vidéo, c'était la déconnection totale des paroles d'avec la réalité, et l'absence complète d'ironie. Le chef du SPM Ljubisav Ivanov alias Dzingo est député et un membre quasi permanent des coalitions gouvernementales des deux dernières décennies, y compris celles dirigées par les néo-libéraux de droite.

Ivanov est à la tête d'une des familles les plus riches du pays, et s'est servi de ses postes politiques de haut niveau avant et après l'indépendance de la Macédoine pour privatiser les compagnies en relation avec le groupe Sileks, comprenant mines, banques et usines, lié à de nombreux scandales de violation de droits des ouvriers. La famille possède aussi Sitel TV, le club de football Sileks (en anglais), et gouverne la ville de Kratovo pratiquement comme son fief.

Un article [en macédonien] du magazine macédonien Globus a cité le billet de Global Voices, et analysé en profondeur la chanson des jeunes socialistes. L'auteur de l'article, Dzvezdan Georgievski, a fait l'exégèse du slogan tel que l'a utilisé Mira Marković, la veuve de l'ex-président serbe Slobodan Milošević, faisant allusion à des influences diverses sur le SPM et le régime dont il fait partie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site